URGENT : Nicolas Sarkozy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril

Publié le 14 Avril 2012

 

BONJOUR !

Donc en ce qui concerne la chute vertigineuse de stats, un certain nombre de blogs OB sont touchés, il semblerait que les blogs ne soient plus référencés sur Google. Pour le moment, on essaie de calmer la parano et on attend le résultat des investigations de OB.

Pour ce qui est de l'article, en vue de sa défaite, Sarko prépare un attentat financier à six jours des élections présidentielles. Il sait à présent qu'il est perdant alors il ne laissera derrière lui qu'un champ de ruines. Je vous invite à lire cet article. POur sûr, il n'est pas toujours simple de comprendre le langage financier, mais voilà ce que Sarkozy fait de cette France qu'il aime tant.... On peut dire que c'est la fin des haricots !  Qui est encore prêt à voter pour ce type ?

Faites tourner s'il vous plaît, un maximum, sur les médias, partout.... car pour l'instant, ce blog a l'air d'être relégué au garage par des .... forces obscures... On ne peut donc compter  que sur les communautés et les abonnés....

 

Nicolas Sarkozy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril

Un véritable coup d'Etat financier va se jouer en France à partir du 16 avril. En effet, le président Nicolas Sarkozy via l'AMF (Autorité des Marchés Financiers) vont permettre d'ouvrir sur l'Eurex, le marché des dérivés, un contrat à terme sur les emprunts d'Etat français, l'autorisation des ventes à découverts. 

Ce mécanisme purement spéculatif appelé en anglais «short selling» ou «shorting» consiste à vendre un titre dont on anticipe la baisse. Le vendeur s'engage à fournir à un certain prix à une certaine date, en faisant le pari que le titre va baisser entre temps … Et oui mes amis, l'AMF a mis fin à l'interdiction des ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d'assurance côtés sur le marché parisien ( AXA, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole … ). Que cela veut-il bien dire ? 

Cette pratique est parfaitement légale mais peu encadrée et risquée. En effet, les actions les plus fragiles deviennent particulièrement vulnérables ainsi que les places financières. En plus simple: les spéculateurs du monde entier pourront vendre simplement de la dette française et ce à coût bas avec un effet de levier de 20 pour les bons du trésor. Oui, avec 50 000 euros investit en cash, il sera possible de vendre à découvert 1 million d'euros d'emprunts d'Etat français en bons du trèsor … Depuis la disparition du MATIF (Marché à terme des Instruments Financiers), il y a 13 ans, il n'était plus aussi facile de spéculer contre la France.

Ce n'est pas tout mes amis … La vente à découvert peut être également un emprunt. En effet, l'acheteur emprunte un titre uniquement en échange de la promesse de le rendre un peu plus tard au moment de la liquidation. L'acheteur va pouvoir le vendre, avec pour objectif que le cours baisse et qu'il puisse alors le racheter moins cher avant de le rendreà son prêteur. Lorsque la vente a découvert est gagée sur un emprunt de titre, elle peut en outre être reportée.

La vente à découvert peut également s'effectuer"à nu". C'est à dire que l'acheteur n'emprunte rien et qu'il se contente de vendreà terme des titres qu'il ne possède pas. Il parie sur la baisse du cours de ce titre afin d'acheter à moins cher que ce qu'il a promis de vendre. Pratiquée massivement, cette technique provoque la baisse des cours que souhaitent les vendeurs.

Comble du cynisme calculateur, des ordinateurs peuvent en « trading automatique » jouer sur des écarts très courts dans le temps et ce à large échelle. Un programme informatique spécifique pour pratiquer la vente et le rachat très rapide de titres dès qu'il s'oriente à la baisse. A grande échelle, cela présente le risque d'amplifier les baisses en déformant les cours.

Ce mécanisme est très dangereux pour les Etats, les entreprises et les investisseurs. Le vendeur n'est pas obligé d'avoir l'argent pour ce qu'il compte vendre. Tout cela est rendu possible contre le paiement d'une CRD ( Commission de Règlement Différé). Cela permettra de ne payer que 5 à 20 jours plus tard à condition que les titres soient éligibles au SRD (Service du Règlement Différé) ce qui est le cas des grandes capitalisations boursières. Bien entendu, cela n'est pas réservé à Mr et Mme Toulemonde qui n'ont pas un centime de côté. Ils ont déjà bien du mal à ce que leur banque leur accorde un découvert autorisé ou se font refuser des chèques pour 20 euros ... LA SUITE ICI

 

 

AUTRE ARTICLE DENONCANT L'EMPIRISME DU PREMIER. A VOUS DE CHOISIR. Je me demande juste si les traders n'attendaient pas juste cette ouverture pour attaquer globalement Italie et France.....

Vente à découvert contre la dette Française : arme fatale ou factice ?

2012 avril 12

pistol_water

Selon la dernière rumeur qui circule sur la médiasphère, Sarkozy serait à l’origine du lancement le 16 avril prochain de nouveaux produits financiers permettant de spéculer contre la dette française. Mais l’information a été exagérément mal interprétée sur de nombreux points. Décryptage.

 

De quoi s’agit-il ? Eurex, leader européen des marchés de produits dérivés, va bientôt permettre à ses clients d’échanger des « futures » c’est à dire des contrats à terme avec pour actif sous-jacent les bons du trésor Français. Ces produits permettent (entre autre) de vendre à découvert de la dette française, une pratique jusqu’ici limitée à des fonds d’investissement d’une certaine taille. Ces outils permettront désormais à tout un chacun d’utiliser ces outils de spéculation.

Coïncidence ?

Pour certain, le fait que cette annonce coïncide avec l’arrivée prochaine des élections n’est pas un hasard. Il s’agirait d’une stratégie de Nicolas Sarkozy pour gagner les élections : en permettant aux marchés de faire pression sur la dette française, cela apporterait du crédit au discours pro-austérité budgétaire du candidat sortant.

Cette analyse a notamment été impulsée par le célèbre gestionnaire de portefeuille Marc Fiorentino y voit une « arme fatale contre la France« . Rapidement, l’affaire est reprise par de nombreux blogs et autres sites d’informations. Fabrice Epelboin y va également de son billet sur Reflets, avec en prime une pincée de complotisme :

C’est une véritable stratégie de la terre brulée qu’a mis discrètement en place Nicolas Sarkozy à la veille de ce qui semble être son départ de l’Elysée. En remettant en place des outils de spéculation accessibles à l’ensemble des acteurs du marché, et destinés à spéculer à la baisse sur la dette Française,  le gouvernement Français prépare un cataclysme financier et montre son sens du timing.

Toutefois, après avoir consulté quelques amis traders et fait quelques recherches complémentaires, mon point de vue est beaucoup plus nuancé.

Vente à découvert ? Rien de bien nouveau…

Tout d’abord, sur l’autorisation de vendre à découvert. Cette pratique n’a jamais été interdite si ce n’est en aout dernier sur certaines institutions financières. Renouvelée en novembre 2011, l’AMF a finalement mis fin à cette interdiction (pdf) le 13 février dernier. Mais cette décision n’a de toute façon aucun rapport avec la dette souveraine, elle ne concernait que les marchés actions du secteur financier.

Entre temps, les ministres européens ont d’ailleurs approuvé un texte visant à empêcher l’utilisation des CDS « nus », c’est à dire de spéculer sur la faillite d’un pays sans même posséder de titres de dettes de ce pays.    LA SUITE ICIlink

Rédigé par plume de cib

Publié dans #RASSEMBLEMENT

Repost 0
Commenter cet article

Roland 15/04/2012 22:07


1 c'est pour ça que je suis persuadé que Hollande , s'il est élu est parti pour être le Papandréou français, il a tout ce qu'il faut pour ça !


J'ai découvert une interview de Dupont-Aignan très impressionnante : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-c-le-grand-journal.html?vid=625027


chapeau !


Et j'ai remarqué que son discours se rapproche de plus en plus de celui d'Asselineau (j'ai l'impression qu'il a été convaincu de son discours, mais en bon politque il ne l'avouera jamais !
) Maintenant il dit comme Asselineau que tant Sarko que Hollande ne pourront de toutes façons pas appliquer leurs
promeses, puisque l'Europe" décide de ce qu'on a le droit de faire, et tout le reste est interdit ! Et que donc la première choses à faire est de sortir de leurs griffes

plume de cib 15/04/2012 23:06



nous sommes archi d'accord roland. NDA est le porte-voix de ceux qui veulent sortir de l'Europe depuis longtemps. Vraiment, il est plus que temps qu'Asselineau se rallie à lui. Nous avons besoin
d'une union forte maintenant.



xavier 15/04/2012 10:01


Bonjour,


 


Je t'invite à lire cet article fort intéressant ici

plume de cib 15/04/2012 11:29



merci pour l'info xavier.  Les traders attendaient-ils que le marché français se libèrent pour opérer de manière globale ? On le saura bientôt.... je reprends l'article, je le mets
en-dessous, pour complément d'information....