Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Mélenchon rabat pour le PS mondialiste et oligarchique.

Publié par plume de cib sur 19 Mars 2012, 09:28am

Catégories : #PRESIDENTIELLES 2012

 

Mazette ! On dirait que Mélenchon a mis le tablier. Le succès lui monte à la tête. Parler de constituante, c'est revenir aux fondements de la franc-maçonnerie, adepte des Lumières. Bon, j'ai jusque-là voulu ignorer qu'il était franc-maçon, la franc-maçonnerie n'étant pas pour moi un courant dangereux... à moins que... Bon, il assume d'ailleurs.

Qu'est-ce qu'il est en train de faire Mélenchon ? Il ramène les gens de gauche "égarés",  c'est-à-dire les déçus de la politique ultra libérale de Mitterrand, dans le giron de la gauche. Mélenchon, c'est le bon samaritain de Hollande, et avant tout le serviteur du N.O.M. Mélenchon, le pire ennemi des communistes, a tout d'abord essayé de récupérer le trône communiste. Alors bien sûr, les cocos ne peuvent pas l'encaisser car ils n'ont jamais été amis avec les francs-maçons, et en quelque sorte, Mélenchon jouit de brandir le rouge plus haut qu'eux. Par son talent d'orateur, il les domine, il les écrase.  C'est un pro de la tribune, Mélenchon.  Comme le dit Soral, Mélenchon pratique la sociale traîtrise du trotskiste franc-maçon. Et bien sûr, il utilise un discours plein de justesse, tout en rouerie. Il fait miroiter un monde parfait, un monde de "frères" solidaires et égaux, exactement comme dans la maçonnerie.

Mélenchon se prend des allures de révolutionnaire, mais mon dieu quel cirque ! quelle comédie ! On peut dire qu'il a d'ores et déjà gagné le pompon du meilleur comédien de la campagne ! Au deuxième tour, Mélenchon ralliera la gauche et il saura très bien convaincre tous ceux qu'il aura subjugués de voter pour le contraire de ce qu'il aura prôné au premier tour. Tous les gens qui n'entendent que ce qu'ils ont envie et besoin d'entendre, le suivront sans doute. Pour avoir été une des ces "désespérés" en 2007 qui n'entendait plus que ma propre voix, mon propre cri, dans la voix et les intentions du leader que j'avais choisi, je dis que la chute va être brutale, lourde de sens, mortifère peut-être. Tout est bon pour faire gagner Hollande, c'est-à-dire la gauche mondialiste et oligarchique. Tout est bon pour faire en sorte que la France soit entièrement sous une bannière de gauche et donc entièrement à la merci du mondialisme !

Or, pour moi le combat n'est pas la gauche contre la droite, c'est là que Mélenchon se trompe et/ou trompe tout le monde. Le combat c'est l'état-nation contre le mondialisme. Point barre. Or, quand Mélenchon prône la libre circulation des travailleurs, le SMIC européen, la régularisation systématique des sans papiers, le droit du sol pour tout le monde comme je l'ai entendu hier gueuler à la Bastille, je pense qu'il est pile poil dans la Pensée Unique du Mondialisme. Alors écoutez, réfléchissez, ne vous emballez pas parce que lui s'emballe pour vous emballer, vous ficeler, vous endormir ! Lui, quand il descend de la tribune, il redevient un mec calculateur. Pourquoi crache-t-il sur Marine Le Pen durant les 30 % de son discours dans les meetings ?  Certainement pas pour les raisons qu'il invoque. Ce sont les gauchistes qui sans cesse ramènent le discours au racisme, à la xénophobie et autre. Non, Mélenchon ne veut surtout pas qu'on revienne à l'Etat-Nation. Tous frères qu'il dit, comme chez les francs-maçons. Le Peuple de la Terre en quelque sorte. Le Peuple qui erre à la recherche d'un peu de taf pour survivre. Le Peuple déraciné en quête d'identité. Le Peuple abîmé, le Peuple orphelin manipulable à souhait par l'oligarchie financière.

Les politiques forment un tel parterre de navets, qu'il doit en épater plus d'un.

Moi je dis encore bravo à Dupont-Aignan de ne pas avoir reculé devant les "punks à chien" lors de la manifestation de soutien à la Grèce. Bravo à Dupont-Aignan pour son combat pugnace. Je regrette que les gens aient si peu de curiosité, un peu comme dans l'art. Ils vont là où ça fait du bruit. tandis que des gens compétents s'usent et s'abîment dans l'ombre, l' inconnu fait toujours aussi peur. Mais le discours "on se tient la main" est toujours aussi porteur. Et on se tient la main, et on se jette tous dans le pétrin. ! 

Enfin, fallait bien qu'il y en ait un qui nous ramène le thème de la révolution française, celle dont nous sommes si fiers alors que c'est là que nos malheurs ont commencé !

 

théories francs-maçonniques :

 

 

stupidité d'un auditoire qui rigole aux propos de Mélenchon

Commenter cet article

sylvie 21/03/2012 13:27


Le lien pour le programme complet (et sans passer par mon blog )


 


Re bises

sylvie 21/03/2012 13:11


Coucou ma Cib,


réponse "oui" à toutes les questions de panier de crabe. Tout est dans notre programme (il est consultable sur mon site, entre autre, gratuitement en téléchargement). Le discours de la Bastille
était d'environ 20 mn. Et davantgae une "prise de parole" qu'un discours. On ne peut pas tout aborder en 20 mn. Personne ne le pourrait. Dans les meetings, chaque discours développe un point plus
particulier du programme. Et ces discours durent en général de 1 h 15 à 1 h 45 mn. C'est donc un temps assez long à consacrer à la recherche d'éléments précis, j'en conviens. Par exemple, à
Clermont le 14 mars, le point plus particulièrement développé était la planification écologique. Bref.


Bises.

sylvie 20/03/2012 09:39


Pas de souci Cib je suis toujours ouverte à la discussion, et non "extrémiste"  y compris au sujet de mon
parti. Comme je te le disais, l'internationalisme, ce qu'est le PG et donc ses membres, petits ou grands, nous met dans la tradition universaliste et humaniste qui consiste à ne pas nous
préoccuper que de nos "affaires" nationales. Le bien être et le mieux vivre humain par delà nos frontières nous conduit à nous interroger sur nos façons de produire et de consommer au plus près
des besoins de façon durable (planification écologique) des produits utiles et nécessaires, sans qu'il soit besoin de nous les "vendre" à grand renfort, de publicité, part importante
dans le prix final, entre autre.


L'euro en lui même n'est pas plus un problème qu'une solution. C'est un outil commun, assez utile pour comparer des salaires, des niveaux de vie, des coûts de produits… un ami qui va très souvent
en Allemagne me disait, par exemple,que les produits l'Oréal (pub gratuite, aîe…) étaient bien moins chers là bas que chez nous . Pourquoi ? Grands distributeurs moins gourmands sur les marges,
ou marque avec une politique commerciale différente selon les pays sur ses prix de vente ? Les 2 possibilités interrogent, mais sur un exemple aussi anodin, on peut voir que ce qui est en cause
est la façon dont des fabricants et / ou des distributeurs estiment pouvoir traiter deux marchés de façon différente. Bon, je dois partir, on reprendra ça une autre fois !


 


Bises.

plume de cib 20/03/2012 10:09



avec grand plaisir sylvie. J'apprécie ton ouverture d'esprit et échanger avec toi. Possible que par des gens comme toi, le message passe mieux. Mélenchon est trop dans la posture. Il utilise des
mots chocs mais creux. Maintenant, toi, tu prends des informations, et forcément, tu les distilles, c'est le résultat qui est intéressant. Est-il conforme à la source ? Tu comprends ce que je
veux dire ? J'aimerais que tu lises ceci et que tu me donnes ton sentiment : la manipulation
politique s'intensifie


POur l'instant, j'écoute, je cehrche, j'analyse, je recoupe. Ton analyse m'intéresse. De même, j'aimerais savoir comment Mélenchon va-t-il faire avaler son ralliement à Hollande entre les deux
tours alors que son programme est tout à fait opposé à celui de son confrère et concurrent..... bises



Charlotte 19/03/2012 16:28


Allez, désolée Sylvie, d'accord avec Cib, d'ailleurs qui nous enfume ?:


http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-j-genereux-fdg-un-plaidoyer-pour-l-ue-et-l-euro-ce-n-est-pas-ce-que-dit-melanchon-101889119.html

sylvie 19/03/2012 14:40


Coucou Cib,


la distinction entre  mondialisation (ou mondialisme) et internationalisme est importante. La différence est de taille. Quant à Soral… le parcours du personnage ne m'inspire que dégoût.


Bises.

plume de cib 19/03/2012 15:10



hello sylvie, désolée de descendre ainsi ton leader. Si tu suis le parcours réel de Mélenchon avec du recul, et sans voir ce que tu as envie de voir, il te dégoûtera peut-être aussi. En 2007, je
me suis emballée pour une cause, j'étais comme toi à fond. Ca m'a bien servi de leçon. J'ai beaucoup appris de ce milieu. bisous à toi.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents