On n'élit pas un parti mais un président pour la France.

Publié le 21 Avril 2012

Bonsoir,

 

Dans vingt quatre heures nous connaîtrons le nom des finalistes. Ce vote sera historique. Mieux vaut ne pas jouer les frileux, mieux vaut ne pas se ranger pour une fois vers le parti des moutons, mieux vaut  écouter son intime conviction plutôt que les cons. Il y a une chose qu'il faut savoir et elle est à mon sens essentielle : Nous ne votons pas pour un parti mais pour un homme ou une femme que nous considérons apte à prendre la tête d'un grand Pays. Donc en dehors des étiquettes, des moyens déployés, des réflexions désobligeantes d'un Sarkozy qui trouve qu'on ne l'entend pas suffisamment, des démonstrations de force, il faut voir l'homme ou la femme. Il faut voir qui des ces dix candidats est le plus apte à rassembler pour un avenir totalement nouveau non pas basé sur le profit mais sur l'harmonie de l'homme et de la Terre.

Nous sommes très très loin de l'expression ringarde "travailler plus pour gagner plus", qui signifie production en masse de n'importe quoi, surconsommation de n'importe quoi, maladies, empoisonnement de la Terre, perte d'identité de l'individu, basculement vers l'esclavage, etc... Nous sommes à l'aube d'une ère nouvelle. L'humain est peut-être en train de passer à l'âge adulte. Quel est celui ou celle qui saura le mieux nous guider vers ce monde nouveau (et non pas ce nouveau monde ) ?

- Eva Joly

- Nathalie Arthaud

- Marine Le Pen

- Philippe Poutou

- Jean-Luc Mélenchon

- François Hollande

- François Bayrou

- Nicolas Dupont-Aignan

- Jacques Cheminade

- Nicolas Sarkozy

 

Je vous propose d'extraire chaque candidat de l'apparat trompeur de la campagne, de la contrainte d'un appareil politique, du carcan d'un programme appartenant à un parti, de prendre chaque candidat à part, comme un tête-à-tête, yeux dans les yeux, sorte d'entretien d'embauche, et voyez qui de ces dix candidats et le plus apte à diriger un Pays. Qui en a l'intelligence, la force, la fragilité, le charisme, la folie, la poigne, la sagesse ? A qui confieriez-vous la gestion de votre entreprise ?

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

Vivi 22/04/2012 10:38


Merci Plume. J'attendais des paroles comme celles-là. J'en avais besoin. C'est exactement cela et tout est parfaitement clair à présent.


Bises,


Vivi

plume de cib 22/04/2012 10:52



BOnjour Vivi,


Je pense que j'aurais dû écrire ce billet plus tôt. Comme tout le monde, je me suis un peu laissée embarquer par le  tourbillon médiatique qui a provoqué beaucoup de fumée, beaucoup de
poussière et on a complètement oublié l'essentiel. Un homme ou une femme ont ou n'ont pas la carrure de présider. Déjà, nous n'avons pas la possibilité d'élire nos candidats mais en plus, on nous
impose des partis alors que ce ne sont pas les partis qui gouvernent mais bien un homme ou une femme, seul (e), qui doit s'entourer le mieux possible... Bises à toi