Sortir du Nucléaire et sortir Sarkozy.

Publié le 3 Mai 2011

 

 

Bonjour,

Sortir du nucléaire et sortir Sarkozy, voici les deux tâches qui nous incombent dans un avenir plus que immédiat, le nucléaire et Sarkozy ayant amplement démontré que ce sont deux énergies extrêmement dangereuses et pérennes. D'ailleurs, vous remarquerez que ces deux énergies semblent parfaitement compatibles. Sarkozy est l'un des rares, très rares, chefs d'Etat à se foutre totalement de Fukushima, tout comme le nucléaire. Fier de son bric-à-bric de mensonges, largement pompés dans l'argumentaire de vente d'Aréva, Sarko continue de vanter les grands mérites du nucléaire et cherche toujours à vendre ses centrales meurtrières. La situation est Kafkaïenne. Comment on l'arrête ? Et bien, encore une similitude avec l'énergie nucléaire, une fois qu'on a déclenché la réaction sarkozyste, on ne peut plus l'arrêter ! Il ne reste plus qu'à espérer qu'un subtil inventeur tombera sur une veine et saura l'exploiter à temps pour nous débarrasser du fléau Sarkozy. En attendant, prévoir de construire des sasses de confinement, voir un sarcophage. Et pourquoi ne pas lever un grand emprunt mondial pour nous permettre de mettre en route ce chantier gigantesque ?

Une question me taraude l'esprit quand même, alors que le grand Occident essaie par des moyens barbares de contenir le petit Orient et ce depuis qu'ils n'ont plus de communistes à exterminer : Que dirions-nous si des forces dites internationales descendaient Cécilia et les enfants de Sarko ? Voilà, je me pose la question parce que apparemment, c'est ce qu'il se passe en Lybie.

Quand à Ben Laden, il viendrait d'être exécuté sans même un simulacre de procès auquel a eu droit Ceauscescu. L'audace monte d'un cran. La démocratie revue et corrigée par les USA, c'est décidément pire que la conquête de l'Ouest. Quoique. Ce qui m'étonne, c'est qu'on soit autant inspirés, voire en admiration devant un peuple d'imbéciles, tout juste bons à faire parler les armes, un peuple qui ne fait que donner la parole à des morts, un peuple né du génocide des peuples d'Amérique, alors que nous sommes le Pays des Lumières. il est vraiment temps de battre le briquet, sans quoi nous risquons bien de plonger dans la nuit Eternelle. Beaucoup croient que nous sommes déjà dans le mur, qu'il n'y a plus rien à faire pour inverser le cours du temps, je suis pour dire que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, ne me faites pas regretter d'ête encore utopiste....

 

Rédigé par plume de cib

Publié dans #CHAMBRE DE REFLEXION

Repost 0
Commenter cet article

Philippe 09/05/2011 21:42



l'un est plus facile que l'autre ... quoique ...



plume de cib 12/05/2011 15:15



mouais, par lequel on commence ?



Fleche 04/05/2011 14:25



Le titre même est une action de salubrité publique à mener.


Quant à Ben Laden, ton article précédent, à supposer que les Américains l'aient tué, résume très bien ce que je pense : pourquoi maintenant ?


Pourquoi n'y a-t-il pas de procès ?


Etonnant !



plume de cib 04/05/2011 14:38



exact Flèche, quand on traque depuis 10 ans le fameux ennemi public N° 1, le minimum est d'organiser son procès public. Ils ont fait tout un crique avec Mikaël Jackson, considéré pendant un temps
comme le pire des salauds et ne se sont pas génés alors pour le traîner dans la boue par un procés hautement médiatique...