Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Sarko meeting fatigue jusqu'à l'écoeurement...

Publié par plume de cib sur 20 Février 2012, 10:10am

Catégories : #Les aventures du clown blanc

Alors à quoi sert un meeting si ce n'est à dépenser un max de fric ? A plus forte raison lorsqu'on vient d'exercer le pouvoir pendant cinq ans. Le bilan, on est bien placés pour le connaître. Sarko donne juste la preuve que le mensonge ne l'étouffe pas, que la mauvaise foi ne l'empêche pas de dormir, que la malhonnêteté ne lui donne pas des démangeaisons. On a compris donc, le président est en bonne santé. Menteur pathologique, narcissique patent, tout va bien. Un teint qui tire un peu sur le jaune peut être.

Bon, les meetings de Sarko, c'est aussi et surtout un loisir pour le troisième et quatrième âge. Pour l'occasion, rombières du 06 et fils à papa ont été entassés dans des cars qui ont convergé vers Marseille. Dans la deuxième ville de France et avec un dévoué maire UMP, ils n'ont pas réussi à trouver assez  de clampins pour faire la claque au candidat ? Remarquez, Sarko n'aura pas besoin de faire beaucoup de meeting, toujours ça de gagner pour nos nerfs. Quatre devraient suffire pour arroser toute la France de ses mensonges bien gras et permettre à toutes les maisons de retraite de proposer une sortie à leurs pensionnaires.

Des copains de mon fils se sont rendus à cette fête des têtes argentées. Ils croyaient voir réssusciter Mistinguett. Bref. Donc confirmation, majorité de personnes âgées. Quelques jeunes quand même, fait remarquer une des filles. Des jeunes qu'on serait presque prêts à plaindre.

En fait, le président aime avoir un public de sourds ou de distraits. "Plus c'est gros, plus ça passe", lance Bayrou qui s'amuse des prouesses de son modèle. Toujours autant d'audace, Monsieur Bayrou ! Oui, mais là, on ne parle pas d'Hitler, tiens, tiens. Une campagne entièrement basée sur l'agressivité, le mensonge et la peur, c'est le choix du président sortant, son seul choix devant le désastre qu'il a généré, et ce fut le choix d'Hitler dans les années 30. Alors, on ne parle pas d'Hitler pour lui ? Ah, c'est indécent. Je comprends. Deux poids, deux mesures chez les politiques.

Copé lui a été un peu plus tranchant, en quelque sorte. L'empereur de la langue de bois a annoncé "un massacre à la tronçonneuse" le mois dernier, avec gourmandise, ajoute les chroniqueurs. Les UMP mouillent la culotte donc à l'idée de "se faire" le peuple de cons de français.

Pour exemple, Sarko a dit que le chômage n'avait pas explosé en France durant son mandat. Officiellement, il y a un million de chômeurs en plus. Quinze millions de pauvres, deux fois plus de morts dans la rue etc... Donc, cela signifie que Sarko trouve tout à fait négligeable un million de chômeurs. Il compte sur davantage pour couronner son prochain mandat. Tous à la mine ! Salaires zéro ! Pfff....

En fait, le vrai problème de la France, ce n'est pas Sarko, c'est son électorat de droite ! C'est ceux qui l'ont élu en 2007. Sont-ils tous décédés ? Et s'ils surgissent encore en 2012 ? Faux électeurs, machines truquées au moins autant que les sondages, ou vrais cons patentés ?

Petit message subliminale : de nombreuses banderoles  des fans UMP étaient rédigées en anglais ! Oups ! Après ça, Sarko entonne "je vais vous parler de la France". De quelle France il veut parler au juste ? La synthèse de l'UMP : "In Sarko we trust" ! Ok man, tu as tout dit ! Good Bye Sir.

Quand même, un bon point à Corinne Lepage qui dénonce l'agressivité de Sarko. " La candidate de Cap 21 relève notamment, dans le discours de Marseille, «la violence contre les corps intermédiaires que sont les syndicats et les associations». «Je trouve ça extrêmement grave, c'est comme ça qu'a commencé la montée du fascisme dans les années 30», ose même l'avocate écolo. Corinne Lepage se dit «scandalisée par la manière dont la violence à l'état le plus pur est entrée dans la campagne avec l'entrée en campagne de Nicolas Sarkozy»." LE PARISIEN Au moins une qui ose  mettre le doigt sur ce qu'il y a de plus important, de plus cru, de plus dangereux dans cette campagne. Qu'on se le dise !

Enfin, il y a quand même un côté positif dans cette affaire. Sarko ne sait pas qu'on ne soigne pas un malade en lui foutant des coups de latte dans les reins. En plus d'un bilan catastrophique, Sarko nous a saoulés avec son arrogance pendant cinq ans. Et franchement le 7 Mai sera fête nationale si on réussit à se débarrasser de sa gueule et de celle de sa gonzesse retapée. C'est marrant, c'est tellement factice leur histoire, factice comme un visage passé à la chirurgie esthétique. Seulement nul bistouri ne peut modifier  l'âme. Et derrière un visage refait, c'est l'âme qui transparaît, le constraste devient alors encore plus frappant.

Le candidat gagnant sera celui qui nous parlera d'humanité. Voilà. On n'attend pas des miracles. Le petit peuple de cons a bien grandi. Le candidat gagnant sera celui qui nous fera rêver non par le son des canons ou des espèces sonnantes et trébuchantes, mais en nous parlant du bonheur simple d'un monde qui aura retrouvé son humanité. Et donc une dimension humaine. Non, ce n'est pas de l'utopie. L'humanité n'est pas faite de pognon mais de sensibilités.

Le carnaval, c'est bientôt la fin. Si seulement il pouvait faire un peu carême ! Qu'il arrête son cirque !

 

Pour terminer, une petite leçon d'histoire, les grands de notre démocratie, tous près du peuple :

20957481

Commenter cet article

dotblauw 20/02/2012 16:09


Il nous aura tout fait avaler de force ce mec, ses guerres, son fiston, son frère, sa demi-mondaine (certaines femmes de présidents, de rois ou d'ambassadeurs ne veulent pas etre à côté d'elle
sur la photo officielle), ses dépenses somptuaires et inutiles, ses mensonges, ses affronts publics à l'égard d'autres dirigeants, ses enveloppes Bettencourt, ses ministres ripoux, la vente de la
France aux riches étrangers. Vivement le 7 mai prochain que l'on voit si les oies auront re-voté pour lui, en dépit de tout son bilan passif et auront choisi la lessive qui lave
mal et sale, fait déborder la machine et en plus fait péter le moteur.


Et voter pour l'une des autres quatre lessives c'est faire le jeu des francmaques et voter pour l'europe de Bruxelles et des banksters, c'est kif-kif bourricot.


Très bon le dessin du troisième en pire ! Bonne soirée et bisous.

plume de cib 20/02/2012 16:12



tiens pas mal le bilan doot... je ne sais pas si je n'ouvrirais pas une rubrique Bilan de Sarkozy....



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents