Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Pourquoi les vrais gens ne peuvent-ils pas voir le président ?

Publié par plume de cib sur 5 Octobre 2011, 08:46am

Catégories : #RASSEMBLEMENT

 

Bonjour,

En voilà une question très pertinente, posée par un internaute, suite à l'article de Midi Libre "Alès en état de siège".

Le Président de la France s'est donc déplacé à Alès. La ville a été réquisitionnée et  ce n'est plus un secret, des figurants UMP sont venus faire la claque. Ils ont honoré un président factice. Figure de proue du grand capitalisme,  boule de pétanque d'Obama. Le président O But ! C'est pas mal comme slogan, non ?

Pour faire le siège de cette petite ville nichée dans les Cévennes, Midi Libre nous dévoile la "débauche de moyens policiers".

Débauche de moyens policiers

Le groupement départemental de gendarmerie était chargé de sécuriser le trajet présidentiel, les accès au Musée du Désert de Mialet dans les Cévennes, soit 270 hommes dont plusieurs réservistes. Il a été appuyé par quatre escadrons de gendarmes mobiles et par un escadron de CRS.

De plus, des hommes du Raid (Unité d’élite de la police nationale), du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale), une quinzaine de fonctionnaires de police en civil et un hélicoptère de surveillance ont aussi participé aux opérations, sans oublier le GSPR (Groupe de Sécurité du Président de la République).

 

Je ne serais pas étonnée d'apprendre que ces chiffres sont sousestimés. Durant tout le délire présidentiel, les alésiens n'ont eu d'autre choix que rester chez eux. Ah j'oubliais : certains ont quand même reçu une invitation. Mais quand ils sont arrivés sur le lieu de représentation, après avoir passé maints et maints barrages, on leur a dit qu'en fait, ils étaient invités à..... voir le président sur un écran. Debout ! Quand même, cela ne s'appellerait pas du foutage de gueule ? J'ai souvenir d'avoir serré la main à Chirac devant la mairie de Nîmes. Il disparaissait dans la foule cosmopolite et bon enfant. Pas un garde du corps en vue. Il n'était sans doute pas parfait mais au moins il en avait quelque part? Son peuple, il se mélangeait à lui, il ne le redoutait pas comme l'autre, et pourtant ce n'était pas le président O But !

Et selon les dires d'un internaute : "Alors cocagne de rester debout, j'en ai vu d'autres, mais moi quand j'invite quelqu'un même si c'est pas le grand luxe il a au moins une chaise pour s'assoir! Je m'en suis donc retourné auprès de mes chèvres. A bientôt Monsieur Le Président, en 2012...debout dans l'intimité de l'isoloir.." !

Les principaux parking de la ville étaient interdits aux Alésiens.

Comme le suggère un autre internaute : "Un président qui a peur de son peuple peut-il encore prétendre à redevenir président ?" et un autre de rétorquer : "Personne ne lui a tiré la veste ?
Dans 7 mois, il va en prendre une autre !"

d'autres rappellent que les trois voyages hebdomadaire du président se font aux frais du contribuable à qui on demande sans arrêt de se serrer la ceinture. Pour sa campagne présidentielle, il n'a donc pas besoin de valises vu qu'il pioche directement dans la caisse.

Une huguenote encourage le président à écouter ce qu'il raconte. J'ajoute que les discours avec interlocuteurs interchangeables, ça le fait moyen (rappelez-vous le copié-collé agriculteurs / ouvriers ). Bref.  Nous sommes bien dans l'illusion permanente. On nous fait bouffer de la fiction, prendre des vessies pour des lanternes.

Alors on attend tous 2012 avec impatience pour "changer tout ça" ! On attend, et pendant ce temps, on s'adonne à l'enculage de mouches. Sûr qu'on va tomber dans le piège du changement dans la continuité en élisant un brave Hollande, certes bon politicien, mais ringard à souhait. un mec qui a trente ans de retard et finira le travail du précédent.

Depuis 1789, où on a fait croire au Peuple qu'il avait le pouvoir, ça continue encore et encore. Alors peut être bien qu'on a le Président qu'on mérite, car nous aussi, on vit dans l'illusion. Toujours plus facile que de mettre la main à la pâte.....

 

Commenter cet article

Roland 09/10/2011 23:23



oui, même De Gaulle, il était beaucoup moins bon-enfant que Chirac, et était menacé par les attentats, eh bien quand il est venu dans la ville où j'habitait enfant, il n'y a eu aucun black-out à
la Sarkozy, ma mère et moi on est sorti faire ds courses jusste après la fin de son discours, on pouvait tranquillement fouler les trottoirs qui longeaint la place o ùil venait de parler, pas de
barrières pas de robot-cops, et puis j'ai vu passer à un mètre de moi une DS avec un grand bonhomme en képi à l'arrière, c'était lui, aucune armada policière en vue.



plume de cib 10/10/2011 08:45



Hé bé ! Pourtant De Gaulle avait la trouille des attentats ! En plus, il y a eu l'affaire Kennedy qui aurait pu le conduire à prendre encore plus de précautions... Mais il en est ainsi de tous
les grands hommes d'état. "Un chef d'état qui a peur de son peuple ne peut pas être son président", c'est clair.



Bichau 05/10/2011 11:22



Dommage, je n'ai pas Paris-Première, j'aime bien les débats animés par Zemmour ; avec JFK et Edwin-Pleyel, ce sont mes journalistes préférés, bien que je ne partage pas toujours leurs idées, mais
ils savent se remettrent en question...


A Nîmes cet après-midi, je penserai à toi plumette,



plume de cib 05/10/2011 11:27



bah, je l'ai gratos avec SFR. Je suis bien contente parce qu'il y a aussi Rive Droite, animé par Guillaume Durand, lui aussi viré de France 2. C'est dans cette émission que Tesson pourtant de
droite, a dit que NS relevait de la psychiatrie. Enfin, moi je ne vois pas de qui il parlait hein !


Mais tu peux peut-être revoir l'émission sur Internet..... essaie d'aller sur le site de Paris Première.


Bonne journée Nîmoise alors... Beau soleil. Bisous



Bichau 05/10/2011 10:10



Je suis bien d'accord avec toi, il y a sans doute des contreparties que nous ignorons ! Peut-être en Lybie ? De toute façon, on sait très bien que Sarko n'est pas un altruiste et n'aime que les
grandes fortunes, pas les petites gens. Tiens cela me fait penser à un documentaire vu la semaine dernière qui retraçait la mort plus ou moins mystérieuse du banquier richissime Stern : on
apprend qu'il était un grand ami de Sarko et de Claude Guéant qui lui avaient donné l'autorisation exceptionnelle de port d'arme. Ceux-ci n'auraient hélas jamais fait cette exception pour un
citoyen lambda menacé...



plume de cib 05/10/2011 10:27



la mort de Stern et de l'associé, mort d'une crise cardiaque foudroyante, tous deux dénonçaient la sale affaire Rhodia. La femme Cécile Brossard condamnée à une courte peine pour un crime, est
sortie de prison en 2010. hum hum....



Jean-Pierre 05/10/2011 09:54




Très bon sujet qui image bien la situation de cet homme, de cette supercherie et de la manipulation du pouvoir. Tu sais, Je ne comprends toujours pas comment se système peu tenir encore. C’est
peut-être nous qui le retenons, de peur de perdre notre petit confort, et de faire face à l’inconnu.



Je désespère, en ce moment mon enthousiasme et mon optimiste est bien mal mené par ce qui se passe autour de moi. J’ai l’impression que personne (ou presque) ne se réveille, intellectuellement on
commence peu être à prendre conscience de la réalité,  mais finalement dans les faits, dans les actes, dans le quotidien s’est toujours les mêmes
réactions, les mêmes erreurs, les mêmes convictions, bref on continue toujours a bâtir sur des illusions.  



Oui j’ai bien peur que la crainte de perdre nos ridicules petit châteaux de sable nous expose soit a à enchainement de plus en plus radical et une exposition de violence par
conséquence.  



Je trouve par ailleurs et je dénonce la sanction du geste maladroit de cet homme quui a agrippé le costume de notre tout PETIT président est disproportionnée mais tout le monde même l’opposition
ne s’en est offusqué.



La justice a parlé….amen !!


 



plume de cib 05/10/2011 10:06



lorsque j'ai vu Chirac, pleins de gens l'aggripaient ! C'est marrant, aucun n'a été traîné en justice.


je suis de ton avis, ce système, c'est nous qui le faisons tenir, de peur de perdre nos illusions. Car on vit d'illusions. Les gens sont formatés, c'est une évidence, la plupart ne pense plus, ça
répète en boucle ce qu'on leur met dans le crâne.


Sur Paris-Première, Naulleau-Zemmour reçoivent Marine Le Pen vendredi soir. Ils n'ont jamais pu le faire sur France 2.  Naulleau a très justement dit qu'il ne voyait pas pourquoi un parti
qui présente un candidat à l'élection présidentielle n'aurait pas le droit de cité dans une émission de télévision. Ils ont hâte de débattre avec elle. Parce que ce sont de vrais débatteurs.
Inviter toujours les mêmes, faire semblant de débattre, on en a marre. On veut que ça saigne ! Et pour cela, il faut sortir de la Pensée Unique. J'espère qu'ils vont continuer et inviter tous les
partis français qui ont décidé de présenter un candidat. Voilà, c'est normal que chacun puisse s'exprimer, défendre ses idées. Dommage que ce genre de débat se fasse sur une chaîne privée, qui
appartient à M6 certes, mais dont l'audience est quand même assez faible.... Ne désespère pas Jean-Pierre, ce serait jouer leur jeu....


Pendant des décennies, des siècles, on nous a fait croire au clivage gauche / droite. Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres



Bichau 05/10/2011 09:29



Alésienne depuis près de quatre ans j'ai pu apercevoir le président devant la fontaine du centre ville, mais assise devant la télé...


Je crois qu'il était content d'avoir abrogé le permis de forer pour le gaz de schiste, car les Causses et les Cévennes à présent classées au patrimoine mondial de l'Unesco, cela aurait fait
mauvais effet de laisser cette région polluée à petit feu. Et ce sont Total et GDF Suez qui ne sont pas content ! Pour une fois que notre président en fait face aux grand lobbies, on ne va pas
trop se plaindre ! Jusqu'à la prochaine, car rien n'est jamais définitif en ce qui concerne les pouvoirs des multinationales, ils ont les bras longs et peuvent être très influents.


Quant à Hollande ou Sarko, je partage ton avis, un canard boiteux ou un cheval borgne... Bises Alésiennes



plume de cib 05/10/2011 09:45



mouais... probable que ce soit une manoeuvre électoraliste. Tu sais comme ça fonctionne dans les cuisines " je te prends ça, mais je te le rendrai plus tard, en attendant, je te donne cela.
Content de sauver les Cévennes, lui ? Il n'en a rien à foutre. Possible que le classement des Cévennes l'ont obligé à abroger trois permis d'exploitation. Faut juste se souvenir qu'il en reste
encore soixante à faire tomber. Tu vois ce que je veux dire ? Le marchandage s'est sûrement situé à ce niveau.... Bisous à toi, Alesienne...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents