Pourquoi tu parles aussi fort ?

Publié le 27 Juin 2010

 

Les gens parlent de plus en plus fort. Ils racontent leur vie au téléphone en pleine rue et quand vous échangez quelques mots avec eux, cela tourne très vite au déballage de vie privée.

L'autre jour, je m'arrête sur un parking pour acheter des fruits à un petit producteur. Une femme arrive. Elle demande si les melons sont traités. J'ai eu le malheur de répondre que les courges ou les melons n'ont pas trop besoin d'être traités parce que leur peau est dure. Quelques instants plus tard, je savais que son fils habite en Martinique, qu'il est marié avec deux enfants, qu'il bouffe n'importe quoi, que son mari est décédé, que des amis en Savoie sont malades, qu'elle s'est fait faire une lifting avec de l'acide, etc.... etc.. J'en passe et des meilleurs. Pendant un quart d'heure la dame nous a tenu le crachoir..

 

Hier, nous étions à la plage. Sur les coups de midi, trois personnes s'installent non loin de nous. Dès le départ, nous sommes mis au parfum.

- En fait, je crois que je commence à tomber amoureuse, dit l'une des deux femmes.

L'homme, apparemment le confident des deux femmes, renchérit.

- Bon, alors les filles on peut dire que vous êtes casées donc.

 

L'heureux élu est ingénieur en informatique. Il change de slip deux fois par jour.

 

- Combien il gagne, ? demande l'ami de ces dames. Parce que c'est le plus important en fin de compte ! Tu vas voir ce soir, s'il t'invite au Patio, le repas c'est minimum 50 euros; C'est donc que le mec est classe, tu peux y aller.

Le téléphone sonne. L'autre femme, seins nus, répond.

- Allo ? Nicolas ? Oui, mon coeur.... Ah non, j'ai oublié..... D'accord, je fais ça dès que je rentre... Sinon, tu vas bien mon amour ? Oui, je raccroche... Oui, mon amour, mon coeur...

On aurait cru la chanson d'Anaïs. La femme raccroche parce que le mec appelle de Dubaï et que ça coûte 3 ou 4 euros la minute. s'en suit une histoire de carte bleue égarée. L'autre femme répond qu'il lui est arrivée la même chose quand elle était à New York et blablabla... Ca n'arrêtait pas. Ni le bruit de la mer, ni celui des mouettes n'étaient assez forts pour couvrir leur bavardage incessant. Sonnez clairons, sonnez trompettes !

Bref. Au bout d'une heure de ce régime, on a fermé nos nattes et on s'est barrés...

 

Alors je lance un appel. Si vous n'êtes pas encore devenus sourds, parlez moins fort. On s'en cogne de vos histoires. Je veux bien comprendre que la plus grande partie de la planète est en mal de reconnaissance, mais croyez-moi, déballer votre vie en place publique ne vous rendra pas plus célèbre. Je vois bien sûr l'influence des fameuses émissions de télé réalité où la vie privée d'imbéciles totalement inintéressants passe en boucle sur les petits écrans. Alors plus qu'un conseil, arrêtez la télé, ça fera du bien à la planète. Elle pourra enfin s'entendre respirer.

 

 

Té quelques secondes de..... bonheur : cascades et oiseaux  

Merci Léa

Rédigé par plume de cib

Publié dans #CHRONIQUES

Repost 0
Commenter cet article

Lléa 01/07/2010 17:57



Chuuuuuuut.......


 


http://www.ecranpanoramique.com/lacs_et_cascades_files/cascade03%28360%29.html


 


Alors,heureux?



plume de cib 01/07/2010 19:45



Oh grand grand merci Léa... Chuuttt



Lléa 01/07/2010 17:29



Coucou,


Qu'il est rigolo votre texte.Nature.Eh oui,le calme devient de plus en plus rare.C'est un bien précieux,et il va bientôt monter très haut pour le savourer pleinement.


La télé a déja tué la convivialité,les rencontres entres amis et voisins.A présent c'est le portable qui sers d'étalage a l'égo.Les sonneries et les conversations a tue tête a tout coins de
rues en deviennent presque indécentes.Faire savoir aux alentours ce que désire manger monsieur ou de quelle couleur est le string de madame relève simplement de la bétise humaine.Ils faut
savoir fermer les écoutilles pour ce genre de banalités,celles ci même qui démontrent dans quelle socièté nous vivons et que certains ont a subir.


Il y a silence et silence.Bruit et bruit.Entre les clarines portées aux cous des vaches,et les incessants sons de la modernité,le choix reste personnel.


 


Voila.....a présent,chuuuuuut,silence.....le pied!


 


Bises,Léa. 



Les RG 28/06/2010 14:24



Faut d'abord savoir qui seront  tes voisins: les vieux retraités , à la campagne, régurgitent en braillant , chaque fin d'après midi, sous le parasol, les infos de TF1 . Les jeunes foutent
la musique à fond. Des couples qui bossent devraient en principe être des voisins supportables.


Le pire, c'était rue Sainte Eugénie, plein centre ville: impossible de dormir, les "sauvageons" hurlaient, se battaient ...


Le bruit, fléau N° 1 ... 



plume de cib 28/06/2010 14:40



Ah oui, tout à faot d'accord. Le bruit est bien le fléau numéro 1. Il rend fou. Mais j'ai l'impression que les gens ne peuvent plus supporter le silence. Avant-hier à la plage, deux jeunes femmes
jouaient aux raquettes. Bon, rien de plus normal.... Mais, mais elles avaient acheté des raquettes PLEINES ! qui faisaient un bruit de tambour !!!! Heureusement, la "peau" a explosé rapidement.


Pour les voisins, oui, c'est à peu près ça... Y a les gens qui braillent, qui font des travaux à toute heure et n'importe quel jour, les gosses qui hurlent, les jouets qui font du bruit; la
musique à fond, toutes tendances.... et la télé. Oh mon dieu, la télé !



bichau 28/06/2010 13:59



bonjour plum de cib, même pensées, même idées au sujet des téléphones portables, qu'ont donc tous ces gens à raconter leur tranche de vie si haut et fort ? Il y eu une poque où je téléphonais
parfois dans le train pour joindre mon compagnon. Je me souviens, essayant de me faire le plus discrète possible, parlant à voix basse et mettant le portable contre moi pour que l'on n'entende
pas mes propos. A côté, les uns et les autres, débalaient leur instants de vie comme s'il s'agissait d'une affaire commune à tous... Le pire, pour moi, ce sont ceux qui téléphonent aux caisses
des supermarchés parlant à leurs proches tout en ignorant l'hôtesse d'accueil...


J'ai pensé à vous en lisant mon programme TV, je ne regarde pas Nouvelle Star, mais ça m'a fait plaisir de voir que Luce, votre "pouliche" avait été consacrée ! Elle devait le mériter.



plume de cib 28/06/2010 14:41



Ah bo,jour Bichau. Bien contente de vous revoir.... Oui Luce mérite amplement d'avoir été consacrée. C'est une fille très humble qui s'est découverte en fait.... On va bien voir la suite....
Bonne journée à vous...



Les RG 28/06/2010 09:35



Et on passe pour des zinzins quand on "avoue" qu'on n'a pas de portable ou qu'on préfère la solitude !  tu as raison, tout ce déballage indécent c'est par besoin de reconnaissance. faire
reconnaître quoi ? la vacuité de leur existence ?!


Sur mon beau terrain d'herbes sauvages, je dois subir les conversations bruyantes de tous mes vieux voisins qui tiennent salon (pas d'acajou, comme dans la superbe chanson de Souchon: du
plastique), chacun dans son p'tit jardin tondu ressemblant à un mini-cimetière ... et dire que je croyais trouver le calme et le silence à la campagne ! 


Une anecdote: en plein Nîmes, un commerçant  volubile, bien connu pour sa grande gueule,  qui téléphone sur son portable en pleine rue, et s'exclame: " j'ai des clients qui rentrent,
excusez-moi " pour couper court à une conversation !


Car le portable permet aussi, en plus du déballage et de la frime, de tricher,  et de plus en plus.


Une petite observation sur les dangers du portable: les enfants auraient parfois une tumeur bégnine dans le conduit auditif, tumeur qui disparaitrait spontanément  vers 18/20 ans ... risque
de cancérisation avec le portable ?


 



plume de cib 28/06/2010 09:45



ah ben si tu as le même bordel en pleine campagne, on n'est pas sortis de l'auberge ! Moi qui pensais qu'en m'éloignant de mes con-génères par le biais d'une loc. en campagne.... Si au moins, ils
racontaient des trucs intéressants, mais non, ils parlent pour ne rien dire, ils occupent l'espace et le conduit auditif... C'est assommant. SILENCE !