Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Soan, c'est la victoire du réalisme.

Publié par plume de cib sur 10 Juin 2009, 17:42pm

Catégories : #PROMO DIVERS




    Soan a donc gagné la Nouvelle Star 2009. On s'en doutait dès le départ, vu l'état d'urgence qu'il nous a imposé et qui nous a sans doute séduit.  Soan est certes un garçon talentueux, servi par un look androgyne qu'il entretient par des tenues vestimentaires personnalisées by himself. Mais c'est surtout un jeune homme déterminé. Il s'est fixé un but et il fera tout ce qu'il faut pour l'atteindre. Cela lui donne une grande force de persuasion. Il faut dire qu'il rame dans le métro et dans les bars bruyants depuis 10 ans pour que des pékins le remarquent. C'est une école radicale. Soit on s'en sort, soit on crève. Dans la rue, l'inconnu n'intéresse personne. Il faut être une caricature de soi-même pour espérer faire dévier un regard, tendre une oreille. J'écrivais il y a quelques temps que deux personnages célèbres, Bruno Wolkovitch et Lara Fabian, s'étaient posés dans la rue à Paris, sans fards, ils avaient chanté et n'ont jamais été reconnus. C'est dire si l'exercice est rude et s'il forge le caractère.


Certes rebelle parce que n'acceptant de se complaire que dans le moule qu'il aura défini lui-même, Soan n'abandonne pas pour autant les règles du marketing pour atteindre son but. Échappé de sa famille à 17 ans pour aller tenter sa chance à Paris, Soan a besoin d'en découdre avec la vie. C'est un guerrier. Sa vie de chanteur, il l'a dans la peau, sa place au soleil des chanteurs, il la veut avec les tripes. Pour cela, il n'a fait aucune concession sur son style mais plutôt que s'enfermer  dans le rôle du chanteur incompris, il a usé d'un savant mélange de provoc. d'autorité et de mystère pour se démarquer. Réaliste et utopiste, lunaire les pieds dans la boue, il a mené sa barque sans doute au-delà de ses espérances. Le comble dans tout ça, c'est qu'il ne joue jamais faux. Il est réellement rebelle, provocateur, autoritaire et garde son mystère. C'est ce qui a touché le public.
Soan a parlé avec ses yeux plus qu'avec la voix, des yeux soulignés de noir, des yeux qu'ils vous plantent en pleine face. avec une avidité poignante.  Y a quelque chose qui craque en vous quand il vous regarde. Y a dans ses yeux la terreur d'une bête aux abois mais aussi l'urgence de la quête d'amour.  On ne comprend pas trop pourquoi on s'attache  à ce garçon, il s'impose à vous avec violence. Il y a dix ans de lutte journalière dans ce regard. Écorché vif, le Soan ? Certainement, mais c'est aussi ce qui fait son charme, c'est comme toujours pour les causes qui semblent perdues que le coeur chavire.....
Mais Soan le guerrier se retire quand il ne se sent plus maître du jeu. Et ce garçon fantasque devient terriblement raisonnable. Craignant de se brûler les ailes, il refuse les interviews d'après victoire. Il marque le pas pour dire qu'il n'est pas dupe, pour éviter de miroiter au pays des mirages. Il l'a eue sa victoire mais il tombera pas dans le panneau de la célébrité. Habitué depuis longtemps à gérer sa vie dans les conditions qu'il a voulues difficiles, il se laisse le temps nécessaire pour se remettre les idées en place. La célébrité fait souvent oublier le chemin parcouru pour y parvenir, les multiples leçons que la vie a données. Garde la mémoire Soan, elle est ton identité...

A suivre.

Commenter cet article

Elocin 14/08/2010 13:04



Rebonjour Plume de Cib... Après de très bons festivals d'été, Soan sera à la rentrée


à Rock Sans Papiers Paris-Bercy le 18 septembre


à Elysée Montmartre Paris le 19 novembre, j'espère qu'il y aura autant de monde


qu'au Bataclan en février et plein d'autres dates en province dont Lyon le 14 octobre.



plume de cib 14/08/2010 15:20



ah bonjour Elocin... J'avais annoncé Rock sans papiers, mais je vais faire une petite piqure de rappel et ajouter les autres. Merci beaucoup. A très bientôt...



Jennifer 05/11/2009 20:50


ses pas androgyne un androgyne sa pas de barbe premièrement et sa a le visage plus féminin que sa inculte et sa a une coupe de cheveux plus long et mieux fait que sa


Elocin 20/07/2009 16:29

Je n'avais pas vu que finalement c'est 4 articles déjà écrits POUR Soan...Il m'a été dit, oui ça ne compte pas si c'est écrit par un fan, ce n'est pas la presse.Je les ai renvoyé vers le lien en spécifiant qu'il y a un certains nombres d'articles divers autres que ceux sur Soan !En parlant d'artistes de rue, j'avais aussi remarqué la vidéo qui à l'inverse ramenaitBruno Wolkovitch et Lara Fabian, posés dans la rue à Paris sans fards... Même avecla voix de Lara Fabian qui est pourtant reconnaissable chacun est passé indifférent !A bientôt des nouvelles de notre artiste préféré...Bruno Wolkovitch et Lara Fabian, s'étaient posés dans la rue à Paris, sans fards, ils avaient chanté et n'ont jamais été

plume de cib 20/07/2009 16:50


Bonjour Elocin,

"ils vous on dit "si c'est écrit par un fan, ce n'est pas la presse" ". Oups. Donc, on ne peut pas être journaliste et être fan de Soan. Et qu'est-ce que la presse pour eux ? Mais qu'ils se
rassurent, je ne suis pas fan de Soan. Le personnage m'a interpellé mais je l'attends au tournant, hé hé. Il peut virer dans le meilleur comme dans le pire, mais je lui consacrerai un article
développant le sujet.

J'ai démarré en éditant un revue musicale qui paraissait tous les deux mois et qui traitait de toutes les musiques . J'avais des correspondants dans un certain nombre de Pays d'Europe. Je
rencontrais et interviewais des artistes et je suis devenue fan de certains ! My God, alors je n'étais plus journaliste !
Et pis même que j'ai été tellement fan que je suis devenue manager, hi hi hi... J'ai fait le tour de la profession à vrai dire, je crois donc pouvoir écrire sur le sujet en connaissance de cause,
alors que la plupart des journalistes n'ont jamais rien fait d'autre que leur métier de journaliste. Ce blog est aussi là pour promouvoir du Spectacle vivant, c'est d'ailleurs un de ses
objectifs.... On n'a pas besoin d'appartenir aux grands groupes de presse pour publier sur Internet. Pour la presse papier, c'est une autre histoire et pas toujours drôle...

Oui quand on voit à quel point les gens sont indifférents dans la rue, on imagine la quantité de travail qu'a dû produire Soan pour attirer les regards. Le talent ne suffit pas, loin de là... Les
gens sont conditionnés et pour "voir" il leur faut des conditions particulières.

A vientôt Elcocin, et encore un grand bravo à vous et à toute l'équipe motivée des amis de Soan... Il aura toujours besoin de cette franche amitié, c'est vital pour lui...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents