Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Une politique individuelle

Publié par plume de cib sur 30 Mars 2010, 15:04pm

Catégories : #SOCIETE



Court billet aujourd'hui. Je suis toujours en pleine écriture.

De plus en plus de citoyens français crient "à mort les nantis". Et seraient même prêts à ressortir la guillotine  pour se débarrasser des cancrelats qui hantent les couloirs de la République... Bref. Pourtant, les grèves ne font pas vraiment recette et il est difficile d'organiser un mouvement populaire de nos jours. Pourquoi ? Je ne prétends pas avoir la réponse.  Mais, mais, mais.... Voilà ce que je pense : Nous n'aurons plus de grands mouvements dans notre Pays. Le temps de la Révolution est bien lointain. Ce n'est d'ailleurs que le vent de la révolte qui souffle en ce moment et j'ai une sacrée peur qu'il nous conduisent tout droit dans les bras du PS car la masse manque terriblement d'éducation. Autant dire la même chose que ce que nous avons actuellement, la même incompétence, les mêmes abus de pouvoir, les mêmes foutages de gueule. Bref..... Non, ne n'aurons pas de grands mouvements en France parce que nous pratiquons une politique individuelle ! Il n'y a pas d'esprit de solidarité en France. je l'écrivais dans mon précédent article. Sarkozy a remarquablement terminé le travail commencé avant lui. Les français sont dressés les uns contre les autres, et tous. Celui qui travaille contre celui qui ne travaille pas en tout premier. Chacun prêche pour son bénitier. Il n'y a pas de portée collective, pas de réflexions collégiales. Nous sommes non seulement archi divisés, mais en plus affolés à l'idée de perdre le rien qui nous reste coincé entre deux dents. et qui nous sert somme toute de pansement.  Voilà... Ajouter à cela un terrible déficit d'idéologies, une intransigeance maximum vis-à-vis de tout ce qui n'est pas "nous", une absence d'imagination etc... etc....
Que nous reste-t-il pour tenter de changer notre société  dans cette démocratique hygiénique comme la qualifie Alévèque ? Je ne vois pas...   Nous vivons trop dans la haine les uns des autres, trop dans la suffisance.

Commenter cet article

Fleche 31/03/2010 07:34



ou chacun pour soi et Dieu pour tous,


ou encore, après moi le déluge.


Hier j'étais en réunion à 18 h 30, puis j'en avais une autre à 20 h 30 et des parents d'élèves se sont demandés comment je pouvais être engagée ainsi ...


Eux, ils sont là parce qu'ils ont leurs enfants à l'école, et encore, ils font partie des parents qui ont un peu le sens de l'engagement et de la participation, mais l'essentiel de leur
engagement est privé parce que ça sert leurs enfants.


Triste réalité, encouragée au quotidien par les prises de position de nos politiques.


 


 



plume de cib 31/03/2010 09:30



tout à fait . C'est pareil pour les associations. Les gens ne s'engagent que s'il y a un intérêt, en particulier pour leurs enfants, c'est-à-dire pour qu'ils soient bien vus, pour les mettre aux
meilleures places; J'ai vécu ça dans les associations sportives. Mais dès qu'on leur demande d'aider à tenir un buffet pendant les matches, une buvette, des tables de marques etc... Il n'y a plus
personne. Il n'y a même plus de retraités disponibles ou si peu. Les jeunes ne s'engagent pas du tout. Personne ne s'intéresse à rien. On se demande ce que les gens font de leur temps.... Ils
regardent la télé ?



Metextoff 31/03/2010 00:05



Terrible constat , mais malheureusement juste . Le résultat de l'individualisation à outrance . Chacun chez soi et pour soi ...



plume de cib 31/03/2010 09:32



comme je l'écrivais à Flèche, les gens ne s'engagent même plus dans les associations qui crèvent petit à petit... Il faut que tout arrive à la maison tout cuit. C'est la génération PIzza à
domicile !



Renard 30/03/2010 19:46



Oui, comme ceux de Samsonite, qui sont allés dégoter une loi que tout le monde ignorait, et qui dit "qu'une entreprise qui fait des bénéfices n'a pas le droit de licencier", du coup, ils ont
gagné, et vont aux USA pour attaquer la maison mère qui s'y trouve..



Renard 30/03/2010 19:27



C'est effectivement l'horreur ce manque de solidarité entre les français, qui permet aux politiques de surfer tranquillement...


Si tous ceux qui souffrent voulaient bien se fédérer, je pense qu'on pourrait changer les choses... mais il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé pour le NSD, samedi dernier, nous n'étions même pas
une centaine...



plume de cib 30/03/2010 19:44



A l'époque, les motards n'étaient pas assujettis à la vignette parce qu'ils s'étaient tous mobilisés. Voilà, c'est tout. Si en France, on ne se mobilise pas, on ne se rassemble pas et on continue
à prêcher pour sa paroisse, on n'obtiendra jamais rien.


Je ne sais pas si tu as vu, dans la région languedoc, les employés de l'ex usine de chaussures Myris se sont mobilisés pendant dix ans pour obtenir gain de cause. Ils viennent de gagner leur
procés.... Mais ils se sont battus. Or, les gens veulent tout sans rien faire, que veux-tu !



Sylvie 30/03/2010 18:53



Il est vrai que les français auraient tout à gagner à se serrer les coudes, mais pour cela, il va falloir accepter que M. Tabou s'en aille… tabou est un fort diviseur, et celui-là, il vient de
nous !



plume de cib 30/03/2010 19:13



Je ne sais pas si Monsieur Tabou n'arrange pas Monsieur Tout le Monde....


 


Ca me fait penser à ces petits livres pour enfants, les séries des Monsieur et de Madame....



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents