Pourquoi Sarko ne sera pas réélu en 2012

Publié le 31 Mars 2010



J'aurais pu aussi bien titrer : Pourquoi le Peuple Français est-il aussi malheureux ?

 

Il est normal qu'un homme qui engage des réformes en France ne soit pas aimé. Les Peuples n'aiment généralement pas les réformes. Ca les agace. C'est pourquoi De Gaulle a créé le schéma de la 5e République. Un gouvernement dirigé par un premier Ministre et un Président, bon père de France.

Vu le contexte, c'est tout à fait normal que Sarkozy soit détesté. Il a pris la place du fusible ! Et ce fusible, c'est le premier Ministre. C'est pourquoi les premiers ministres ne deviennent jamais Président. Durant leur mandat, ils ont emmagasiné toute la haine du peuple.

De Gaulle avait une grande culture de la France et de son Histoire, ce que le Président actuel n'a pas. Il savait que la France était un Pays monarchique par tradition. La monarchie est inscrite dans notre histoire et en nous. Pour nous, le président, c'est toujours le bon Père du Peuple, et nous ne changerons pas nos mentalités. C'est trop profondément ancré en nous.  Ce n'est pas non plus une tare dont il faut se débarrasser. Le Roi était le souverain, le Père, l'ami. Les Ministres étaient les méchants. Jusque-là, les Présidents français ont parfaitement tenu le rôle. Et donc, même si les Français ne nageaient pas dans l'opulence, ils étaient heureux. Ils se sentaient aimés par leur Président, par leur Souverain., et ils l'aimaient. Regardez en Angleterre. La Reine ne sert pas à grand chose vous dites ? Si, elle fédère son Peuple. Les anglais aiment leur souveraine. Elle est intouchable. Ils se reconnaissent dans cet amour collégial. Les Ministres anglais sont les méchants qui attirent les foudres du Peuple.

Les Français sont malheureux. Chaque jour, ils ont un énergumène qui se présente comme Président et se conduit comme un premier Ministre. Ce n'est pas avec un grand plaisir qu'ils détestent Sarkozy. Au fond, ça fait mal de détester son Président. Tout comme ça fait mal de ne pas être aimés par lui. Les Français sont malheureux. Ils pleurent parce qu'ils sont orphelins. Personne ne les fédère. Ils errent ! La France est et restera un Pays monarchique. Il ne peut y avoir en France une politique menée à l'Américaine comme il ne pourrait y avoir aux USA une politique à la Française. Nous, on s'en fout que le Président tienne sa femme par la main. Cette First lady qu'on nous impose nous donne encore plus envie de gerber son président de mari. Oui, le président s'est trompé de crèche. Il a tout faux du début à la fin. Peu importe la politique qu'il mène. Il nous a désarçconné, il nous blesse par son désamour manifeste. Il nous blesse par ses constantes semonces.  N'est pas français qui veut finalement. A moins d'épouser ses traditions, se les greffer dans les gènes. Est-ce possible ? Il faut déjà comprendre le Peuple français, il faut penser comme lui. Ca ne s'improvise pas, ça se ressent.

 

Si les Français sont malheureux aujourd'hui, ce n'est qu'à cause de la pire des réformes entreprises par Sarkozy : il a occis notre monarque, notre Père. Et de plus, se positionnant en tant que premier Ministre, il s'est légitimement approprié notre haine. Sarkozy, comme tous les premiers ministres ne pourra pas être président en 2012 ! Par contre, et c'est le plus rigolo, Fillon a endossé le rôle de président de la République !  hi hi hi ! Et lui récupère l'amour destiné au père de la patrie !!!

Voilà. Cela n'a rien à voir avec une politique sociale ou économique. Revenir aux fondamentaux, c'est ce que réclamment le Peuple Français et grand nombre de politiques éclairés. Cela veut dire qu'il faut avant tout revenir à la République monarchique imaginée par De Gaulle !


Rédigé par plume de cib

Publié dans #SOCIETE

Repost 0
Commenter cet article

Metextoff 05/04/2010 23:45



Tiens, je n'avais considéré la question sous l'angle affectif . Bien vu !


                                                                              
Salut !



Les RG 02/04/2010 13:06



Encore une fois rien n'est blanc ou noir, un dirigeant est un chef de meute, adoré et haï. Il doit faire ses preuves sinon il dégage.


Les rois n'échappaient pas à la règle, et ils étaient parfois d'autant plus haïs (Louis XV) qu'ils ne dégageaient pas, en principe. La haine était parfois reportée sur la reine,
"l'étrangère".


Nous avons mis qqe part sur notre blog le relevé des projets d'attentat contre Obama : c'est impressionnant. Notre pote Nostradamou le voit se faire flinguer en 2010 et clamser en 2011. Sarko
restera alors le seul, l'unique Maître du Monde ... et si on le fourguait aux yankees ?


Ce qui est drôle, c'est ce système habile de report des responsabilités -et de la haine- sur des tiers, en l'occurence les ministres, ce qui est unique dans le règne animal, non ?  


 



plume de cib 02/04/2010 14:10



Rien n'est noir ou blanc effectivement. Et mon article est un fait pas une opinion... La politique, le peuple ne l'aborde qu'en terme affectif, de tous temps...


Voui, Sarko aux Yankees ! Je suis pour ! Beuh,,, alors je voudrais m'excuser auprès du peuple américain quand même.... ce n'est pas un cadeau qu'on leur fait. Mais bon, on s'en assez fait enflé
par leurs dirigeants....



La boul'ange 02/04/2010 10:41



Je rajoute que non seulement Sarko ne peut avoir l'histoire de France inscrite en lui, mais que comme tout immigré il a le "gène" de l'étranger qui porte en lui , paradoxalement et négativement,
un sentiment d'intrusion, voire d'hostilité, et un désir forcené d'intégration.


Nous sommes humain mais avant tout animaux dominés par nos comportements territoriaux, que cela plaise ou non aux angélistes et utopistes.



plume de cib 02/04/2010 10:56



tout à fait d'accord. Nous sommes humains avant tout... nous deviendrons peut être des machines un jour, mais c'est pas encore. Not Yet comme il disait le numide...



La boul'ange 02/04/2010 10:35



Et pourtant la France -sous le signe du Lion je crois- est le pays de l'apparat, de la frime mais avec ce panache qui manque cruellement au malheureux agent  SOS 117  US (oui, il a
suivi un stage de formation aux USA !).


A propos de  "ce sont les bourgeois qui ont fait la révolution, pas le Peuple ! " les pauvres n'ont pris la Bastille que pour la piller : croyaient que du blé y était entreposé. 


 



plume de cib 02/04/2010 10:42



En effet boul'ange....



Fleche 01/04/2010 13:10



Ce que tu viens d'écrire donne dans l'affectif, mais un affectif collectif.


C'est une bonne analyse. Effectivement, la reine en Angleterre fédère, le Président de la République en France fédère. En voulant tous les pouvoirs, N. Sarkozy s'est trompé de pays, de tradition
et il a en effet protéger son 1er ministre.


Les Français n'aiment pas l'image d'un président bling-bling qui dirige le pays d'une main de fer d'un côté et donne la main à son épouse ex-mannequin de l'autre. Cette image est trop paradoxale,
trop people, pour convenir aux Français.


C'est comme ça et c'est bien mal connaître ce pays que de vouloir changer le style du pouvoir.


Mais N. Sarkozy lui-même étant issu de l'immigration ne peut pas avoir en lui l'histoire de notre pays.


 


 



plume de cib 01/04/2010 13:30



Oui, je crois que Sarkozy, comme beaucoup de gens de l'Est, est fasciné par les USA. Comme il est aussi fasciné par lui-même, il s'est dit qu'en alliant les deux fascinations, il naîtrait un
Grand homme. Mais comme tu dis, il s'est vraiment trompé de Pays.


Et le Peuple ne fonctionne que de manière affective. Il ne fait pas de calculs, il n'est pas dans la démagogie.