gauchistes, idiots utiles du capitalisme ?

Publié le 25 Avril 2012

 

 

Bonjour,

 

J'ai trouvé cette chouette vidéo chez ma copine charlotte. J'adhère à ce que dit Zemmour. D'ailleurs Hollande et Dray lui donnent raison. Sarko langue de bois fait croire qu'il est contre l'immigration pour épater les gauchos, et en même temps il régule à tour de bras pour faire plaisir à ses amis du patronat. La coalition gauche / droite fonctionne admirablement. La priorité, c'est la finance pour les deux partis. L'Humain, ils s'en foutent. On vous prend juste pour des pigeons. Alors arrêtez d'essayer de vous donner bonne conscience en répétant leurs âneries. Et comprenez une fois pour toutes que l'humanisme, c'est de dire aux gens qu'on n'a pas les moyens de les recevoir, et le racisme c'est de les prendre pour de la marchandise, de les appâter, les faire venir avec leur famille pour venir grossir les rangs des demandeurs d'emploi et ainsi  contraindre  tout le monde à la mendicité.   Oh ! les militants gauchos ou droitistes n'ont pas de mauvaises intentions. C'est tout à leur honneur de vouloir que tout le monde soit gentil, beau, plein de sous sous, ils sont juste naïfs.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

Les RG 26/04/2012 10:04


Les politiques ne font après tout que surfer sur la mentalité des français.


Le côté négatif de l'accueil très hostile des français, c'est que nous n'aimerons jamais la France et les français. La cicatrice ne peut se refermer: même le plus sympa, même le meilleur ami
finit toujours par avoir un mot blessant ! le côté positif, c'est pour la majorité d'entre-nous le désir de revanche et de réussite. Réussite qui n'arrange rien tant elle excite la jalousie.

plume de cib 26/04/2012 10:07



j'aimais assez la mentalité de nos aïeux. La lâcheté, le rêve d'être riche de sous sous a tout foutu en l'air. L'envie, elle est là, à chaque pas de notre existence. les gens frustrés, de plus en
plus, ne cessent de lorgner dans l'assiette du voisin....



Jean-Pierre 26/04/2012 09:49


 


Oups....me revoilà maintenant que la fievre des elections est retombée pour confirmer ce que
tu dis en apportant un petit témoignage qui a quand même son importance.


 


Confidence essentielle de
Mme Danielle MITTERRAND


Après 1981, je demandais à
François Mitterrand : Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne
fais-tu pas ce que tu avais promis ? Il me répondait qu’il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque Mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas
le pouvoir. J’appris ainsi qu’être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J’ai vécu l’expérience directement durant
quatorze ans.


En France, on élit, et
les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu. La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ?


Je le dis en tant que
Française : cela ne veut rien dire."


Danielle MITTERRAND

plume de cib 26/04/2012 10:05



ah bravo ! Merci Jean-Pierre, excellent. tout est dit.  Je vais le publier. Merci, merci...



xavier 26/04/2012 09:14


Temps qu'on n'aura pas compris que tous ceux qui nous prétendent vouloir du bien, ne sont d'autres que des menteurs, nous resteront dans la même m****, sans jamais en sortir ....


Une vidéo que je partage, car peu d'informations circulent sur
ce pays si loin de nous.

plume de cib 26/04/2012 09:39



absolument xavier. Le diable n'est pas celui qu'on désigne mais celui qui le désigne. Et tandis qu'on le cherche, il nous ..... dans le dos. C'est la politique. Merci pour la vidéo. Oui,
l'Islande, ça fait partie des.... vilains mots. Merci



roland 25/04/2012 22:44


Il faut se rappeller que les belges, les belges dont de nos jours on vante la proximité ! à la fin du XIXè siècle le Nord de la France était envahie de belges, plus précisément de flamands,
venant de campagnes alors sans industrie et surpeuplées (car les flamand, très cathos, avaient beaucoup d'enfants, mon arrière grand-père 16), comme maintenant les patrons se frottaient les mains
car lesflamands acceptaient des salaires très bas que les français auraient refusés, mais les ouvriers français les avaient dans le nez, et comme il n'y avait pas de loi anti-raciste à l'époque,
on chantait des chanson anti-flamands au carnaval de Roubaix, on en renvoyait par trains charters, il y a eu des émeutes genre pogroms, on était agacé de leur religiosité, on se moquait de leur
façon de s'habiller (leur casquettes vertes ou orange), on disait que tout ce qu'il y avait à Lille de délinquance venait d'eux, et on écrivait dans les journeaux que les flamands étaient des
"barbares inassimilables".


ça relativise bien des choses.

plume de cib 26/04/2012 08:39



ah d'accord. Je comprends un peu mieux pourquoi "les blagues belges" existent alors. Les vagues d'immigration ont toujours toujours été causées par : d'un côté des gens miséreux qui cherchent
l'Eldorado, et d'un autre des patrons qui cherchent de la "main d'oeuvre à pas cher" pour grossir leur trésor. Il n'y a donc vraiment pas lieu de faire tout un cirque quand certains l'expliquent
haut et fort.



dot 25/04/2012 12:03


Les immigrations espagnole, portugaise et italienne ont aussi provoqué des réactions de rejet dans la population à leur époque en France sans parler du retour des pieds noirs et l'asile aux
harquis. D'ailleurs tous les peuples sont plus ou moins racistes, il suffit d'écouter les arabes parler des africains et inversement.


hier j'ai bien rigolé hier soir en regardant le JT quand sarko a décrété  soutenir les pauvres et qu'il comprenait la désespérance de certains face à la crise. J'ai cherché la video sur
le net mais je ne la retrouve plus. 

plume de cib 25/04/2012 12:37



Cela provoque surtout des réactions de méfiance. On se méfie de ce qu'on ne connaît pas. Il est vrai aussi que chaque peuple a ses traditions et une manière de penser différente. Comme je
l'écrivais, j'ai été mariée avec un yougoslave et ce n'est pas toujours facile. Alors, franchement, je ne crois pas que le racisme existe. par contre, la méfiance vis-à-vis de la différence est
quasiment instinctive. ma fille quand elle était petite avait peur des poupées à la peau noire. Les enfants sont très féroces entre eux. De là à culpabiliser les populations et à s'en servir pour
les asservir, il n'y a qu'un pas que les politiques franchissent sans état d'âme chaque fois que "y a bon" !.


OUah ! Sarko soutenant les pôvres ? Qu'il refile sa Patek philip alors, celle qu'il a failli se faire chourave ! A elle seule, elle vaut cinq ans de salaire d'un pauvre smicard ! Je vais voir si
je trouve la vidéo. Bises