Mélenchon, place au rouge, pas de drapeau tricolore distribué !

Publié le 6 Avril 2012

 

 

Bonjour,

 

Mélenchon à Toulouse aurait drainé 70 000 personnes dans le centre ville. Or, ceux qui connaissent la place du Capitole affirment qu'elle ne peut déjà pas en contenir la moitié. Bref. Ce qui est grave, c'est de voir les journaux faire monter la mayonnaise Mélenchon. Pour qui ? Pour quoi ? En même temps, la droite l'encense. Mélenchon, grosse tête,   talentueux orateur, nous déballe le discours maçonnique et la gauche bobo en mal de contestation exulte. La révolution des bourgeois est en marche ! Taper sur les riches, prôner le partage des richesses, mais pas entre tous, promettre la hausse du SMIC, le batteleur de foire en rajoute des tonnes. Poing tendu, mâchoire carnassière, il a tout à coup toutes les solutions mais n'en donne aucune. Passé soudain au rouge, Mélenchon, blindé d'oseille, se rappelle soudain que le peuple existe et que c'est lui qui vote. Mais attention, à un meeting de Mélenchon, on ne distribue pas de drapeau tricolore ! NON ! Et comme vous le voyez sur la photo, c'est un parterre de drapeaux rouges. Alors bien sûr, mon idée n'est pas de vous dire "attention, les communistes éradiqués dans tous les Pays ou presque reviennent en force chez nous". Non, non. Car Mélenchon n'est pas un communiste, loin s'en faut. Mais c'est quand même un drôle de symbole qu'il impose. Où est le drapeau tricolore ? Où est le drapeau français ? Où est la France, Monsieur Mélenchon ? A plusieurs reprises, j'ai visualé des vidéos de vos meetings, même celle de Grigny où vous avez laissé le Parti des Gens dehors, où quand ils ont essayé de rentrer, ils ont été tabassés par vos molosses, et jamais je n'ai vu un drapeau tricolore. Cela n'interpelle personne ????

 

http://images.midilibre.fr/images/2012/04/05/melenchon-a-toulouse-la-place-du-capitole-et-la-place-wilson_379936_508x253.jpg

Vous avez une grande connaissance de l'Histoire et donc vous êtes parfaitement au courant que ladite révolution française n'est pas la Révolution du peuple, pas plus que la Commune. Elle est la révolte des bourgeois contre les aristocrates. Elle est la source du capitalisme sévère ! La Révolution Française, c'est la Terreur pour le petit peuple. Les aristos ont laissé la place à des élus politiques qui ont sans aucun doute moins de sympathie et de compassion pour le peuple qu'en eurent les Seigneurs ! Et ce petit peuple à qui vous êtes en train de faire croire qu'il va devenir riche juste parce que vous allez leur en mettre plein la vue avec vos discours redondants, ne sera jamais que de "la main- d'oeuvre à pas chère" pour permettre aux riches de s'enrichir ! J'aimais bien votre discours au début, et puis j'ai compris votre manigance. Qui vous paie ? Qui vous guide ? Vous êtes en train d'être le meilleur représentant du Nouvel Ordre Mondial ! Pour vous, l'Europe doit se vêtir de rouge, les peuples doivent se rapprocher, s'uniformiser, se mettre en casquette-bleu de chauffe en fait et tous marner en choeur !

Vous combattez Marine Le Pen qui veut revenir aux frontières, à l'identité nationale, qui veut protéger les traditions. Vous le faites avec rage car pour que les plans du Nouvel Ordre Mondial réussisse, il faut que les peuples n'aient plus d'identité, qu'ils deviennent des peuples errants, "déplaçables", corvéables à merci. Vous condamnez tout protectionnisme car plus encore que Sarkozy, vous entendez fragiliser les peuples en les mélangeant, en faisant porter aux uns la pauvreté des autres; en stigmatisant ceux qui auront franchi un ou deux échelons pour qu'ils les redescendent en vitesse. Vous prônez en réalité le partage entre ceux qui n'ont rien dans leur assiette. Plus qu'aucun autre, vous essayez de diviser. Vous cassez les peuples, vous les couvrez de rouge mais à aucun moment vous leur demandez de brandir le drapeau de la France ?  Ce symbole d'une foule sans un seul drapeau rouge devrait en interpeller quelques-uns. Du moins je l'espère.

 

 

CA CRACHE SUR LES BANQUIERS ET CA COURT LEUR EMPRUNTER DE L'ARGENT POUR FAIRE DES MEETINGS QUI DÉNONCENT LEUR INSATIABLE APPETIT ! 1 MILLION D'EUROS, C'EST PAS RIEN POUR DISPERSER LA BONNE PAROLE SUR LE SOL FRANÇAIS ! LES PAUVRES S'EN CONTENTERAIENT BIEN ! L'ARGENT EST RÉINJECTÉ DANS LE SYSTÈME VOUS ALLEZ ME DIRE ! A CONDITION QU'IL SERVE À PAYER DU PRODUIT FRANÇAIS !

Merci BIChau pour l'info

 

 

 

Politique

Ouf ! Grâce au système financier, Mélenchon va pouvoir financer sa campagne

Publié le 6/04/2012

Le Front de Gauche vient de contracter un emprunt bancaire d’1 million d’euros pour amplifier la campagne de Jean-Luc Mélenchon.

Par l’auteur du site Libéralisme expliqué.
 
Les antilibéraux sont très forts en ce qui concerne la contradiction performative :
Besancenot se bat contre le capitalisme, les multinationales et la mondialisation, mais porte des Nike. Poutou est nourri chaque mois par le salaire que lui apporte Ford… Les exemples sont innombrables de ces gens qui se « battent » contre la société de consommation qui pourtant les nourrit et leur évite de travailler 12 heures par jour aux champs comme dans le passé pour seulement survivre.

Le paroxysme vient d’être atteint avec l’emprunt bancaire d’1 million d’euros qui vient d’être contracté par le Front de Gauche pour amplifier la campagne de Mélenchon. Celui qui veut mettre à bas le système financier est bien content que celui-ci soit là pour lui financer sa campagne.

Quel culot !

Au final, c’est à la faveur d’un de ses projets (la campagne présidentielle) que Mélenchon se rend compte que parfois, pour réaliser ses rêves, les gens qui n’ont pas un salaire de sénateur comme lui ont besoin de capital. A moins qu’il juge que les projets des français soient moins importants que sa pauvre campagne, il devra bien admettre que le capital est nécessaire pour développer une économie basée sur les initiatives individuelles…

Mis face à leurs contradictions certains diront qu’ils n’ont pas le choix et qu’on est dans un « système » qui les « oblige » à acheter des produits des multinationales, à emprunter aux banques, à faire leurs courses dans la grande distribution… Cela n’a bien évidemment aucun fondement.

Personne n’empêche personne de produire des baskets sans faire de profits, au sein d’une magnifique fondation philantropique.

Personne n’oblige personne à déposer son argent à la banque, et à y emprunter.

Personne n’empêche personne de cultiver ses légumes dans son jardin et de boycotter la grande distribution.

Personne n’empêche ces gens de construire une société alternative entre eux. Mais non, ce qu’ils veulent en réalité, c’est l’imposer aux autres.    SUITE ICI

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

Roland 14/04/2012 21:37


c'est l'habitude de termner les meetings de Mélenchon eavec les deux hymnes, par exemple, constate le journaliste du Parisien : "et conclu comme d'habitude par L'Internationale et la
Marseillaise,"

No name 07/04/2012 16:37


Le candidat du Front de Gauche était en meeting jeudi soir sur la place du Capitole devant 30.000 personnes. 40.000 autres personnes ont dû se contenter des rues adjacentes faute de place.
Pourquoi vous étonner du manque de drapeaux "français" le parti communiste est n'est pas un parti nationaliste mais internationaliste.
(groupes d'égaux ignorant toute notion de frontière dans une optique de propagation de la révolution à l'échelle mondiale) d'où mon étonnement de voir des drapeaux tricolores à la Bastille et
d'entendre la Marseillaise, idem à Toulouse : une Marseillaise/Internationale ! 

plume de cib 07/04/2012 16:40



Ah ok. Merci pour l'information. très important en effet.



Bichau 06/04/2012 12:23


Encore une fois, je partage ton avis plume, beaucoup votent en fonction des grands candidats, c'est-à-dire ceux qui ont le plus de pouvoir, avec un appareil incroyable à leur disposition,
financier, logistique et médiatique, ce qui ne signife nullement qu'ils soient les meilleurs, bien au contraire... et tout ce que ne possèdent évidemment pas les petits candidats,

plume de cib 06/04/2012 12:56



voilà, exact. Pour faire un prêt d'un million d'euros, il faut avoir de sacrées garanties. Donc, c'est une fois de plus le fric qui l'emporte. Et les français qui votent pour ceux qui sont donnés
gagnants, juste pour ça, sont des imbéciles. Mais bon, tout ce que je peux penser, dire, ne changera rien...



roland 06/04/2012 11:27


c'est de l'insidieuse désinformation ces histoires, regardez par exemple cette vidéo :


http://www.youtube.com/watch?v=BndSEXhygz0&feature=related


Il y avait des drapeaux français place de la Bastille, et immédiatement après l'Internationale on a chanté la Marseillaise.


C'est même une chose qui m'avais frappé quand je l'ai vu.


Je me demande si ces tentatives de miner Mélenchon ne viennent pas les partisants du grand capital, "tout fait panse" comme on dit, c'est comme les accusations qu'il va faire perde la gauche
(parce que Hollande ça fait partie de la "gauche" peut-être ? ) et que sarkozy se frotte les mains, il va falloir
s'attendre aux attaques les plus caricaturales (la "Terreur") et les plus roublardes contre Mélenchon. Ne pas tomber dans le panneau. Le vrai "vote utile" c'est lui. (oui vote utile puisque que
Asselineau n'est pas présent, et que ni LO ni NDA n'ont aucune chance de l'emporter).

plume de cib 06/04/2012 11:44



oui, effectivement, il y avait des drapeaux français à la Bastille, parce que les manifestations à Paris ont valeur de représentation nationale. Mais déjà, il y en a très peu, très très peu par
rapport au drapeau rouge du Front de Gauche, et moi je tiens mes informations d'un militant FDG. On ne distribue pas de drapeaux français sur les meetings du front de gauche. Il faut apporter le
sien. Par ailleurs, la Révolution Française n'a historiquement jamais été la révolution du Peuple, mais celle des bourgeois, suivant l'idéologie des LUmières, LUmières qui inspirent directement
les françs-maçons, Roland. Il me semble donc qu'il ne faut pas non plus se laisser endormir par le discours de Mélenchon dont la chanson est très envoutante en effet. Mais prendre un peu de
recul.... Et saute de Asselineau à Mélenchon, là, c'est le grand, grand écart ! et bien sûr, dire qu'on va voter pour celui qui va gagner, c'est totalement absurde, puisque c'est nous qui par
notre vote sommes sensés élire un candidat. Et la tu joues le brave mouton, Roland. C'est dommage pour NDA qui part donc avec le brassard du tocard de service. On doit voter pour celui ou celle
dont on se sent le plus proche idéologiquement, pas pour celui qui est donné gagnant dans les journaux ou les sondages !



Bichau 06/04/2012 10:59


Merci Bichette, c'est tout à fait ce que je pense, mais comme je ne suis pas très "politique", j'avais encore des doutes quand aux intentions et à la sincérité de Mélenchon, qui va d'ailleurs
faire un prêt conséquent pour sa campagne (j'ai trouvé et mis un article à ce sujet sur mon blog) financée donc  par ceux qu'il dit exécrer, les banquiers... Bise et bon week-end,

plume de cib 06/04/2012 11:01



ah ah merci de l'info Bichau ! Je vais l'ajouter !