SOUTIEN A KOKOPELLI ! Urgent !

Publié le 12 Août 2012

 

KoKOPELLI a besoin de nous tous. Dites NON à la marchandisation de la Nature, oui à la biodiversité !  l'UMP avait largement entamé la mise à mort des graines anciennes. La Cour de Justice Européenne, désavouant Kokopelli, a estimé que l'Europe avait raison d'imposer l'obligation de ne commercialiser que des semences de légumes recensées dans des catalogues officiels !!!!!! C'est à nous de décider et non à l'Europe ! Une fois de plus, la preuve est faite de la nécessité de sortir de cette Europe totalitaire.

 

Kokopelli/ La guerre des graines a commencé

Connaissez-vous Kokopelli ? Depuis 20 ans cette association distribue gratuitement des semences potagères anciennes ou rares pour faire vivre la biodiversité agricole. Les semences qui dérangent, on fait le point!

  • 10/08/12
  • Par Jean-Marcel Bouguereau,
    éditorialiste
  • 10

Depuis 20 ans Kokopelli distribue gratuitement des semences potagères anciennes ou rares pour faire vivre la biodiversité agricole. Tout cela grâce à un réseau militant de producteurs, d’adhérents, de parrains et marraines qui permettent de maintenir une collection planétaire unique de plus de 2200 variétés. En 2007, elle distribuait 550 variétés de tomates, 300 variétés de piments, 130 variétés de laitues, 150 variétés de courges et 50 d’aubergines ! Chaque année Kokopelli distribue gratuitement près de 200 colis de semences aux communautés rurales, associations ou ONG.

Ces semences sont produites par les adhérents de l’Association et les “parrains“ et marraines : pour l’une d’elle, Meiyna Vernet, “Produire, offrir, échanger des semences, c’est un acte de résistance qui permet de favoriser la biodiversité cultivée, de préserver notre patrimoine génétique, en cultivant des variétés anciennes, reproductibles et menacées de disparition, de retrouver notre autonomie alimentaire en récoltant nos propres graines et en cessant d’acheter des graines chaque année, d’entrer dans une dynamique d’échanges et de solidarité, de privilégier des semenciers qui travaillent réellement à la sauvegarde des variétés, et d’œuvrer à l’adaptation des variétés existantes et créer de nouvelles variétés“.

 

Le bras de fer de la concurrence

En 2005 Kokopelli avait été attaquée par la société Graines Baumaux pour concurrence déloyale. Le verdict est tombé. Enorme événement largement passé inaperçu : le 12 Juillet, la Cour de Justice Européenne, désavouant Kokopelli, a estimé que l'Europe avait raison d'imposer l'obligation de ne commercialiser que des semences de légumes recensées dans des catalogues officiels. La Cour a estimé que l'objectif premier des lois européennes en vigueur "consiste à améliorer la productivité des cultures de légumes ". Comme si la Justice avait à se préoccuper des rendements!

Pourtant l’avocat général, Juliane Kokott, n’avait pas manqué d’affirmer que les règles relatives à l’admission des semences au Catalogue Officiel, qui en recense toutes les catégories qui veulent être commercialisées, n’ont “aucun rapport avec la santé des plantes“ et qu’il “appartient aux agriculteurs de décider des variétés qu’ils cultivent“. Mais surtout il estimait : « le fait que les agriculteurs soient cantonnés à des variétés admises réduit enfin la diversité génétique dans les champs Européens ».

Car c’est l’enjeu ! Non seulement la biodiversité est en cause mais la privatisation des semences de plus en plus aux mains des grands groupes industriels du type Monsanto. Un enjeu mondial : Marie-Christine Robin auteur de l’excellent “Le monde selon Monsanto“*, décrit le calvaire des paysans indiens qui se suicident en masse depuis l’introduction des semences OGM, puisqu’ils se trouvent ruinés, obligés après chaque récolte de racheter les semences à Monsanto. Le processus était le même que celui auquel nous assistons : on leur promettait une productivité phénoménale, des rendements mirifiques. Les variétés traditionnelles ont été interdites et la place faite aux grandes compagnies semencières.

 

La vie en dictature

Vandana Shiva, féministe et adepte de Gandhi, parfois décrite comme le “José Bové en Sari“ dénonce sans relâche ce système qui en commençant par “breveter le vivant“ aboutit à privatiser tout un secteur et, dans le cas de l’Inde, à affamer des populations entières. A l’instar des brevets industriels, les entreprises réussissent à breveter un gène, c’est-à-dire une séquence de l’ADN d’une plante, qu’elles ont isolé ! Savez vous qu’aux USA, dans les années 90, on a breveté des gènes humains ! Pour les végétaux, en Inde, cela a commencé par le Seed act qui, en 2004, risquait d’aboutir, selon Vandana Shiva, à une véritable dictature semencière.

En France depuis plusieurs décennies, la pratique des semences de ferme permettant aux agriculteurs de replanter leurs graines n’allait déjà plus de soi : ces semences étaient protégées par un Certificat d’obtention végétale (COV) – à savoir le droit de propriété des "obtenteurs" de l’espèce. Ressemer ces graines était théoriquement interdit. Mais cet usage demeurait, dans les faits, largement toléré en France. SUITE ICI

 

 

PETITION A SIGNER  ICI  

http://www.avaaz.org/fr/petition/Que_la_justice_revienne_sur_la_decision_prise_contre_Kokopelli/

Rédigé par plume de cib

Publié dans #AU VERT

Repost 0
Commenter cet article

Roland 15/08/2012 17:26


oui, il faudrait que ça commence chez les zuniens eux-mêmes en premier, souvenez-vous en URSS ça a été comme ça, et ça ne peut se faire que comme ça.


Mais rassurez-vous (enfin, je ne sais pas si c'est réconfortant  ) ils ne feront pas ça à la France, car justement
elle n'a pas de Président digne de ce nom , (ah ! si Asselineau aurait pu être candidat et s'il avait été élu
!) comme elle est bien soumise et docile ce n'est pas chez elle qu'on orchestrera un Conseil National de "Transition"


(je suis en train de relire la biographie de "Sissi", la mort de Rodolphe, déjà une "version officielle" qui était bien différente de ce que savent les historiens .... un siècle plus tard.

Roland 14/08/2012 20:19


Bon, étant donné que la France, bien docile sous sarkhollande, n'est pas considéré comme un "régime" à abattre par les US, on peut penser qu'on n'aura pas la guerre; par contre si c'était le cas,
on voit comme ça commence à Amiens


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/amiens-les-emeutes-n-ont-rien-d-un-jeu-c-est-un-cri-de-rage_1149533.html


et là on verra les USA leur filer discrètement des kalashnikov (en attendant les mortieirs anti-chars et les batteries anti-aériennes !) pour faire des morts, et alors toute la presse mondiale
aux ordres clamera dans le monde entier que le "régime" français est un boucher, qu'il faut protéger les pauvres français de leur vilain tyran et il vont encourager par exemple les immigrés de
banlieues de prendre les armes "pour la démocratie" (c'est à dire y installer un état intégriste avec charia), etmême si des millions de français vont manifester sur les champ-elysées en soutient
à leur gouvernement aucun reporter ne le retransmettra,etc, enfin vous connaissez le topo, il suffit de répasser les actualités !

plume de cib 14/08/2012 22:53



c'est un sombre scénario Roland mais malheureusement très crédible. Les US cherchent à s'emparer de la France depuis longtemps. Ils ont tout essayé, méthode forte, diplomatie déguisée, et à
présent élevage de bons politiques dans les écoles US qui nous reviennent tout empressés... Et puis les alliances. Ah ! les alliances. Notre point faible, l'immigration... nous sommes dans une
merde pas possible et c'est trop tard. il faudrait que les consciences s'éveillent très rapidement, en particulier celle des ricains !



Justine 14/08/2012 16:26


Je viens de signer la pétition. Dans quelques jours, c'est les vacances. Ils parlent à nouveau de la guerre, je vais donc faire un voyage dans la famille en espérant que rien ne se passera à
la rentrée.

plume de cib 14/08/2012 16:29



Tout va se passer à la rentrée ma petite justine. On nous a largement endormis avec les JO. C'était le truc idéal pour faire patienter les gens et les endormir afin qu'ils soient à point à la
rentrée. La moitié du Monde est déjà en guerre. Alors on a quand même de la chance de ne plus avoir Sarkozy aux manettes car lui aurait mis le feu partout et on se serait pris une gros bastos sur
la tronche ! Là, le système vas s'écrouler, mais finalement c'est la fin de quelque chose de moche, c'est donc le renouveau qu'il faut viser, la renaissance Justine. Gros bisous et passe de
bonnes vacances....



Roland 13/08/2012 20:33


il y a une pétition av


ils ont dépassé les 20.000 signatures :


http://www.avaaz.org/fr/petition/Que_la_justice_revienne_sur_la_decision_prise_contre_Kokopelli/

plume de cib 13/08/2012 20:36



merci pour l'adresse Roland. JE vais la joindre au billet !