Suicide à Bordeaux d'un employé de GEFCO sur son lieu de travail.

Publié le 17 Mars 2012

On pourrait pratiquement tenir un blog de tous les gens qui se suicident  sur leur lieu de travail en FRANCE. J'aimerais que les candidats à l'élection prennent note de cette hécatombe, et surtout que cela les fasse réfléchir et prendre conscience du poids de la responsabilité d'un président de la république. Car on ne se présente pas aux élections juste par soif de pouvoir ou parce que c'est l'aboutissement d'une "carrière" comme le dit si bien Sarkozy, mais parce qu'on a le sentiment de pouvoir rendre la vie des gens meilleure. Les gens se suicident sur leur lieu de travail en France. Chacun laisse une lettre en expliquant son geste, ce geste ultime, le don de leur vie pour faire changer les choses ! J'espère de tout coeur que tous les candidats entendent bien ces cris venant d'outre-tombe, qu'ils ressentent le chagrin des familles ainsi brisées. Pour l'instant, je vois plutôt des candidats prêts à promettre n'importe quoi pour se faire élire, mais sans aucune suite dans les idées. Le Peuple gronde, le Peuple souffre, le Peuple en a ras-le-bol des promesses.

 

Bordeaux. Nouveau suicide sur le lieu de travail

17 mars 2012 - Réagir à cet article

  • Réagir à cet articleOn a appris hier qu'un cadre de l'entreprise de transport logistique Gefco, filiale de PSA, s'est pendu le lundi 5mars dernier dans un local de la société, à Bordeaux. Il avait laissé un courrier demandant à ce que son geste soit qualifié d'accident du travail. Chef d'agence, ce cadre d'origine rennaise de 46 ans, évoque dans sa lettre des «objectifs intenables avec la perte de clients importants», «l'animosité et les réflexions acerbes» de l'un de ses responsables hiérarchiques et «l'insuffisance des moyens commerciaux» pour maintenir le chiffre d'affaires.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #RASSEMBLEMENT

Repost 0
Commenter cet article