Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Programme Marine le Pen

Publié par plume de cib sur 7 Avril 2012, 18:13pm

Catégories : #PRESIDENTIELLES 2012

Bonjour,

 

Cette semaine, j'ai reçu le programme de Marine Le Pen dans ma boite aux lettres. Ce serait bien si tous les candidats en faisaient autant. Les candidats comptent sur Internet sûrement, mais tout le monde n'a pas Internet. Il y a les meetings, on ne peut pas vraiment assister à tous les meetings. Ensuite, on a du mal à s'y retrouver dans le déballage quotidien médiatique. Ensuite, les gens s'attachent à une ou deux mesures bénéfiques pour leur cas particulier car on nous a appris à raisonner en individualistes. Ensuite très peu lisent les bouquins qui fleurissent sur les candidats. Ensuite, on ne peut pas compter sur les journaux pour livrer des informations impartiales. Et puis parce qu'on est très superficiels, on fait les canards et un jour, on se réveille et on cancane parce qu'on n'est pas contents.

Je commence donc par le programme de Marine Le Pen. J'ai pris l'essentiel. En astérisques, mes réflexions personnelles. Il y en a peu, je ne le fais pas pour commenter, pour le moment.

Sa grande priorité est l'Euro. Pour Marine Le Pen, l'Euro deviendrait monnaie commune (*c'est ainsi que l'Allemagne la considère d'ailleurs, elle doit donc envisager de revenir au Mark). Et retour au franc si les français interrogés par référendum sont d'accord.

Pour Relancer l'économie, Marine Le Pen compte :

- Augmenter les salaires de 1500 euros ou moins, de 200 euros. Le financement de la mesure se fera par l'instauration d'une contribution sociale aux importations de 3% sur la valeur du bien importé.

- Baisse immédiate de 5 % du prix du gaz, de l'électricité.

- Revalorisation des pensions retraite, passant de 18720 euros à 30 000 euros.

- Baisse de la TIPP, le prix du carburant à la pompe baissera de 12 %. Mesure financée par une taxation des grands entreprises pétrolières et gazières.

- revalorisation du minimum vieillesse en fonction de l'inflation.

- Encadrements des taux de crédits à la consommation et des crédits immobiliers.

Mesures pour l'emploi :

- Protection aux frontières pour lutter contre la concurrence déloyale des pays à très bas coût de main-d'oeuvre.

- Aide au maintien et au développement du petit commerce en zone rurale.

- Obligation de l'état et des administrations de limiter leurs appels d'offres aux entreprises françaises.

- défense du petit commerce contre la grande distribution. Interdiction d'installer des grandes surfaces dans les villes de moins de 30 000 habitants. (*ce qui favorisera la relocalisation, le redéveloppement des centres villes et créera des emplois de proximité, d'où moins de transport + moins de pollution)

- Apprentissage dès l'âge de 14 ans rétabli.

 

Mesures pour la Dette :

Priorité : se libérer des marchés financiers.

- Monopole des banques supprimé, déprivatisation de l'argent public. La Banque de France pourra ainsi à nouveau prêter au Trésor public sans intérêts ( *la dette étant en majeure partie une dette d'intérêts)

- Importante Réduction du train de vie de l'Etat

- Suppression de la niche Copé et autres niches fiscales jugées inefficaces.

 

Mesures pour les Retraites

- pérennisation du système par répartition.

- restauration de la retraite pleine à 40 annuités et âge légal de départ à la Retraite 60 ans...

- droit au minimum vieillesse supprimé pour les étrangers n'ayant pas cotisé en France pendant au moins dis ans.

 

Mesures pour la fiscalité

- Taxe d'habitation intégrée à l'impôt sur le revenu. Aussi progressive que L'IR

- Création de nouvelles tranches intermédiaires d'impôt. La tranche supérieur sera portée à 46 %. Objectif baisser l'IR des classes moyennes, augmenter  celui des tranches plus aisées.

- Impôt progressif sur le patrimoine. Il sera la fusion entre la taxe foncière et l'ISF.

- TVA 5,5 % maintenue pour les produits de première nécessité. Taux majoré pour les produits de luxe.

Fiscalité des entreprises.

- Trois taux d'impôt pour les sociétés, 15, 25 et 34 %

- Fusion de l'IS et de la CET.

 

Mesures pour la Justice

- Augmentation du budget de la justice de 25 % sur cinq ans.

- Augmentation du nombre de magistrats.

- Création de 40 000 nouvelles places de prison

- Indépendance et neutralité de la magistrature.

- responsabilité pénale des mineurs de 13 ans.

- création de tribunaux de proximité.

- Jury de cour d'assises pour décider de la liberté conditionnelle des condamnés à des peines de réclusion assorties de périodes de sûreté.

 

Mesures pour la démocratie et morale française

- Un seul mandat présidentiel de sept ans.

- Seul le référendum peut modifier la constitution

- Référendum d'initiative populaire inscrit dans la constitution.

 

Mesures pour les familles

- création d'un revenu parental équivalent à 80 % du SMIC pour permettre aux pères ou aux mères de famille de réellement avoir le choix d'élever leurs enfants ou d'avoir une activité professionnelle, sur une durée de trois ans. Cette mesure donnera droit à la retraite, protection sociale et formation professionnelle.

- Allocations familiales réservées aux familles dont au moins un parent est français, revalorisées et indexées sur le coût de la vie.

- Combattre la pauvreté des familles monoparentales, mesures en faveur de la recherche de logement, flexibilité horaires de travail etc...

 

Mesures pour Internet

- lois liberticides modifiées ou abrogées.

 

Mesures pour l'écologie

- énergie nucléaire gardée à moyen terme en attendant la mise en place de nouvelles sources d'énergies

 

Renégociation des traités européens. la France devra retrouver :

- La maîtrise de sa monnaie et de sa politique monétaire

- La maitrise de ses frontières.

- Proposition de mise en place d'une Union paneuropéenne incluant la Russie et la Suisse et respectant le statut de neutralité, le droit national et la fiscalité nationale.

 

Retrouver l'indépendance militaire et diplomatique de la France.

 

Stopper l'immigration et instaurer la priorité nationale.

 

Commenter cet article

roland 10/04/2012 20:57


le programme de MLP dit Marine Le Pen ne souhaite pas sortir de l'Union européenne. Elle souhaite, et la nuance est de taille, « dans le cadre de l'article 50 du Traité de l'Union
européenne, […] initier une renégociation des traités afin de rompre avec la construction européenne dogmatique en total échec ».


"renégotiation" pas sortie. (ce que d'ailleurs ne prévoit pas l'article 50, mais changer les traités de l'UE à un contre 26 elle croit ça
possible ? )

plume de cib 11/04/2012 10:52



je pense qu'elle veut revenir au marché commun, en incluant la Russie et la Suisse. Ce qui n'est pas une mauvaise idée, le marché commun fonctionnait plutôt pas mal.


En politique, tout est possible. Ce qui est fait par l'homme peut-être défait.



Roland 10/04/2012 17:37


le scoop !! L'info-CHOC du jour !!


Dupont-Aignan veut sortir de l'Union "Européenne" par l'article 50


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-dupont-aignan-propose-un-retrait-de-l-ue-via-l-article-50-103175497.html


les idées salvatrices avancent.


ily en a qui vont voter pour lui.


Bon, encore un qui pille le programme de François Asselineau sans le dire !!! ( i copie m'sieur !) , mais faut-il s'en plaindre quand ça fait avancer les choses ?

plume de cib 10/04/2012 17:44



Marine Le Pen veut aussi sortir de l'euro par l'article 50. Elle l'explique dans son programme. Hier, je regardais la vidéo de Dupont-AIgnan. Il dit la même chose que Marine LE PEn et
probablement Asselineau. Il faut qu'ils sortent du carcan des tabous et de la diabolisation qui ne peut plus durer, elle n'avait qu'une seule raison d'exister, permettre à L UMP et au PS de
régner en alternance. Ces deux partis sont obsolètes. Il y a maintenant deux courants, les pro et les anti européens. NDA MLP est Asselineau ont le même programme. Un jour ils comprendront que
l'Union fait la force. Et nous, on ne peut compte que sur eux, car tous les autres partis sont vendus au système, système qui est en train de s'écrouler. Le Krash est imminent. On va tous se
retrouver au fond du trou. C'est sérieux maintenant.



Roland 09/04/2012 13:59


est-ce qu'elle parle du projet INDECT ?

plume de cib 09/04/2012 14:24



cette vidéo date de Juin 2011. MLP se positionne clairement pour la préservation de la liberté sur Internet. Elle est la seule avec Eva Joly à être contre ACTA. Cette vidéo est à diffuser
largement....


http://youtu.be/VUsYq8Aj0yk



Bichau 08/04/2012 17:10


Ah oui, en effet, je l'ai entendu dire qu'elle voulait stopper abroger la loi Hadopi. Mais il faut que je le rajoute sur mon blog, car les nunuches comme moi ne vont pas tous comprendre :-( !
Bises

Bichau 08/04/2012 10:26


Bonjour plume, bon, comme nous regardons la plupart de ses meetings, je n'ai rien appris de nouveau et suis en accord avec toutes ses idées, juste que je n'ai pas compris pour le net : lois
liberticides modifiées et abrogées ? Qu'est-ce que ça veut dire exactement ?

plume de cib 08/04/2012 11:20



Bonjour bichette...


Cela veut dire qu'elle supprime Hadopi. Loopsi 1 et 2, parce qu'on ne peut pas arrêter les progrés technologiques en brimant les gens. Il faut s'adapter et donc, c'est ce qu'elle propose. Les
éditeurs, et autres rapaces qui s'engraissent sur le dos des artistes, mais qui aussi empêchent beaucoup d'artistes de s'exprimer vont faire la gueule, c'est sûr. Il faut à présent travailler sur
la rémunération des auteurs. Mais il y a déjà la Quadrature du Net qui fait un gros travail, il suffira de leur demander leurs lumières. Beaucoup de choses sont possibles en France, il suffit de
demander à ceux qui sont concernés par tel ou tel sujet.... bise



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents