Le monde n'appartient pas aux hommes...

Publié le 6 Août 2012

Bonjour,

 

Un peu de philo aujourd'hui... Quand je vois toutes ces guerres pour un oui, pour un non, pour un rien en fait, je ne peux m'empêcher de penser que contrairement à ce qu'ils s'imaginent depuis longtemps, le Monde n'appartient pas aux hommes, ce sont les hommes qui appartiennent au Monde. Or en ce moment, le Monde bouillonne de ces guerres qui sont toutes fraticides.

Avez-vous remarqué avec quel culot, les hommes ont créé les frontières et se sont appropriés tout ce qu'il y avait à l'intérieur ? Propriétaires de tout jusqu'au plus profond de la Terre qu'on pille sans le moindre scrupule ! Tout ce qui est à l'intérieur de la frontière déjà, à moi, à moi, à moi ! Et puis tant qu'à faire, tout ce qui est derrière la frontière, à moi, à moi, à moi ! Alors on se bat pour le chiper, marchant sans vergogne sur les corps morts ! C'est inné à force. Les enfants essaient de piquer les jouets de leurs copains et se sont les plus forts qui l'emportent bien sûr. Les autres chouinent dans leur coin ou bien deviennent roublards !

Parce qu'on a créé des frontières, on croit arranger le Monde à notre convenance, suivant la loi du plus fort, du plus belliqueux.  On a dressé des cartes, établi des frontières et à l'intérieur des frontières d'autres frontières et ainsi de suite jusqu'à ce lopin de terre qu'on défend contre tout, jusqu'au conjoint qui devient propriété, avec qui vous devez obligatoirement faire corps. On s'approprie les animaux, les insectes, les plantes et tout l'air qu'on respire. On s'approprie tout ce qui existe mais aussi ce qui sera demain ! Et cela à tous les niveaux de la hiérarchie ! Tondre de l'herbe pour faire joli, c'est en même temps tuer des milliers d'insectes qui ne vous demandaient rien que vivre sur cette Terre qui les a accueillis ! Cependant, nul autre que les hommes n'a le droit de s'approprier la Terre à priori. Voilà. On a vraiment complètement oublié l'essentiel. Présomptueux, violents, on ne cherche qu'à tuer, soi-disant au nom de la démocratie, mais c'est juste pour satisfaire son désir de posséder !!! Posséder, posséder, posséder ! Là n'est-il pas la pire tare de l'homme ? Imaginez un grand banquet où tous les êtres vivants y sont invités par la Terre mère, et l'homme qui s'empare de tout le buffet ! A moi, à moi, à moi ! Rien ne l'arrête ! Se remplir les poches, posséder, posséder, posséder, c'est devenu une obsession ! Et on a beau le savoir, cela ne fera pas changer les choses. En réfléchissant, on ne peut que constater que la possession n'a aucune importance, aucun intérêt. A la fin, on retourne à la Terre, c'est tout ! Et la Terre ne garde aucun souvenir de nous ! Elle nous efface purement et simplement qui que nous soyons ! toujours aussi présomptueux, on fait graver son nom sur des plaques de marbre, pour la mémoire vous dites ?

Enfin bref....

Bonne semaine les amis et en arrivant sur le lieu de vos vacances, délaissez votre tronche de six pieds de longs, vos discours hargneux et vos allures de conquérants ! Les gens qui vous accueillent n'ont que faire de vos emmerdements ! Voyagez légers, s'il vous plait, merci ! Et soyez certains qu'un simple sourire est le meilleur des destressants et aussi le plus beau des cadeaux !

http://farm9.staticflickr.com/8022/7457489776_6f8dce7295_b.jpg

Rédigé par plume de cib

Publié dans #CHRONIQUES

Repost 0
Commenter cet article

Roland 08/08/2012 21:09


"la terre ne garde aucun souvenir de nous"


 eh oui, c'est comme ce que dit Vigny :


Ne me laisse jamais seul avec la Nature ;
Car je la connais trop pour n'en pas avoir peur.


Elle me dit : "Je suis l'impassible théâtre
Que ne peut remuer le pied de ses acteurs ;
Mes marches d'émeraude et mes parvis d'albâtre,
Mes colonnes de marbre ont les dieux pour sculpteurs.
Je n'entends ni vos cris ni vos soupirs ; à peine
Je sens passer sur moi la comédie humaine
Qui cherche en vain au ciel ses muets spectateurs.


"Je roule avec dédain, sans voir et sans entendre,
A côté des fourmis les populations ;
Je ne distingue pas leur terrier de leur cendre,
J'ignore en les portant les noms des nations.
On me dit une mère et je suis une tombe.
Mon hiver prend vos morts comme son hécatombe,
Mon printemps ne sent pas vos adorations.


C'est là ce que me dit sa voix triste et superbe,
Et dans mon coeur alors je la hais, et je vois
Notre sang dans son onde et nos morts sous son herbe
Nourrissant de leurs sucs la racine des bois.
Et je dis à mes yeux qui lui trouvaient des charmes :
"Ailleurs tous vos regards, ailleurs toutes vos larmes,
Aimez ce que jamais on ne verra deux fois."


Vivez, froide Nature, et revivez sans cesse
Sous nos pieds, sur nos fronts, puisque c'est votre loi
Vivez, et dédaignez, si vous êtes déesse,
L'homme, humble passager, qui dut vous être un roi
Plus que tout votre - règne et que ses splendeurs vaines,
J'aime la majesté des souffrances humaines,
Vous ne recevrez pas un cri d'amour de moi.

plume de cib 09/08/2012 00:35



oh merci Roland....



Bichau 07/08/2012 18:53


Merci pour le lien Dot et : "Fermez la bouche quand il pleut, on va vous accuser de boire à l'oeil"...

dot 07/08/2012 18:49


http://fr.sott.net/articles/show/8836-Condamne-a-30-jours-de-prison-pour-la-collecte-des-eaux-de-pluie-sur-sa-propriete

plume de cib 07/08/2012 18:57



éh bé voilà, y a qu'à demander !



Bichau 07/08/2012 18:26


Pas prévu avant 2050 d'envahir cette planète pour éventuellement l'habiter lorsque l'homme aura bouzillé la sienne. Et sans doute seuls les plus riches y auront accès, à moins que d'ici-là on
puisse trouver le moyen de tranvaser l'eau qui stagne sous la croute terrestre là-bas ! Qui pourrait me trouver
l'article dans lequel on parle de ce fermier amendé pour récupération d'eau de pluie ? Il faut le voir pour le croire, je mettrais bien ceci sur mon blog si l'info est vraie ! Je sais que là-bas
certains fermiers ont des amendes s'ils cultivent leurs propres céréales et non celles vendues par Monsanto... quel scandale !

plume de cib 07/08/2012 18:56



Je cherche l'info, mais je pense que dot va accéder à ton désir !



Bichau 07/08/2012 18:15


Bonjour ici,


Je suis choquée d'apprendre qu'un fermier a écopé d'une amende car il stockait l'eau de pluie ! Est-ce possible ? Chez moi j'ai trois citernes de 1000 litres et il me parait inconcevable de
devoir payer l'eau de pluie, cadeau bienfaisant du ciel (ou de Dieu selon...). Bises

plume de cib 07/08/2012 18:18



je crois qu'on n'est pas au bout de nos surprises Bichau. Cela fait un moment que j'entends que bientôt l'eau deviendra de l'or. Il ne restera plus que l'air ensuite... A quand la prochaine
navette pour Mars ?


tiens, je ne savais même pas qu'il existait une règlementation chez nous :


La réglementation sur la récupération d’eau de pluie


La récupération eau de pluie est réglementée par le code civil. L’article 641 prévoit
que « tout propriétaire a le droit d’user et de disposer des eaux pluviales qui tombent… ». Il peut les recueillir pour son propre usage, les vendre ou les concéder à un voisin.


D’après la loi et suite aux pressions et face à la multiplication de ces demandes de réutilisation d’eau de pluie, les instances responsables de l’hygiène et de la santé ont été
amenées à se prononcer. Dans un avis du 5 septembre 2006, le Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) a estimé que l’eau de pluie collectée en aval de toitures peut être utilisée
pour des usages non alimentaires et non liés à l'hygiène corporelle.


Les modalités d’utilisation de l’eau de pluie sont explicités dans l’arrêté du 21 août 2008, publié au JO n°0201 du 29 août 2008. La récupération eau de pluie est maintenant plus
encadrée avec cet arrêté et limite l'utilisation dans les bâtiments et les maisons au lave linge et WC.


Réglementation set obtention d'un crédit d’impôt


A hauteur de 25 % de la dépense occasionnée, les particuliers qui installeront à leur domicile un système de récupération et de traitement des eaux de pluie entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2011 auront droit à un crédit d’impôt. Pour une même résidence
principale, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder, pour la période du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2009, la somme de 8 000 euros pour une personne
célibataire, veuve ou divorcée et de 16 000 euros pour un couple marié soumis à imposition commune.


Ce crédit d’impôt a été mis en place suite à la Loi sur l’Eau et les milieux aquatiques de décembre 2006, plusieurs révisions ont été effectué jusqu'à l'arrêté du 3 octobre 2008.