Pourquoi les stratégies de Sarkozy et de Mélenchon n'ont-elles pas fonctionné ?

Publié le 23 Avril 2012

 

 

Bonjour,

Réveil en douceur, heureuse de la défaite de Sarko bien sûr, bien qu'un peu surprise de son score, trop élevé à mon goût, certains morts, citoyens jusqu'au bout des ongles, n'hésitent pas à interrompre leur repos éternel pour mettre leur bulletin dans l'urne....mais on devra sans doute se contenter de ce résultat, d'autant que du côté PS, on ne doit pas se priver non plus. BREF ! Première constatation, les deux partis du système ont réussi à garder leur place chérie. Premier, deuxième, deuxième, premier, le système n'a donc plus à trembler, la victoire lui est assurée. Car le système est bien le seul gagnant de cette élection. Les français n'ont donc pas encore suffisamment mangé la poussière. Mais cela ne devrait tarder. A moins que Hollande ne fasse montre d'une étonnante clairvoyance alors qu'une fois président, il sera débarrassé du poids de l'appareil PS. Car à mon avis, il sera bien le président de tous les français contrairement à son prédécesseur. Mais bon, on verra.

Alors pourquoi la stratégie de Sarkozy n'a-t-elle pas fonctionné, pas plus que celle de Mélenchon ? Tout deux s'en sont pris au Front National, mais pas au FN tel qu'il est, mais tel qu'ils le rêvent, qu'ils l'instrumentalisent,  qu'ils le fabriquent depuis des décennies. Ils ont attaqué des fantasmes. Hier soir, j'ai été stupéfaite d'entendre les politiques infantiliser les électeurs du FN. Plutôt que voir la réalité en face, ils ont préféré broder sur leurs fantasmes. Des militants archi conditionnés en bouffent en veux-tu, en voilà et contribuent malheureusement à la chute de leur leader. Sarkozy en fin stratège qu'il s'est cru a voulu récupérer les voix du FN en prônant une politique hyper sécuritaire. Erreur de sa part. Erreur de Jean-Luc Mélenchon vociférant contre un parti qu'il définit comme nazi, xénophobe et tout le bazar. Seulement, à force de gueuler, on finit par réveiller la méfiance. Et les gens qui vont voir ce qui se passe au FN s'aperçoivent soudain qu'on leur raconte des craques depuis des lustres ! Mélenchon infantilise lui aussi beaucoup, aussi bien les gens du FN que ses propres militants d'ailleurs.

Hier soir, pour moi, deux personnes ont enfin dit les choses telles qu'elles sont, deux personnes qui m'insupportent ordinairement, Rachida Dati et Rama Yade ! Deux personnes qui ne sont pas d'origine franco française et qui ont affirmé que les électeurs du FN n'étaient pas des racistes mais des gens qui ont soif de changement ! Marine Le Pen  a un discours souverainiste, patriote, et prône une politique familiale. Elle s'adresse à tous les français qui en ont marre d'être déboussolés et qui cherchent à retrouver leurs racines. Mais malheureusement, les politiques ne veulent pas l'entendre ainsi parce qu'ils n'ont rien à lui opposer. Le système qu'ils défendent est un système qui abîme, qui déshumanise, qui amplifie les inégalités, la pauvreté. C'est un système-lige de la finance. Et ça, les français en ont marre. Mais attention, les français qui votent pour le FN ne sont pas justes des "français qui souffrent" comme les politiques le disent en croyant parler de souffrance "d'argent". La souffrance, elle n'est pas dans le manque d'argent, mais dans le manque de repères. Dans la mondialisation, les humains n'ont plus aucun repère. Or ils ont besoin d'avoir un territoire, des limites, à petit ou à grand niveau. Tout comme un enfant a besoin d'un coin à lui, tout comme l'ado a besoin de son jardin secret.

A l 'heure qu'il est, on nous demande de vivre, de travailler, d'exister juste pour faire fonctionner des usines et permettre à des actionnaires de gagner beaucoup d'argent. La pensée de Ford a fait long feu. l'humain n'est définitivement pas une machine.

Je suis désespérée de voir que les politiques et leurs militants n'entendent que ce qu'ils ont envie d'entendre. Ils sont dans l'auto persuasion, dans le déni permanent. Mais qu'ils le veuillent ou non, cela ne changera rien au fait que Marine Le Pen incarne un nouveau courant politique, que par ce fait, ils devront eux aussi modifier leurs positions et la nature de leur endoctrinement. Certains partis vont mourir, d'autres naîtront. Une page est définitivement tournée. Tous ceux qui continuent à se nourrir d'inepties telles que "le FN est un parti nazi", sont en train de s'enfoncer peu à peu dans le ridicule. La risposte n'est pas dans le déni. Je veux bien que des politiques jouent de la langue de bois, du mensonge, de la perfidie, mais pas les électeurs voyons ! On n'est pas là pour gober leurs conneries.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

lola 23/04/2012 17:23


 Les presque 20% de votes en faveur du Front National ne peuvent être réduit à l'expression d'une souffrance, et encore moins à la seule expression possible de la souffrance. On peut
souffrir en France et ne pas tomber dans le panneau du FN. Et on peut être plutôt bien loti et considérer que ce vote est le plus conforme à ses idéaux. Bref, ce vote, j'y vois en effet
le symptôme de ce qui "travaille" la France en profondeur. Et depuis un bail. Parvenir à
élucider la haine qui nous travaille ne sera cependant pas une mince affaire, d'autant que c'est au fond une affaire très personnelle


Hier, un Français sur cinq a donc choisi l'extrême droite pour le représenter à la magistrature suprême. Et Marine Le Pen voit juste quand elle refuse de n'y entendre que "protestations". C'est
bien plus que cela. Un Français sur cinq se dit désormais ouvertement hostile aux immigrés - c'est ce dont ce vote atteste, l'immigration vient en tête dans le vote pour MLP - et, quoi qu'il s'en défende souvent, peut-être plus fondamentalement raciste et
antisémite. 


  Les électeurs de MLP voteront pour Sarkosy, seul une minorité (20%) voteront pour Hollande, le reste ne se prononcera pas. N'oubliez pas que la majorité
des électeurs de MLP vient de la droite classique; Sarkosy les a déçus mais ils ne voteront pas à gauche et Sarkosy va faire une campagne de 2nd tour à droite toute. Pour preuves bien des discours prononcés par le président sortant, par
exemple celui d'hier à la Mutualité, qui en appelait aux "patriotes". Jean-François Copé, grand amateur de débats identitaires. Sarkozy et Copé ne font que surfer sur la "vague bleue
marine" ? Une vague qu'ils n'ont pas créée, pas plus que Marine Le Pen d'ailleurs. Reconnaissez-le : cette vague de haine va et vient depuis un sacré bout de temps dans notre Hexagone.


Rama Yade et Dati: ne font que leur "boulot" pour l'UMP (l'important était semble-t-il de rabattre illico une partie du troupeau nationaliste vers Sarkosy pour le 2e tour) elles veulent une circonscription et, elles auront en retour pas de baton dans les roues, ou plutôt
dans leurs jolies gambettes (chaussées en Louboutin pour Dati) 

plume de cib 23/04/2012 17:58



les idées reçues sont si bien ancrées dans nos têtes qu'elles semblent venir de nous-mêmes. Il faut connaître des gens qui votent Marine Le Pen pour se rendre compte qu'il s'agit nullement de
racistes lola. C'est ce qu'on essaie de vous faire croire. Les français qui ont voté Marine Le Pen n'ont pas voté pour un parti d'extrême droite mais pour un idéal qu'elle représente.
Franchement, comment se fait-il que les "bien pensants" s'offusquent de voir 20 % de la population voter pour Marine Le Pen, alors que les 26 % qui ont voté pour cette tache de Sarko sont bien
plus flippants !!!! Il est là le problème, mais on essaie de nous en détourner. Franchement, je suis littéralement sciée de lire tous les commentaires à l'identique de ces français qui dans un
élan de haine s'insurgent contre ceux qui se sont exprimés dans les urnes, sous le simple prétexte qu'ils n'ont pas voté comme on leur a demandé. La Haine vient de ceux qui condamnent aussi
impitoyablement Lola, pas ce ceux qui se sont exprimés en leur âme et conscience. Nul ne peut dire qui a raison et qui a tort. L'intransigeance est du côté de ceux qui n'acceptent pas le vote
hors pensée unique... Un courant est représenté, autorisé, donc républicain, et personne n'a à le contester.



Xavaix 23/04/2012 13:34

Salut Cib , comme toi je ne suis pas surpris du résultat de Marine ( je ne dis même pas : du FN) Il suffit de lire sa profession de foi : pas ordre d'apparitions : - remis à plat des traité
européens et souveraineté dans les décisions politiques ; lutte contre les marchés financiers ; travailler sur le relance économique ; réindustrialisation ; expulsion des immigrés clandestins et
des délinquants étrangers ; créer des postes de fonctions de police et de gendarmerie ;rétablir la laïcité ;restaurer des services publiques de qualité et sauver le système de protection ; ect etc
elle met bien en avant une remise en cause du système général et s'il reste certains problèmes avec les " étrangers" ils ne semblent pas en être la cause principale . Son projet concernant sa
politique de gestion de l'immigration pourrait ressembler aux yeux de certains à une mère essayant de protéger son foyer atteint par des difficultés de tous ordres . Une de ses premiers réflexes
est de les protéger de l' extérieur, or, même dans l'exposé ceci n'arrive pas en tête . Voilà de quoi troubler l' électeur , maintenant reste pour lui à connaitre la realité du parti et des
individus qui le composent ( et là c 'est une autre histoire ) .

plume de cib 23/04/2012 14:18



Tu as raison de ne pas dire FN, car les gens ont voté pour elle et non pour un parti. C'est ce que les gens avaient fait en 2007 pour Bayrou, mais celui-ci s'est vautré, ligoté par l'UDF et toute
sa vieille clique de vieux roublards. 


Le parti FN n'existe pas ou plus. Il est juste le fantasme des autres partis.


Je dirais que Marine a commis plusieurs exploits qui devraient interpeller. - Premièrement, elle fait campagne seule ou presque puisqu'elle ne peut compter que sur une poignée d'élus et aucun
vieux briscards de la politique, à part son père, qui est juste là en spectateur réjoui.


- Deuxièmement, elle n'avait pas de moyens, ou très peu. Les banques ont refusé de lui faire un prêt. Elle s'est donc hissée au niveau de deux gros partis pourris de frics et de plus largement
aidés par les banques.


- troisièmement, elle a réussi à percer, à se faire entendre sans aucun soutien des médias.


- quatrièmement, elle s'est battue seule contre tous les partis,  avec une force, une volonté hors du commun.


Alors moi, en voyant un tel résultat, je ne peux que déduire que Marine Le Pen a la carrure d'un chef d'état. .


Tu me dis "les individus qui le composent". Tu sais quand je vois les médias interroger des blaireaux stéréotypés, soi-disant à la sortie des meetings MLP, je commence à sérieusement douter de la
véracité du reportage. A mon sens, il doit y avoir un ramassis de gros blaireaux qui marchent à fond dans la Pensée Unique et sont forcément adeptes du fantasme FN transporté par les autres
partis. Mais c'est toute une mise en scène.


Je crois que MLP a annoncé le changement de nom du parti. C'est ce qu'elle avait de mieux à faire. Elle est plutôt intelligente la nana. Les résultats des élections lui prouvent qu'elle est
capable de rassembler sous son nom, sa bannière personnelle, et donc elle profite d'avoir le vent en poupe pour mettre toutes voiles dehors et battre pavillon Marine. C'est la suite logique du
travail qu'elle effectue depuis quelques mois. Et elle réussi là où Bayrou a échoué en 2007 ! Mais Marine Le Pen a un avantage, le FN n'est pas truffé de vieux briscards comme l'était l'UDF de
Bayrou. On va voir si Marine Le Pen parvient à consolider son mouvement aux législatives..... Normalement, elle devrait faire exploser la droite. RV dans un mois et demi.



dot 23/04/2012 12:02


Je vois Mélenchon et MLP comme deux illusionistes dont le travail est de canaliser provisoirement les colères des mécontents du système mais au final c'est toujours le UMPS qui règne car les
élections sont truquées et les citoyens ont eu l'illusion de la démocratie au premier tour donc tout le monde est satisfait. Et les banquiers continuent à se frotter les mains...

plume de cib 23/04/2012 12:09



c'est bien possible dot. Tout est possible. La démocratie n'a jamais vraiment exister que dans les livres. Les peuples n'ont jamais été maitres de leur destin. Je ne pense pas que tout le monde
soit satisfait de constater une fois de plus que nous sommes pris pour des billes dot....



dot 23/04/2012 11:15


On verra bien Plume qui gagnera la timbale le 6 mai. Je ne suis pas mélenchonienne et j'ai énormément bourlingué. Le report des voix MLP sur sarko était un sondage montré hier soir lors du débat.
Je suis déjà sur le Q que sarko engrange tant de voix malgré son bilan calamiteux mais s'il gagne ce sera bien grâce aux électeurs du FN. Ici je vote aux municipales, je paie mes impôts locaux,
et personne me traite de sale française...

plume de cib 23/04/2012 11:27



moi aussi je suis sur le cul du nombre de voix de Sarko et bon, j'émets des doutes sur la fiabilité des résultats, d'autant qu'ils ont vraiment bougé entre le début et la fin de soirée, et
justement en sa faveur. Les machines à voter ont fait leur boulot ! Oui, j'ai vu le sondage 60 %, mais pour moi, c'est un sondage bidon. Les partis UMP et PS ne veulent pas identifier les
électeurs FN tels qu'ils sont parce que cela leur demanderait une grosse remise en cause, et ils préfèrent continuer à nous mener dans le mur. Car c'est nous qu'ils conduisent dans le mur, pas
eux !


Tu sais, entre ce qui se raconte dans les milieux bobos, et la réalité du terrain, il y a une éternité j'ai envie de dire. J'ai passé mon enfance dans un quartier lyonnais avec des petits
algériens dont les mères ne parlaient pas français. J'ai grandi aux pieds des cités dont la zup de Vénissieux. Ces dix dernières années, je les ai vécues dans un lotissement dont 80 % des
propriétaires étaient des gens issus des cités ! Ces lotissements sont mixtes, afin de désenclaver les ghettos des cités. Je n'ai jamais eu aucun problème. Juste au tout début. Mes enfants, neuf
ans, se sont fait traiter de sales français. Le problème s'est réglé entre les gosses, il n'y en a plus jamais eu ensuite.


Ce que les gens redoutent, les gens en général, c'est la délinquance, et non les "étrangers", car il y a peu d'étrangers en France.



Bichau 23/04/2012 10:08


Coucou Plume,


Belle analyse, mes filles et mes gendres ont les mêmes idées que moi, pourtant avec un coeur gros comme ça, comme quoi voter le FN ne veut pas dire rejeter les plus pauvres, mais bien défendre
l'identité de son pays. J'ai été étonnée de voir lors du discours de Mélenchon un drapeau algérien, comme quoi cet homme riche à millions qui dit défendre les minorités de son pays, défends
plutôt une religion extrémiste qui a fait du mal dans la plupart des pays où elle est implantée (voir Persépolis).


Comme j'en ai assez de ces deux partis, je n'irai pas voter au deuxième tour. Dommage que madame Joly avec le courage qui la caractérise défende plus les étrangers qu'elle veut voir en plus grand
nombre pour repeupler notre pays que l'écologie (oublié les importations de produits bios venant de l'étranger alors que certains peuvent être cultivés chez nous en saison etc). Il n'y a pas que
le nucléaire lorsqu'on parle d'écologie, pourquoi en Allemagne la place du mouvement écologique représente-t-elle 20% alros que 2% chez nous ? Peut-être parce que ici, on y parle plus de
politique que d'écologie ?

plume de cib 23/04/2012 10:49



très juste Bichau ! En effet, j'ai été surprise hier soir du discours d'Eva Joly, un discours de haine absolue, déni de démocratie, déni de l'humain en général, discours très politique
effectivement. Etonnée de voir Copé sans cesse répéter "le vote des étrangers", et Aubry incapable de répondre que tous les français peuvent voter en France, y compris les gens naturalisés ! Ils
se créent des débats pour exister en fait, car ils n'ont aucun projet à proposer dans ce monde où tout est en train de bouger...