Aurélie Filippéti condamne HADOPI, elle a raison !

Publié le 21 Mai 2012

 

 

Il va falloir détricoter le tissu des consciences savamment tricoté par les sbires de Sarko, étrillés par les majors et les "célèbres artistes" millionnaires qui voyaient d'un mauvais oeil le fait de partager le gâteau. Il n'y a jamais eu de piratage informatique,  ou bien le fait d'enregistrer des films à la télé, de la musique à la radio, le fait de dupliquer des oeuvres deviendraient du piratage ! Internet est un outil de communication, c'est aujourd'hui le moyen le plus simple, le plus sûr de se faire connaître. Les "goujats" pilleurs d'Art sont rares, très rares. L'Art, c'est le langage de l'âme, il entraîne le civisme, le respect de l'autre. Lorsqu'on découvre une oeuvre, qu'on l'apprécie, on l'achètera parce qu'on sait tous qu'un artiste doit aussi manger comme tout le monde. Il faut revenir un peu à la notion de confiance.

http://farm6.staticflickr.com/5443/7234950616_a0caf03ce4_b.jpgPendant des décennies les majors que ce soit dans la musique, le cinéma, l'édition, ont été les maîtres du marché, ils ont fait la pluie et le beau temps, c'est terminé ! J'espère qu'Aurélie Filippéti l'a bien compris ainsi. Des millions d'artistes naissent sur le Net et peuvent aujourd'hui vivre de leur Art. Les consommateurs d'Art sont des gens responsables. Ils ne demandent rien d'autre que pouvoir accéder à l'Art, ce qui jusqu'à présent leur était interdit. Les goûts et les couleurs sont le tribu et l'avantage de chacun. L'Art a été épinglé, débarrassé de sa substance, on a voulu en faire un produit fabriqué à la chaîne, c'est le retour de bâton ! L'Art est personnel, le goût de la création inné et ne supporte pas de mode. Les discours de l'âme sont multiples. Laissons donc vivre les artistes. Leur rémunération est et sera assurée par les consommateurs d'Art. Bien évidemment, les petits malins "millionnaires" devront peut-être vendre leur riad à Marrakech car la pluie de dollars risque de s'assécher ! S'il y a bien un domaine où la conscience collective doit agir, c'est bien dans l'Art ! Ceux qui veulent devenir millionnaires, bercés par les émissions de télé réalité ne sont pas des artistes mais de pauvres erres qui se cherchent une identité !  ALors Merci à Aurélie Filippéti de nous débarrasser de ce fil à la patte qu'est Hadopi et de faire confiance aux consommateurs d'Art qui loin de piller le patrimoine vont au contraire l'aider à prospérer ! A bientôt !

Rédigé par plume de cib

Publié dans #HADOPI ET LIBERTES

Repost 0
Commenter cet article

Justine 23/05/2012 17:29


Boinjours Plume


Je voulauis juste dire que les votes blancs ont été comptabilisé à part. C'était peut être dit, j'ai pas le temps de lire.


à bientôt

Roland 23/05/2012 13:24


et les retraites ????


le retour à la retraite à 60 c'est pour quand ?