Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Les prolos se nourissent mal....

Publié par plume de cib sur 20 Janvier 2011, 14:32pm

Catégories : #Droits fondamentaux

Les prolos se nourrissent mal, s'habillent mal, parlent mal, ne sont pas éduqués... C'est le prof d'anthropologie de mon fils qui le dit !

Les prolos ne connaissent pas écocert, et pour cause, les produits estampillés écocert coûtent très chers ! Cela signifie qu'on ne peut se nourrir bien que si on a du pognon  ma chère (ou qu'on sait se demmerder). C'est ça la France des droits de l'Homme. Comme les temps ont changé n'est-ce pas ? Du temps de ma grand-mère, ceux qui n'avaient pas de pognon se nourrissaient peu certes mais ce qu'on leur vendait ou ce qu'ils cultivaient dans leur jardin n'était pas truffé de pesticides et autres matières chimiques criminelles.

On dit que la France est le Pays des droits de l'Homme. Ca me laisse songeuse. Car je ne vois plus qu'un seul droit en France, il appartient aux lobbies et à l'Etat, c'est celui de disposer de nos vies à leur guise. Celui de faire de nous des cobayes de laboratoire. On vise les prolos en particulier, c'est-à-dire ceux qui sont censés être les moins éduqués et donc les moins récalcitrants à se faire empoisonner, ceux pour qui bouffer est une nécessité et non pas un plaisir. Mais ceux-là se sont pris au jeu de l'abondance malheureusement. Et on leur à créé  des supermarchés de produits dits "discount" (on n'a pas réussi à trouver un beau mot français pour les nommer, mais vu que les prolos sont cons, l'anglais qu'ils ne comprennent pas doit forcément les impressionner. Ils deviennent In. bref), pour qu'ils puissent continuer à remplir leur caddie et à se croire nantis donc. Quelques artistes en mal de cachets vantent les merveilles de la cuisine au rabais additionnée de conservateurs, colorants, édulcorants etc...

Les prolos ne lisent pas les étiquettes, ils ont déjà assez de mal à déchiffrer leur feuille de paie et à lire le tout petit chiffre qui se tient au bas de la dernière colonne à droite.  Cette habitude du tout petit chiffre les oriente inévitablement vers les tout petits prix, hein, c'est normal. Bref. On fête des centenaires aujourd'hui. Et bien, fêtons les bien car il n'y en aura plus guère.Quand aux prolétaires, vu qu'il n'y a plus d'usine en France, et bien vaut mieux pas qu'ils se reproduisent trop. On va faire de la France un Pays de Villégiature pour vieux riches, tiens, hi hi.

Pendant des années, on a fait croire à nos agriculteurs qu'il fallait cultiver en grande quantité. pour se faire du blé. Quand ils produisent trop, on leur fait détruire leur récolte et on leur verse des subventions pour compenser le manque à gagner.  C'est ça l'Europe hé hé. Les agriculteurs ont des tracteurs équipés d'une technologie de pointe qui leur permet de faire tout seuls le boulot tandis que le paysan fait ses comptes ou regarde des conneries à la télé. Les agriculteurs se sont pris au jeu du profit, eux aussi. Ils ont oublié qu'il y avait des gens au bout de la chaîne, des gosses comme les leurs qu'ils empoisonnent sans état d'âme. Et les voilà dans le pétrin. Les eaux, les terres sont polluées pour plusieurs siècles. Ce n'est pas la Terre qui va mourir, je le rappelle humblement, mais l'espèce humaine.

Et quand on est prolos, il faut savoir se démmerder aussi, relever un peu le front et savoir dire NON. J'ai vu que les usagers et abonnés de la SNCF se sont mis à refuser de présenter leurs billets aux contrôleurs afin de sanctionner la SNCF pour le service déplorable et les multiples retards accumulés. Nous sommes des millions à bouffer de la merde. Il est temps peut être de se révolter. Enfin, perso, je ne mange pas de la merde hein ! Je ne suis pas fortunée mais je me démmerde ! Car j'estime que personne n'a aucun droit sur moi.

Commenter cet article

Bichau 22/01/2011 13:15



je fais le liniment moi-même, il n'y a rien de plus simple : moitié eau de chaux, moitié huile d'olive, quant à l'eau de rose, je fais macérer les pétales de roses dans de l'eau de source
réchauffée puis je la passe dans une bouteille en verre. Pour qu'elle se conserve je rajoute quelques gouttes d'eau de cologne (ou d'alcool) sinon elle tourne. Par contre je ne sais pas si c'est
la bonne méthode, c'est une recette à ma sauce, il faudrait peut-être aller voir sur le net ? Depuis quelques années je me méfie des démaquillants et lingettes du commerce et je crois que je
n'avais pas tort puisqu'on apprend depuis peu les composants dangereux qu'ils contiennent.



Bichau 22/01/2011 11:46



Bonjour les filles, mon démaquillant est fait de mélange d'eau de chaux et d'huile d'olive bio, ce qu'on appelle liniment oleo-calcaire que je faisais faire par le pharmacien pour ma première
fille en 76 et qui est à présent utilisé par toutes les mamans pour nettoyer sainement les fesses de leurs bébés. Ensuite de l'eau de rose maison pour enlever le gras. Cea coute trois fois rien
et ma peau est saine et sans rides. Excellent article et saine révolte comme d'habitude, chère plume de ciboulette. Ail oignon et citron doivent aussi figurer dans la panoplie de l'alimentation
saine comme désinfectant de l'organisme, produits peu onéreux. Bonne journée, amicalement,



plume de cib 22/01/2011 12:22



merci pour ces recettes bichau. Tu les fais toujours fabriquer par ton apothicaire ? Ou bien tu fais ça toi-même ?


Comment fait-on de l'eau de rose par exemple ? Maintenant que j'ai un jardin, je vais pouvoir faire quelques trucs sympas.... Bisou à toi...



sylvie 22/01/2011 09:48



La mal-bouffe… l'arme à retardement pour nous faire crever plus tôt, nous, c'est à dire les prolos des pays où l'on n'est pas supposé mourir de faim… Deux logiques à chaque bout de la chaîne
humaine : dans les pays sous développés on meurt de faim ou de carences (si ça ne va pas assez vite, une petite guerilla et hop, quelques milliers en moins… ou un bon petit génocide) et dans nos
pays "développés", la bouffe qui t'empoisonne à petits feux, ni vu ni connu, camarade, choisis ton cancer ! Et que dire ou penser, sans forcément tomber dans la parano, de ces maladies qui
apparaissent un beau jour, et déciment des peuples entiers ? Silence pudique sur les médocs et les vaccins…



plume de cib 22/01/2011 10:05



heelo ma biche ! ah contente de te lire à nouveau. Tu t'es donc achetée une nouvelle voiture ! C'est marrant, cette semaine avec mon gamin, on s'est fait la même réflexion : sur les 15 euros
qu'on paie pour mettre 10 litres d'essence à présent. le coût de l'essence doit être à peu 2 euros, et le reste, c'est dans la poche de l'Etat. Donc, où va cet argent ? Parce qu'il s'en vend de
l'essence chaque jour ! Bref.


Hier je suis allée aux voeux de mon député. BOn, outre son obligé passage sarkozyste qui fait toujours pensé que les députés sont sous hypnose, mon député a décoré un mec qui vient de découvrir
le moyen de faire des cosmétiques sans aucun additif chimique. il a déposé le brevet sur le Monde entier et il est en train de convaincre les industriels d'abandonner les méthodes barbares de
conservation des cosmétiques pour utiliser sa méthode, soi dit en pensant, ancestrale ! Et pour que les intdustriels daignent bouger, il faut que l'Etat fasse des lois très
strictes...Intéressante soirée ma foi.... Bisou



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents