François, Najat, Arnaud... and Co, the young leaders....

Publié le 17 Juillet 2012

Arghh ! Du changement dans la continuité donc, à priori...

Après  Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab… Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc.

 

Tous formés à l'américaine par la très connue French Américan Foundation.... Vigilance absolue donc...

 

Washington sur Seine ? Ces ministres de François Hollande qui ont été formés par les Américains

La French American Foundation est connue pour sa formation, les “Young Leaders”, réservée à une dizaine de jeunes surdiplômés chaque année. Sur les huit socialistes sélectionnés comme Young Leaders depuis François Hollande en 1996, six rentrent dans son gouvernement cette semaine. Le plus “atlantiste” n’est pas toujours celui qu’on croit…

Exit Alain Juppé, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Laurent Wauquiez, Jeannette Bougrab… Place à François Hollande, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Aquilino Morelle (plume du Président), etc.

 “Enfin des têtes nouvelles !” entend-t-on ici ou là. Nouvelles ? Tout est relatif, quand on sait décrypter la liste ci-dessus : en fait, tous ces “Young Leaders” de l’UMP ont laissé la place à des “Young Leaders” du Parti socialiste. Car François Hollande et Pierre Moscovici depuis 1996, Marisol Touraine et Aquilino Morelle depuis 1998, Arnaud Montebourg depuis 2000 et Najat Vallaud-Belkacem depuis 2006, sont tous des “Young Leaders”. Tous ont été minutieusement sélectionnés et “formés” par ce très élitiste réseau Franco-Américain, inconnu du grand public, sponsorisé entre autres par la banque Lazard. En d’autres termes, ils ont tous postulé et se sont fait parrainer pour être admis à suivre ce programme phare mis en place par la FAF, la French American Foundation. La FAF est elle-même un organisme à cheval sur Paris et New-York, créée en 1976 conjointement par les présidents Ford et Giscard d’Estaing. A noter qu’entre 1997 et 2001, John Negroponte présida la FAF, avant de devenir entre 2005 et 2007, sous George Bush, le premier directeur coordonnant tous les services secrets américains (DNI), dirigeant l’US States Intelligence Community (qui regroupe une quinzaine de membres, dont le FBI et la CIA).

Crée en 1981, ce programme Young Leaders permet de développer “des liens durables entre des jeunes professionnels français et américains talentueux et pressentis pour occuper des postes clefs dans l’un ou l’autre pays”. Pressentis par qui ? Par un très strict comité de sélection, composé majoritairement d’anciens Young Leaders, qui ne retient qu’une dizaine d’admis par an. Seuls 13 hommes ou femmes politiques ont été admis depuis 1995, soit moins d’un politique par an en moyenne. Ces heureux “élus” sont choisis comme d’habitude parmi l’élite française : seuls 4% des Young Leaders français ne sont pas diplômés de l’ENA ou pas titulaires d’au moins un diplôme Bac+5, les trois quarts sont des hommes, à 80 % Parisiens… Autant dire qu’on reste en famille avec ce gratin issu de nos grandes écoles. Une spécificité française, qui, comme le souligne un rapport de la FAF, assure “une fonction de “reproduction sociale” de la “classe dominante ” […] dans un pays où la simple notion de leadership renvoie aux “diplômes” et non aux qualités intrinsèques de la personne comme c’est souvent le cas outre-Atlantique”. Bref, notre nouveau président et ses nouveaux ministres cités ici sont de purs produits de nos grandes écoles, “ces acteurs influents (qui) personnifient la “pensée dominante” depuis de nombreuses décennies” selon la FAF.

 

SUITE ICI

Rédigé par plume de cib

Publié dans #MONDE

Repost 0
Commenter cet article

Justine 19/07/2012 17:13


J’ai relu le texte et je m’aperçois que je n’avais pas pensé à BHL qui a fait une pétition pour attaquer la Libye et tuer Kadhafi. En même temps, BHL défendait DSK (il a tardé un peu, sur son
blog) et voulait voter pour lui.BHL serait un personnage à double face.


Ils se disent des juifs, tous les deux mais il y a des juifs sémites et des juifs convertis descendants des tatars, turcs et mongols de l’armée de Gengis Khan. Dans l’Europe Centrale, on les
appelait des tatares ou des katzars (pour la prononciation). J’avais entendu ces noms bien avant de venir en France.

Justine 18/07/2012 17:44


Bonjour Plume, très pertinents tes textes, si seulement les gens pouvaient commencer à réfléchir.


Ces faiseurs de révolutions, agissent depuis longtemps, plusieurs années, voir siècles. Une fois, les Russes ont donné des adresses de certains, c’était un tôlé des américains.


Je ne suis pas adepte du complot mais il faut dire qu’il y a des choses qu’on cache au public. Mais qui le cache ?


Concernant Sarkozy, je me demande pourquoi aucun parti politique n’engage pas de poursuites contre Sarkozy et sa bande pour la haute trahison d’état (il a bradé l’or de français quand son prix était au plus bas, il a pris l’argent des contribuables pour faire ses guerres personnelles…).


Des cadres de partis politiques sont en majorité des juristes. Des juristes de pacotilles ou des complices ?


Si Sarkozy va, maintenant, en vacances chez les milliardaires, chez les rois musulmans, cela veut dire qu’ils lui sont redevables.


Encore une chose.


Il y a quelques jours j’ai lu que l’usine Peugeot ferme car le gouvernement aurait imposé de ne pas vendre les voitures à l’Iran (l’embargo).


L’Iran, la Libye, la Syrie, tous ça provoque la flambée du prix de pétrole. Les émirs, les seuls fournisseurs pour la France, imposent leur prix. Les français paient à la pompe et ne cherchent
pas à comprendre pourquoi le pétrole augmente alors qu’on découvre de nouveaux gisements.


L’Iran vend son pétrole à la Chine et aux divers autres pays. Les iraniens achèteront leurs voitures en Russie, en Chine ou au Brésil où les entreprises françaises délocalisent.


Les français sont perdants à tous les niveaux.

plume de cib 18/07/2012 18:01



Commentaire très pertinent, Justine, qui pose à nouveau mille questions. nous vivons dans un magma de confusion. Suivez le Sarkozy et vous lèverez les lièvres, pourrait-on dire. s'il fait la
tournée de tous ceux à qui il a bradé la France ! Et pour commencer le Qatar !  C'est absolument invraisemblable.  Comment peut-on en arriver là ? Les français délocalisent, oui et ce
sont le français qui créent des usines chez les chinois et qui fabriquent la merde dont ils nous inondent ! Alors je me demande bien comment l'Etat peut se débrouiller avec ça ! Le Peuple
Français, s'il ne réagit pas bien vite, s'il ne protège pas ses valeurs et son identité n'existera bientôt plus. C'est comme ça. La France est juste considérée comme une valeur marchande. En ce
moment, on se réjouit d'avoir des prêts à taux négatif. Oui, c'est bien. Des banques achètent notre dette ainsi. Que va-t-il se produire ? Sais-tu que Saddam Hussein souhaitait vendre son pétrôle
en péto euro et abandonner le dollar ? Cela aurait fait que nous ne paierons plus l'essence que la moitié de son prix actuel et donc notre économie serait largement relancée. Mais les USA ont
frappé. Ils ont voulu sauver le dollar au détriment de l'euro ! Et aujourd'hui, il nous intime l'ordre de nous auto détruire....



Roland 18/07/2012 16:14


et pendant ce temps là le site noslibertés.com qui nous avait apporté tant d'informations, secoués tant de désinformations, apporté un souffle d'air frais et civilisé si perdu, baisse lesbras et
SE SABORDE CARREMENT,le 31 juillet il sera fermé pour toujours :


http://www.noslibertes.org/