Ces politiques qui se font de la pub sur le dos des migrants

Publié le 25 Septembre 2009



Une fois ne suffit pas . Il fallait remettre ça une seconde fois ! Nouveau démantèlement d'un camp fait de plastique et de broc dans le Pas-de-Calais. Et vas-y que je te manie la pelleteuse pour nettoyer le terrain, le karcher n'est plus assez efficace. Les forces de l'Ordre venues en grand renfort, raflent les  migrants déjà à bout de force et de volonté, les font monter dans des bus (les trains, ça ferait trop cliché, hein !) et les envoient dans des CAMPS !
Donc après la grippe A, les politiques se sont trouvés un nouveau dada, la chasse aux migrants ! Devant un parterre de médias, avec les sorties de terrain des élus qui nous font croire qu'ils font ça pour éradiquer les filières de passeurs. C'est le grand moment de gloire d'Eric Besson, APPLAUDISSEZ ! Remarquez que l'opération est menée alors que le Président a migré aux USA pour quelques jours, se lavant ainsi les mains de cette horreur commise sur notre terre de France. L'histoire ne nous apprend  rien. Après l'étoile jaune pour les Juifs, le triangle rose pour les homos, il va falloir faire travailler les publicistes sur un nouveau logo qui servira au dépistage des migrants !

Heureusement, la Justice française est encore debout, malgré tous les coups de boutoirs qu'elle reçoit de ce gouvernement navrant, depuis l'avènement de qui vous savez. Les mesures de rétention ont été annulées dans plusieurs villes de France ayant reçu les migrants dans leurs CAMPS de rétention. Elle a relevé les multiples manquement à la Constitution et libéré les otages, euh pardon les migrants ! Cela ne fera certes pas la une des journaux et on ne verra pas le ministre de la Justice pavoiser devant les tribunaux devant une forêt de micros. C'est rassurant et triste à la fois. On considère ces gens comme des objets qu'on déplace qu'on parque, qu'on fait voyager pendant 20 heures et qu'on verse devant le tribunal, hagards, puant la vermine, sans avoir vu de médecin, sans connaître un mot de français.
C'était sans compter sur la pugnacité du Garde des Sceaux qui a demandé qu'on fasse appel de tous les jugements !

Je cite le Midi libre :

Les militants associatifs ne cachaient pas leur contentement de voir ces personnes remises en liberté (sur le papier), même si le procureur avait décidé de relever appel dans la moitié des cas. A l’extérieur, certains officiels lançaient, laconiques, que « l’affaire n’allait pas en rester là... ». En marge de ces menaces à peine voilées sur les magistrats, l’audience se poursuivait. Des Afghans atteints par la gale devaient passer en dernier au tribunal.

Aux alentours de 22 h 30, on apprenait que le Garde des Sceaux aurait donné l’instruction expresse au procureur de faire appel de toutes les remises en liberté. L’ambiance devenait électrique, annonçant l’émergence d’une vive polémique. Les avocats, médusés, tentaient de retrouver leurs esprits. « Il s’agit de la mise en spectacle de la vie des gens », fulminait une robe noire s’apprêtant à aller plaider devant la cour d’appel.

On peut se demander pourquoi des gens prennent autant de risques pour quitter leur Pays, pourquoi ils dérivent ainsi malaheureux, harassés, malades, mais avec une force intérieurs considérable qui les guident là où ils croient qu'ils vont trouver la paix ? Oui, je sais, ça fait neuneu. Faut plus penser qu'en mercenaire....

Mais les racistes de France sont aux anges, c'est déjà ça. Le gouvernement français se doit  de dorloter son électorat d'extrême droite, il lui permettra sûrement de gagner une nouvelle fois les élections présidentielles. Cette politique ne peut que nous conduire à l'extrême. Jusqu'où peut aller une idéologie raciste  dans le choix de ses critères de sélection ? Jusqu'où peut aller l'escalade de leurs exigences ? A force de remâcher leur haine des humains. C'est une question à se poser, vraiment.


Rédigé par plume de cib

Publié dans #Droits fondamentaux

Repost 0
Commenter cet article

zodo 26/09/2009 20:26


je trouve cela simplement hunimain , toutes ces personnes sont humilées. parce que ce sont des clandestins.la grande France a perdu sa dignité à cause des gouvernants,
dans quel monde sommes-nous ? la haine n'est pas loin dans cette démarche délibérée. bonne soirée chère cib


plume de cib 27/09/2009 11:50


Et si tu voyais le déploiement de forces de l'ordre autour de ces malheureux Afghans !!! Les villes où ils sont conduits sont carrément prises d'assauts par la police et la gendarmerie. Pire que
s'ils conduisaient les pires criminels que l'humanité ait engendrés..... Ils n'ont vraiment rien à faire.... Bon Dimanche Denis...


Fleche 26/09/2009 08:26


Si une mobilisation n'a pas lieu contre ce gouvernement inique, les français risquent de reconduire le même en 2012.
Seule chance pour l'évincer mais qui est une réelle malchance, la montée du chômage inexorable et qui va certainement continuer encore pendant plusieurs mois, et également la montée de la
délinquance.

Mais tout est lié !


plume de cib 27/09/2009 11:53


Il faudrait aussi qu'une tête sorte du lot d'incapables que nous traînons depuis des années.  A moins que nous changions radicalement la façon de gouverner, que nous basculions enfin dans une
VIe république, que nous ayant le courage de dire non au système De Gaulle qui fut le système d'un seul homme. De Gaulle avait alors comme tous réfléchi à court terme et surtout oeuvré pour que son
règne dure le plus longtemps possible et avec tous les pouvoirs....