Débat présidentiel : Hollande grand vainqueur

Publié le 3 Mai 2012

 

Bonjour,

 

Me revoici donc après quelques jours de silence, quelques jours de repli. La campagne présidentielle  ne fut que futilité, opération de marketing, record de moulinets dans le vent,  aussi épuisante qu'une longue nuit à Ibiza avec David Guetta ! Gueule de bois et tête vide.

Bref. Nous voici donc à quelques jours de la fin, et du début de quelque chose d'autre, enfin je l'espère.  Après cette petite cure de silence, j'étais donc fraiche et disposée à écouter les deux candidats prétendant au trône de France. Deux heures cinquante paraît-il. Je ne les ai pas vues passer.

Mon premier sentiment fut un sentiment de malaise à la première prise, vue de haut sur une espèce d'arène virtuellement représentée par du noir et blanc et des lumières. Puis le nombre impressionnant de caméras. Et enfin la plastique du décor. Bref. Nous étions en plein dans le show ! Je me disais, ça y est, ça continue. Puis je remarquai le siège de Sarkozy, réglé nettement plus haut que celui de Hollande pour que tous les deux soient à la même hauteur. Le pauvre Sarkozy avait les pieds à 20 centimètres du sol ! Dès le début on a compris qu'il avait dû nettement influencer le plan de prises de vues, les siennes le grandissant, celles sur Hollande le tassant. Sarko, monté sur son siège fut immédiatement en position d'attaque. La première question fut posée à François Hollande et donc Sarkozy en position de réaction, la meilleure, celle qui lui évitait d'avoir à énoncer son propre programme, l'attaqua sur des propos imaginaires. Il n'a jamais fait aucune proposition, à part défendre le nucléaire en soutenant mordicus que nous sommes exonérés de tout accident tel que celui de Fukushima. Si j'avais un conseil à lui donner, je lui dirais que pour sa reconversion, il devrait postuler au poste de représentant de centrales nucléaires. Ce mec, vous pourriez lui faire vendre les pires engins de mort, il n'a aucun état d'âme.

Il a réussi le coup de force à occuper la scène pendant près de trois heures sans un seul mot sur un éventuel programme, sans jamais remettre son bilan en question. Il s'est borné à traiter Hollande de "menteur" "calomniateur" et ce un nombre incalculable de fois. Il aurait fallu être naze ou bouché pour ne pas comprendre qu'en répétant mille fois à Hollande que c'était un menteur, il comptait s'en persuader lui-même. C'est tout Sarko le mytho ! Le mec, il finit par croire toutes les conneries qu'il raconte.  Il a juste oublié que Hollande ne fonctionne pas à l'affect alors que lui est en plein dedans. D'ailleurs Hollande s'en amusa à un moment, lui expliquant très courtoisement qu'une telle propension à parler de "mensonge" venait du fait qu'il baignait dans le mensonge en permanence à en devenir complètement parano. Et je pense que c'est le cas. Sarkozy n'a eu de cesse de débiter un chapelet de mensonges. De plus, il mélangeait tout. On aurait dit qu'il piochait des bouts de papier dans un chapeau et qu'il faisait de l'improvisation sur des thèmes, des phrases. Au moment de parler d'immigration, il a carrément plongé dans une mare de merdasse, confondant immigration légale et illégale, parlant de centre de rétention et de Shengen alors qu'il était question de débattre sur l'immigration légale. Le plus beau a été le vote des étrangers. Sarko confond étranger, immigré, français d'origine étrangère. Tout dans le même saladier et hop, on touille. Dans un précédent article, j'écrivais que la file d'électeurs dans mon bureau de vote était formée de personnes de toutes couleurs, origines. Elles avaient toutes une carte d'électeur bleu blanc rouge. Et oui, ces gens sont français, ils votent à toutes les élections. Et donc, je ne vois pas poindre de lois communitaristes ! Sarkozy a en effet opposé à Hollande le fait que si on laisse voter les étrangers aux municipales, des lois communitaristes allaient fleurir, comme les horaires de piscine... Et pourquoi pas le port de la barbe obligatoire pour les hommes ??? Bref. C'était pathétique. Sarkozy ne doit pas souvent se rendre dans un bureau de vote sans quoi il n'aurait pas osé raconter de telles âneries. Il y a des millions de français d'origine étrangère Monsieur Sarkozy. Oui, beaucoup sont musulmans, ce n'est pas pour cela que les votes communitaristes existent !

Lisant un document écrit par Hollande exprimant le fait que pour lui "la rétention devait être une exception", Sarkozy a de manière simpliste conclu que Hollande souhaitait supprimer les centres de rétention. il tambourinait sur la table pour bien nous l'enfoncer dans le crâne. Comme si nous étions idiots ! Parlant d'enseignement, Sarko plongea à nouveau. Pour lui, il faut  augmenter le temps de travail des enseignants de 50 % mais en n'augmentant leur salaire que  de 25 % seulement. Là, il était en plein délire. Pour lui, l'enseignant, quand il est en entretien avec un parent d'élève, fait un travail au rabais, qui doit donc être moins payé. Il devrait ramener le travail à la tâche tant qu'il y est. De plus, le pauvre président est resté sur des classes de 25 élèves, alors que nous en sommes à des moyennes de 40. Il a affirmé qu'il n'avait pas supprimé les RASED ! Et moi j'affirme qu'il ment ! Je connais des RASED. ils se sont battus pour garder leur poste mais celui-ci a été supprimé. Alors peut-être vis-je sur une autre planète !

Bref, je ne vais pas vous refaire le match. Nous avons vu un Sarkozy monté sur ses ergots, verdissant visiblement de rage, aboyant sans cesse, bourré de tics, affrontant un Hollande de plus en plus rosissant de plaisir, maitrisant parfaitement le débat, parlant calmement, parvenant à reprendre Sarko lorsque ses délires partaient trop loin. Sarkozy n'a pas un seul instant maitrisé le débat. En 2007, il avait avalé Royal, en 2012, c'est Hollande qui bouffe Sarkozy !

Mon sentiment est que nous aurons une présidence apaisée mais pas molle. Hollande m'a toujours paru être un très bon politique, ayant une bonne connaissance de l'économie et des finances. C'est aussi un homme de consensus, mais il sait rester très ferme. Fort de l'expérience de tous ses prédécesseurs, il pourrait devenir le meilleur président de la cinquième république. Je le crois en effet fort capable d'être vraiment le président de tous les français. J'avais une aversion quasiment épidermique de MItterand que je sentais fourbe, prétentieux, méprisant, tout ce que n'est pas Hollande. Pour moi, il n'a aucune posture mittérandienne. Par contre, il a l'intelligence, la culture, le raffinement. Voilà. J'ai eu une bonne impression donc. Vous l'avez compris, je voterai Hollande dimanche. Concernant l'Europe, il semble avoir une vision différente de l'Europe actuelle. On verra après les élections ce qu'il pourra faire. On verra ce qui restera de ce discours. j'ai envie de lui faire confiance.

Je ne suis pas seulement contente de me débarrasser d'un président inculte, vulgaire, partisan, menteur, vaniteux, bigleux, dramatiquement pathétique. Bye Bye Sarko !

 

Et vive le printemps 2012 !

http://farm9.staticflickr.com/8017/6990900834_c6d9db3e95_b.jpg

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

Roland 22/05/2012 21:27


mais le mieux c'est cette vidéo où  Tsipras le président du zyriza nous explique que le combat de la Grèce est le notre, l'avenir des peuples, des forces du travail en europe dépend de
l'avenir de la Grèce et de son combat contre cette ennemi à tous que sont le monde de la finance et les banques :


http://www.youtube.com/watch?v=-4GKetiuRPo&feature=player_embedded


 

Bichau 04/05/2012 08:57


Bonjour plume,


Je partage ton analyse au sujet des personnages et de ce débat, il y a juste que la gauche est très laxiste en matière de justice mais de toute façon Sarko parlait beaucoup et ne faisait pas
grand chose là où l'ordre mérite d'être rétablit... Comme toi je trouvais Miterrand arrogant, suffisant, fourbe et prétentieux, ce que n'est pas le cas de Hollande. Laissons la chance à ce parti,
j'espère que ce futur président sera intègre et qu'il fera le ménage dans ses troupes, ce que n'a pas fait le président de droite. Bises,

plume de cib 04/05/2012 09:12



bonjour bichau,


je suis de ton avis, laissons-lui sa chance. Cela ne sert à rien de condamner avant même qu'il ait démarré sa fonction ou de le juger sur le passé du PS. Il est lui-même, homme cultivé et en même
temps chaleureux. A mon avis, il a beaucoup souffert au sein même du PS qui le porte aujourd'hui, et je ne sais pas mais, il pourrait y avoir des surprises lors des nominations de ministres.
Hollande a quelques petits comptes à régler, il me paraît intègre. Je ne sais pas s'il aime beaucoup les courtisans qui à un époque déblatéraient sur lui... j'entrevois la possibilité de voir
Bayrou comme ministre de l'Education. Hollande peut vraiment être un président qui rassemble, pas comme l'autre, pour qui le rassemblement signifiait abandonner toutes ses idées, faire
allégeance, lui baiser le postérieur... Bref... Nous en sommes à la reconstruction ma bichette... ALors on y va. Bisous à toi



Xavaix 03/05/2012 14:43

Salut Cib , entièrement d 'accord avec toi . On sent que ce monsieur à la carrure d'un chef d' état . Je n ' ai pas suivi le débat ne supportant pas le roquet mais j' ai pu voir quelques vidéos ce
matin . J'étais un peu comme beaucoup de gens j 'avais un vague idée du bonhomme mais là franchement je l'ai trouvé bon et il va surement conforter sa position de leader pour cette élection , sinon
c 'est à désespérer de la nature humaine du moins de la nature de français

plume de cib 03/05/2012 15:02



j'ai regardé du début à la fin xav. J'ai eu plaisir à voir le roquet se prendre une belle déculottée ! Il verdissait au fil de la soirée. C'était jouissif, vraiment. Hollande devrait avoir la
capacité de faire bouger les lignes en Europe. C'est quelqu'un de serein, déjà ça fait du bien. Intelligent, cultivé, poli, un type qui ne cherchera pas à tout dominer, à tout maitriser. Je
pense, j'espère qu'il va bient s'entourer. je me trompe peut-être mais je crois à l'arrivée d'un homme d'état au pouvoir. Enfin ! Il m'a bluffée, franchement. Je pense même que le sieur Bayrou
pourrait travailler avec lui.



fleche 03/05/2012 12:03


Bonjour Cib,


Il y a longtemps que j'ai écrit sur ton blog, pas longtemps que j'étais passée sans laisser de trace.


Je suis régulièrement ce que tu écris, mais je me contente souvent de lire sans commenter faute souvent d'avoir quelque chose à ajouter et faute de temps également.


Reste que F. Hollande a montré qu'il avait l'envergure et la posture d'un président.


J'espère fortement qu'il sera élu car au moins même si on ne sort pas du système en place, on aura une personne cultivée, à fort potentiel intellectuel, qui sait parfaitement se maîtriser (voir
la vidéo de l'enfarinage) et qui ne légiférera donc pas sur des faits divers et rien que sur ce dernier point on sera gagnant sur les cinq années passées.


Economiquement, F. Hollande sait de quoi il parle, socialement aussi ainsi que sur bien d'autres sujets qu'il connaît bien. Il a montré hier une sacrée connaissance des dossiers, et de la
fermeté, ce qui est bien face à la mollesse dont il a été accusé à plusieurs reprises.


 


 

plume de cib 03/05/2012 12:09



Hello flèche,


très très contente de te lire. J'ai vu en effet que tu avais repris ton blog. COntente de te lire aussi.


Oui, j'ai trouvé qu'il montrait une belle posture de président. Une allure de type raisonnable qui possède bien ses dossiers, ne se laisse pas envahir par son adversaire qui n'a eu de cesse de
lui tourner autour comme un roquet. Je n'ai jamais trouvé HOllande mou dans le passé. Je ne sais pas pourquoi on lui a collé cette image. Je me souviens de formidables émissions avec Christine
Okrent. Hollande était un interlocuteur talentueux. On voyait qu'il savait de quoi il parlait. Si ne pas faire du show sans arrêt, ne pas parler pour ne rien dire, ne pas raconter n'importe quoi,
c'est être mou, bon, ben je préfère un mou à un énervé qui verdit de rage devant une caméra parce qu'il n'a pas le dernier mot, et tambourine sur la table comme un gamin taperait du pied parce
qu'on ne veut pas lui acheter une sucette. Il n'y a pas photo.