APPEL A SOUTIEN POUR LE DROIT A UN HABITAT MODESTE, ECOLOGIQUE ET CHOISI !

Publié le 14 Juin 2010

MERCI DE RELAYER l'INFO !

 

La Yourte : mode d’hébergement ennemi de l’état

Le monde agricole et urbain est-il tombé sur la tête ?... oui, à en croire cette affaire bien française.
Si le coeur vous en dit, vous pouvez choisir de les soutenir :

**********

APPEL A SOUTIEN POUR LE DROIT A UN HABITAT MODESTE, ECOLOGIQUE ET CHOISI !

LEA et TOM CONDAMNES PAR L'ETAT A DEVENIR DES SDF !

NON, Vous ne rêvez pas : l’Etat fabrique des SDF, en pleine crise du logement, en pleine crise économique !
Des jeunes qui travaillent, intégrés socialement, des jeunes qui ont choisi de vivre en milieu rural, donc qui revitalisent les campagnes ! Des jeunes fortement impliqués dans une démarche d’habitat écologique et de préservation de la nature ont été CONDAMNES par l’ETAT (la Direction Départementale de l’Environnement et de l’Agriculture) devant le Tribunal Correctionnel de Foix à la DESTRUCTION DE LEUR HABITAT, une amende de 600€ et 10€ par jour de PENALITES.

Leur DELIT : avoir choisi d’habiter une tente (une yourte) plutôt que de crever de froid dehors !
Ils ont comparu en première instance le 9 février 2010 suite à une plainte de la DDEA* (un service public !), sur le fondement d’articles du code de la construction et de l’habitat.
Suite à ce jugement INIQUE, ils font APPEL et réclament la RELAXE et le droit à un habitat MODESTE ET CHOISI pour vivre et travailler au pays !

La situation du logement en Ariège est catastrophique ; impossible de trouver des locations dans le département ; alors que les zones rurales se désertifient, les touristes dont beaucoup d’étrangers, Anglais, Allemands, Hollandais, font main basse sur l’immobilier.
Las de vivre en camion faute de trouver un logement, Léa et Tom qui VIVENT et TRAVAILLENT en Ariège décident en 2007 de s’installer sous une tente, une yourte.

Un propriétaire toulousain leur prête son terrain en friches au milieu des bois en échange du défrichage et de l’entretien de la parcelle. Ils fabriquent une tente toute ronde, une yourte ; ils
filent le feutre à la filature de Belvès en Dordogne ; les perches de châtaignier sont prélevées dans le bois environnant ; un maître menuisier façonne le cercle de toit, pièce maîtresse...
Outre l’entretien de la parcelle, ils mettent en valeur le lieu, créant des terrasses pour cultiver un potager...

Cela a représente un long travail de plusieurs mois avec un bilan plus que positif : la création d’un habitat bien intégré au paysage, avec un impact écologique nul ou quasi-nul sur un site dont la biodiversité a été recréée. Exemplaire !
Tom et Léa ont fait le choix de vivre là et de travailler dans la région alentour, modestement, de façon écologique et dans le plus grand respect de la nature. Ils sont bien intégrés localement : accueillis et soutenus par le maire et les habitants de la commune, ils se sont inscrits sur les listes électorales et ont demandé à payer les impôts locaux.

Les habitants de la commune les soutiennent depuis le début, une motion pour le droit au logement a même été votée par le conseil municipal.
Mais c’est sans doute trop beau ! Il faut s’acharner à détruire ces initiatives (CQFD) ! C’est ce que vont faire les services publics d’Etat, en l’occurrence la DDEA* qui fonde sa plainte sur
des infractions au Code de la Construction et de l’Habitat qui dans le cas d'espèce ne devrait même pas être évoqué car il existe un vide juridique concernant cette forme d'habitat (la yourte n'EST PAS UNE CONSTRUCTION, ce n'EST PAS UN IMMEUBLE, ce n'EST PAS UN BATIMENT en DUR avec des FONDATIONS!... C'est une TENTE! Donc un habitat réversible qui ne laisse aucune empreinte durable sur le sol.

On demeure pantois devant l’acharnement des services publics dans ce dossier, « quand on connaît ce que peuvent être par ailleurs les infractions au code de l’urbanisme » !… Qu’en est-il de l’égalité des citoyens devant la Loi ? L’Etat ne ferait-il pas mieux de s’en prendre aux spéculateurs qui enfreignent vraiment ce même code pour faire de JUTEUX PROFITS!

Inouï le sort réservé aux élus locaux des petites communes rurales ! Le jugement rendu ne tient aucun compte de la position du maire de la commune, de son conseil municipal et des autochtones. Qu’en est-il de la décentralisation ? Qu’en est-il de la REVITALISATION DES ZONES RURALES ? Qu’en est-il de l’EQUITE TERRITORIALE !
Ce dossier pose le problème du DROIT AU LOGEMENT, en particulier du droit des personnes aux revenus modestes dans un contexte de crise économique grave. Non seulement le montant des loyers est prohibitif jusqu’à constituer plus de 50 % des revenus des plus modestes d’entre nous mais dans certaines zones dédiées au tourisme comme en Ariège, il est IMPOSSIBLE de trouver à se loger… Qu’en est-il du DROIT AU LOGEMENT ?

Il pose aussi le problème du DROIT AU TRAVAIL, du droit à s’abriter quand on participe à la richesse locale par son travail : comment occuper des emplois, être flexible, mobile…comment créer une activité… si on n’a pas de TOIT pour s’abriter et autour duquel rayonner ?

Des jeunes qui choisissent de vivre en respectant leur devoir en matière d’écologie et de préservation de la nature sont sanctionnés et condamnés par l’Etat en Correctionnelle comme
des délinquants au lieu d'être encouragés pour ces initiatives exemplaires !

Alors, il faut rappeler à l’Etat les obligations qu’il a lui-même fixées en matière de DROIT au LOGEMENT et d’ENVIRONNEMENT ! EXIGEONS !
JUSTICE POUR LEA ET TOM EN APPEL, ILS DOIVENT OBTENIR LA RELAXE !
ET LE DROIT DE VIVRE DANS LEUR YOURTE HABITAT MODESTE ET CHOISI
MERCI DE LES SOUTENIR en signant et diffusant largement la pétition jointe.

Quelques informations complémentaires :
yurtao.canalblog.com

Soutiens : associations HALEM (association pour les Habitants de Logements Ephémères et Mobiles), DAL(Droit Au Logement), et… liste en cours

Rédigé par plume de cib

Publié dans #LOGEMENT

Repost 0
Commenter cet article

Christiane Roche 12/08/2010 20:04



Merci d'avoir relayé cette information. Une pétition est en ligne  :  http://lapetition.be/en.ligne/petition-7653.html


Il faut que Léa et Tom gagnent le procès en appel, pour eux, et pour tous ceux qui choisissent de vivre autrement.


Afin de les aider à se défendre en appel, une souscription est ouverte. Vous pouvez envoyer un don à Christiane Roche, 6, rue des Civelles - 44100 Nantes. Rédiger le chèque à l'association HALEM
(association des Habitants de Logements Ephémères et Mobiles) en précisant "soutien à Léa et Tom"  : nous ne connaissons pas encore la date de l'appel qui aura lieu à Toulouse.


Merci
Christiane. (mail : cristalderoc@free.fr)


 



plume de cib 23/06/2010 18:08



bonjour Dan et merci beaucoup pour eux. Et merci pour votre site.



dan29000 22/06/2010 15:04



Salut,


tombé sur cette info par hasard sur FB, nous allons publier un article avec cet appel sur notre site d'actus de résistances dans la semaine qui vient, n'hésitez pas à nous envoyer d'autres infos
si besoin via la zone contact de notre site sur OB.


Bon courage on va suivre cette affaire


 


Dan29000



Les RG 16/06/2010 08:36



Même intolérance pour notre amie Violette, dans les Landes: les voisins sont allés jusqu'aux coups, menaces de mort, insultes quotidiennes simplement parce qu'elle est écolo et refuse de tondre
sa belle, odorante et utile (elle et ses poules et lapins s'en régalent) petite prairie.


Le maire a promis des représailles si elle osait continuer à médiatiser et criait "ouille !" à chaque coup reçu. Un maire de gauche !...


Pour mettre un frein à ces abus de fonction, il faut médiatiser , justement ! mais tous ensemble, solidairement, sinon ça craint pour l'isolé(e) qui la ramène. 



plume de cib 16/06/2010 09:47



Avec tout ce qu'il y a de bon à manger et comme plantes médicinales, mais z'aussi chasseurs de nuisibles etc.... c'est une belle connerie de tondre. Les gens ont complètement perdu la raison. Ils
n'ont plus du tout contact avec la nature. Et la nature va les bouffer ! Bises



Lléa 16/06/2010 01:31



Coucou,


 


C'est fou comme cela emmerde les "normaux" quand on ne vit pas comme eux!Les "assassins" aux mains du pouvoir ne sont pas inquiètés,Léa et Tom le sont pour des motifs futiles.Cela commence a bien
faire et sérieusement a me gonfler grave!


Faut pas que je m'énerve.....respire....!


Bises,Léa.



plume de cib 16/06/2010 09:48



Il n'y a plus vraiment d'adjectifs pour qualifier tout ce gâchis... Bises à toi et bonne journée quand même...