Wauquiez, le camelot....

Publié le 1 Août 2011

 

Bonjour,

Petite activité sur mon blog en ce moment, non pas en raison de "vacances" mais parce que je consacre pratiquement tout mon temps à terminer la structure de mon livre. Croyez-moi, c'est pas du gâteau. Toutes les stars du biz qui vous font croire qu'ils écrivent des bouquins sont de sacrés menteurs. Mais les nègres qui les écrivent pour eux ne sont pas très doués non plus. Donc, on verra rarement poindre parmi ces écrivains de pacotille des épées de la plume. Quoique... Cela est-il nécessaire ? Les éditeurs ne vivent plus que par ces rentrées d'argent, ils n'ont plus la foi eux non plus, à part dans l'argent. En quelques dix ans, nous avons basculé. La Dtoite use sans complexe de la très célèbre phrase dite dans Schlageter, pièce de Johst : « Wenn ich Kultur höre ... entsichere ich meinen Browning !. » « Quand j'entends parler de culture... je relâche la sécurité de mon Browning ! » Phrase qui fut maintes fois répétées par les dirigeants nazis. Et aujourd'hui fortement pensée par nos dirigeants qui ont transformé la culture en bouillon insipide, du niveau du cheesburger....

Et oui, vacharde la plume. Je veux. Vu le travail que représente l'écriture d'un livre, les milliers d'heures de réflexion, les milliers d'heures de travail, je peux bien me payer un petit coup de méchanceté. Bref...

Sans vraiment quitter le terrain du mensonge, je note aujourd'hui un discours fameux de Wauquiez, le VRP camelot de l'arrangeur Sarkozy, à propos de Marine Le Pen. Le camelot  juge que la fille de Jean-Marie Le Pen s’est notamment fourvoyée en défendant l’abandon de l’euro : « Elle n’a pas compris que les gens y étaient très attachés, qu’ils considéraient à raison la monnaie unique comme un refuge, un roc au milieu de la tempête. »

Ce n'est pas à propos de Marine Le Pen, mais le fait d'utiliser "les gens" pour consolider son mensonge. Oui, parce qu'il n'a pas d'autre argument le bougre. Son propos est tellement con. On est sûrement persuadés que l'Euro est la valeur refuge avec tout ce qu'il est en train de démolir ! Avec les prix qui ont augmenté de 30 % quand ils l'ont mis en place, et tué toute la classe moyenne française. Je pense qu'en Italie, ils doivent être heureux aussi, "les gens". Tout est devenu hors de prix là-bas. Et en Espagne ? Combien le taux de chômage ?

J'ai beau savoir que ces types ne sont là que pour vendre la soupe au nom des grands capitaux, je m'étonne encore de leur culot. Enfin, c'est grave et très vicieux cette méthode de calibrage de l'opinion publique. C'est à la fois vulgaire et réducteur mais si proche de la méthode nazi qu'on se dit que Mein Kampf n'est pas mort pour tout le monde. Tout le reste n'est que blabla, trompe-l'oeil, façade de carnaval.

 

Rédigé par plume de cib

Publié dans #C'est ma tournée !

Repost 0
Commenter cet article

Charlotte 20/08/2011 13:42



Mouai 30 à table, et le déluge s'invite, ça m'a franchement énervée, mais tout s'est bien passé qd même, on a arrosé ça


En ce moment tout va bien sous le soleil, PO-SI-TI-VE attitude comme irait le Raff'à rien. Quand sarko et merkel font des déclarations communes, ça rassure hein ? encore une dans le genre et le CAC perd 90%. Et comme l'annonce le papa à Martine, l'europe et l'euro sont au bord du gouffre, je
propose donc de faire un grand pas en avant !


Bonne journée bichette ça chauffe...


Gros bisous



plume de cib 20/08/2011 14:20



ma pauvre, j'ai vu que vous avez été servis par le ciel. Nous, pas du tout.


Ouais pour l'euro au bord du goufre, on est tous un peu contents que tout ça finisse enfin. ceux qui ont du pognon essaie de retenir le navire, ils ont peur de devenir pauvres. Et puis y a aussi
la politique de l'autruche qui doit être une invention française. au lieu de préparer l'aprés euro, ils continuent à  faire comme si tout allait bien... Les autres pays se sont déjà
préparés, comme d'hab, on aura un siècle de retard....



Charlotte 12/08/2011 16:39



Coucou ma Cib, tu "peau-fines" ton oeuvre en écoutant chanter les cigales ?


Au fait pendant que j'y pense un excellent petit éditeur "Editions demi-lune" de très bon bouquin dans son catalogue.


Pour Wauqiez comme pour tous ses con-(dé)génères : "les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les r'connaît"


Rien de neuf sous le soleil, tout continue à partir en brioche,


Té, j'ai un flash, une date qui me vient soudain à l'esprit 11.11.2011, je pars en sucette ou quoi ?


Le panier fera relache (mais je vais qd même veiller au grain) dès demian et ce pendant 4 ou 5 jours, because j'ai de la famille qui arrive et dimanche soir nous serons environ trente à table,
(quel boulot), j'espère qu'il fera beau que nous puissions dîner dehors, sinon c'est la cata


Gros bisous



plume de cib 12/08/2011 18:38



ah merci ma belle pour toutes ces informations, toutes ces nouvelles. je lis ton commentaire avec plaisir. je vais aller voir cette petite édition alors. Merki beaucoup. Je suis en pleine
structure là, des milliers de pages à imbriquaient. bref, trop long et pas intéressant pour les lecteurs...


oui, tout part en brioche, comme prévu depuis longtemps. Je pense que tu n'es pas surprise, ou alors si, mais de ne pas t'être trompée....


Aïe aïe ce 11 11 11 ! ça fait froid dans le dos, regarde. ou bien on peut les prendre pour les piliers de notre nouveau monde, sans les crétins qui nous gouvernent... 30 à table, et béh... Nous
étions 30 à table, autour d'un plat de couscous, avec des chaises pour table et pas de plats pour tous.... ben gros bisous à toi, et courage. Il fera beau, et pas trop chaud, idéal... ma bichette



Bichau 03/08/2011 15:22



coucou plumette, j'ai tout d'abord cru que tu t'étais mise à travailler le bois ou devenue tapissière (structure de lit au lieu de livre).Tu as toutes tes chances avec ta plume trempée dans le kawa et parfois dans le vinaigre !


Moi aussi j'ai terminé il y a environ deux mois, le livre témoignage et les éditeurs sont difficiles à convaincre, seuls les "à compte d'auteur" semblent s'intéresser à un projet dont l'auteur
leur est inconnu. Sinon j'ai créé un blog consacré juste à cette histoire incroyable, mais hélas véridique, "La Passiflore récit d'un destin brisé par les services sociaux"... Bisous :http://unepagedevie.canalblog.com/


 



plume de cib 03/08/2011 15:27



je te remercie beaucoup Bichau. de toute manière, c'est comme pour tout en France, les inconnus ne sont pas les bienvenus, la soupe des "stars" leur semble plus profitables. Moi, je n'ai pas
encore tapé aux portes des éditeurs. je ne pense pas encore à cela. Vaut mieux pas...


Je vais voir ton blog. Merci.



Jean-Pierre 01/08/2011 12:43



Oui en effet le principe de
base en est simple : le grand public doit être toujours privé de tout ce qui pourrait lui procurer un pouvoir, une indépendance personnel gratuite, et….pourquoi donc une plume et un peu
d’encre a toujours fait peur a ceux qui veulent tout contrôler ??!!!


Pourquoi toujours niveler
vers le bas ce qui pourrait servir de socle à une société qui souhaiterai s’éveillée ??!!!


Pourquoi tant de place aux
jeux électronique déstructurant, tants de pièges a glue pour nos enfant et les plus grands, pourquoi, pourquoi…..Pfffffff et tout le monde dort en attendant !