Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Sur France 2, Sarko passe trois heures à parler de lui.

Publié par plume de cib sur 7 Mars 2012, 09:29am

Catégories : #Les aventures du clown blanc

Bonjour,

bon, figurez-vous que mardi soir, j'ai fait l'effort de regarder Sarkozy sur France 2, il était l'invité de l'émission "des paroles et des actes". Bon, pour être sincère, je n'ai pas tout regardé. J'ai fait un break pour mater un épisode de Desperate Housewives. Je suis désolée.

Bon, je ne vais pas me désoler très longtemps non plus. Je trouve que l'émission aurait dû s'appeler "Sarko vu par Sarko". La chanson du générique aurait pu être "Je suis le mal aimé" de Cloclo, puisqu'on parle beaucoup de lui en ce moment. Au début, Pujadas a essayé de faire le méchant. Sarko avait sans doute dû le prévenir  "pas de favoritisme, monsieur Pujadas, sans quoi les français vont encore trouver à redire. Alors allez vous chercher des petites couilles sur l'olivier du coin, et mettez le paquet sur le plateau, je me ferai un plaisir de les croquer à l'apéro. Pas trop de zèle quand même. Je ne voudrais pas vous faire trop mal quand je vous descendrai devant les téléspectateurs. Ne résistez pas trop surtout, juste ce qu'il faut. Faites le mort quand je vous le dirai et on en restera là. Sinon, attention monsieur Pujadas. Vous avez vu ce que j'ai fait de mâame Chabot ! Je suis toujours président, ne l'oubliez pas.

http://places.mongabay.com/south_america/galapagos_tortoise.jpgBref. Qu'ai-je retenu de cette émission ? Sarko avait un costume mal taillé qui lui donnait l'air d'une tortue sur le pas de sa carapace. Costume trop grand donc ; la solitude à ce niveau de sa fonction est amère. Il  se sait lâché par les siens. A la fin de l'émission, F O G lui a d'ailleurs demandé pourquoi il avait les yeux si tristes. Petit pépère, l'a bien des soucis ma bonne dame. Le président lui a avoué qu'on dirait lui, il y a trente ans quand il parlait sans écouter et envoyait des volées de bois vert dans tous les sens. Humm.... FOG lui a répondu : je rajeunis c'est vrai, vous, vous vieillissez donc." FOG a bien joué le jeu du président, il aura un bon point. C'est peut-être à force de s'être apitoyé sur lui-même pendant trois heures qu'il a failli en pleurer, le candidat Sarkozy. Il était tout chose devant son petit moi couché sur le pupitre comme un mou de veau.

En fait, il n'avait pas qu'un seul costume. Le plus emprunté (dans les deux sens du terme) fut celui du pauvre président incompris par les méchants médias donc. Chaque fois qu'on lui posait une question, il s'empressait de trouver un bouc émissaire. En fait, lui, il est le pauvre président innocent qui ne comprend pas pourquoi on s'acharne sur lui qui a fait tant pour lui-même. Jamais je ne l'ai entendu parler de la France et des français. Ca, ça lui passe au-dessus, largement au-dessus des roubignoles. Par contre, les chiffres fusèrent tous azimut. Ce ne furent que chiffres dont on sait qu'on peut leur faire dire n'importe quoi, dans une marée d'apitoiement sur son sort. Plusieurs fois, les violons furent de sortie, Sarko se prenant pour Lalanne en robe de bure lissait les ailes de sa blanche innocence. Il essaya aussi d'emprunter des mots au français littéraire. Il se ramassa sur outrageux qu'il employa à la place de outrancier. Pas grave mais on comprend mieux pourquoi pendant tout son mandat, il n'a eu de cesse d'affaiblir le niveau d'enseignement dans les écoles. Parmi les crétins, il compte passer pour un érudit. Ah mais il fut heureux d'employer le mot cuistre qu'il venait d'apprendre !

Bref. Ce que j'ai retenu ? Le passage sur l'immigration. Bon, il n'a pas beaucoup travaillé sur le sujet, il s'est contenté d'emprunter le programme de Marine Le Pen. Mais chez lui, c'est plus crédible. Lui, il a le droit de prononcer les mots qui sont tabous pour Le Pen.

Ensuite, il n'a cessé de casser du sucre sur le dos de Hollande et des socialistes, refusant tout net d'admettre que la droite gouverne depuis un pacson d'années et que c'est la politique droite-gauche qui nous mène au mur.

Lorsqu'il a reçu Bachar, c'était pour lui tirer les oreilles. Mais le monsieur est devenu un méchant assassin depuis et donc il n'a pas enregistré la leçon de papa Sarko. Il est vilain, vilain et Sarko voudrait bien aller lui casser son pays pour la peine. D'ailleurs, il s'est félicité de l'engagement de la France sur des terrains de guerre. La France, on l'a bien senti, c'est pour lui un sceptre ! Ca lui sert d'autorité suprême pour se grandir à ses propres yeux. Il y a toujours un problème de taille avec Sarko.

Il affirme ne pas avoir fait de cadeau aux riches. On est méchants de répandre de telles ignominies. Ah oui, le pouvoir d'achat des français a augmenté. On est contents de l'apprendre. Dites-donc, on s'est complètement gourés alors ! Roooor... On est bêtes, on est bêtes ! On ne sait même plus compter !

Son programme pour la suite ? Euh, attendez, je réfléchis. Ah oui, il veut augmenter la TVA de 2 ou 3 points, chaiplus, mais il garantit que cela ne changera pas le pouvoir d'achat des français. Et là, je suis d'accord avec lui. En effet, une semaine après la paie, vous n'avez plus rien dans le porte-monnaie. Donc, 2 ou 3 % de rien, c'est toujours rien !

RSA = STO = TIG

Je crois qu'il veut aussi encore réduire la valeur travail en transformant le RSA en STO. Comme il n'y a pas de travail, ceux qui faisaient le travail désormais réservé au RSA, deviendront chômeurs. Ils toucheront le RSA et passeront au STO. C'est ce qu'on appelle le recyclage naturel. Savez-vous en quoi consiste ce fameux travail ?  Ben, c'est genre repeindre les locaux d'une mairie ou d'un abribus. Ce qu'on appelle aussi TIG, travaux d'intérêt général autrefois attribués aux garnements par les juges. Oui, Sarko file de la main d'oeuvre à pas cher aux collectivités. Vous pensez bien que celles-ci ne vont pas dire non ! Bientôt, on va casser les cailloux à Cayenne !

Ah ! Puis Sarko veut envoyer les vieux en formation. Oui. Quand on a 58, 59 ans, on n'est pas encore au bout du rouleau d'après lui. On doit suivre en formation. Alors vous avez le choix : peintre en bâtiment, espaces verts, magasinier. Véridique.

Voilà. Pour Sarko, la crise est derrière nous, grâce à lui, et à présent, on a le vent en poupe. Ca farte !

A part ça ? On a appris que lors de la campagne 2007, il n'était pas heureux, mais qu'à présent, il l'est. Que son ami Bolloré est toujours son ami de trente ans. Qu'il n'aurait pas dû conseiller à son fils de postuler à la présidence de l'EPAD parce que maintenant il sait que les gens sont méchants et trouvent à redire sur tout ce qu'il fait.

Fabius s'est fait noyer de paroles. Il a été mis KO debout direct. Mais avait-il envie de se battre ? Je ne le pense pas. Les socialistes se croient déjà arrivés. Chacun astique ses couverts d'argent pour se présenter à la table royale.

Cette émission fut donc une joyeuse bouffonnerie. Nous avons ri, pour ne pas pleurer sans doute. Mais une chose est sure, Sarkozy n'en a strictement rien à foutre des français, de la France. Il a vécu cinq ans niché sous l'aile de la république, dorloté par un entourage mielleux qui le hait et ne songe plus qu'à l'envoyer aux fraises. De son côté, Sarko a fait le tour du problème, il ne rêve plus que se la couler douce sur des plages moins insalubres. Il sait  qu'il va bientôt tirer sa révérence. Le Paloma, yacht de Bolloré n'attend plus que lui pour lever l'ancre. Entre parenthèses, Sarko nous a fait passer son ami de trente ans pour le bon petit français qui a trimé toute sa vie pour donner du travail aux français dans une entreprise française. Là, il a beaucoup employé le mot "français". On pourrait lui demander : pourquoi son yacht bat-il pavillon anglais ?

http://blog.francetv.fr/nng_images.php?img=/Sarkozy-photos/files/S/a/r/Sarkozy-photos/images/ThePalomayachtbelongingtoFrenchbusinessmanVincentBollorecarryingFrenchPresidentLinoAzzopardiAPPhoto.jpg

 

J'emprunterai ma conclusion en partie à.... "si tu tournes autour d'un arbre à la vitesse de 30 000 km/seconde, tu peux arriver à te sodomiser toi même, disait Einstein... si tu n'y parviens pas, il ne te reste qu'une seule possibilité : VOTE UMP !

Commenter cet article

Bichau 07/03/2012 17:11


Et bien moi je n'y connais rien en costume mais mon homme a dit que Sarkol pouvait se payer de meilleurs tailleurs vu le prix qu'il doit mettre dans ses costumes et là je vois que tu as fait la
même constatation, avec l'humour de la tortue en plus ! J'ai détesté les rermarques méchantes de Fabuis et celles de Sarko l'un envers l'autre, genre cours d'école dont on a rien à faire pour
nous les français qui attendons des propositions concrète sur ce qui va changer en France, comment on va se sortir de l'Europe. Que du Sarkoshow et je peux te dire que nous avons regardé les 3h15
d'émission en entier... Je vais lire ton article à mon compagnon, je crois qu'il va aimer ! Bises

plume de cib 07/03/2012 18:17



Ah Ah Ah ! Ton compagnon a raison. En plus, c'est vrai que ce devait être un Prada ou un truc dans le genre, mais vé donc qu'il était mal fringué ! Le duel Sarko / Fabius m'a fait penser à un
couple de folles qui se disaient des trucs sado maso ! On aurait dit qu'ils se faisaient frétiller le machin...



dotblau 07/03/2012 11:36


Salut Plume ! J'ai suivi l'émission jusqu'à ce que les 2 journalistes se pointent, je ne peux pas blairer le type du Point avec ses yeux chassieux. Ma première impression est que l'on a parlé que
de fric, de dettes et de budgets. Rien de concret et rapide pour remédier à la misère des gens. Perso, dans sa logique d'arguments mensongers, Sarko a bien déballé son stand de foire. Deuxio, les
critiques personnelles sur X ou Y on en a rien à cirer car la situation est grave (désespérée, bientôt comme en Grèce?) alors on a d'autres chats à fouetter. Fabius que je ne connaissais pas m'a
énormément déplu, le genre de dinosaure qui fait de bons mots venimeux dans un salon d'aristos à Versailles, le mec est complètement déphasé avec trois siècles de retard. Tersio,
les contrats de formation pour les chômeurs, obligatoires et rémunérés, pour remplir les postes vacants c'est pour des postes d'entretien de surface ou de
défrichage de pommes de terre? C'est du STO? Et en effet, le costard de sarko ressemblait à de la friperie de pompe funèbre. Et de toutes façons, tout ceci est de la daube donc du blabla
éphémère à rencarder aux oubliettes.


Je retiens "votre bilan c'est votre boulet" et "si Marine Le Pen dit que le soleil c'est mieux que la pluie, je partage son opinion"


Bonne journée et bisous


 

plume de cib 07/03/2012 11:51



ah ah ah ! toi aussi alors ? Oui, c'est vrai qu'on a entendu parler des états d'âme de Sarko, de fric, de chiffres invérifiables, mais jamais du peuple français, aucun projet d'avenir. On aurait
dit que tout baigne, il suffit juste de dépoussiérer un peu les meubles.


Fabius, c'est le riche antiquaire à l'origine de la loi sur l'exemption d'impôts sur la plus-value des oeuvre d'art, et donc de toutes les dérives qui ont suivi. Une loi jamais remise en question
pourtant. Tu parles ! Il est installé place Vendôme à Paname. Al 'origine aussi du sang contaminé. Mais il avait l'air si mal en point, je ne vais pas tirer sur l'ambulance.


Le vide du programme de sarko donne quand même le vertige....


Oui, le travail réservé aux gens du RSA, c'est du STO, et plus proche de nous ce sont les TIG, travaux d'intérêt général qu'on donne aux gosses qu'on prend en flag. de taggage par exemple. Tu
vois, toutes les petites peines prononcées au tribunal des flagrants délits. C'est rien d'autre. De toute manière, du travail, s'il y en avait, il n'y aurait pas de gens au RSA. Mais selon Sarko,
il n'y aurait que 500 000 chômeurs de plus depuis son avènement, ce qui est officiellement faux. Il a oublié la suppression d'un million de postes dans l'industrie, la France étant en train
d'être totalement désertée ! Pendant un temps, on a fait valoir le fait qu'elle allait devenir pays de services, et donc on s'en foutait de perdre l'industrie qui ne faisait que salir le beau
ciel de France !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents