Les magistrats dénoncent !

Publié le 8 Février 2011

 

Le mouvement de renvoi des audiences décidé à Nantes s'étend peu à peu dans toute la France, afin de soutenir magistrats et personnels du tribunal de Nantes qui depuis des mois interpellent le gouvernement sur la pénurie de moyens et d'effectifs. Les magistrats réunis en assemblée générale signe un peu partout une motion appelant au renvoi de toutes les audiences non urgentes dès le lundi 7 Février 2011 !

 

- Les magistrats dénoncent les propos démagogiques et populistes du chef de l'Etat qui viole de manière caractérisée le principe de séparation des pouvoirs et une fois de plus la présomption d'innocence.

 

- Les magistrats dénoncent le manque de moyens et d'effectifs toujours en diminution, alors qu'ils alertent les pouvoirs publics depuis des années et accusent le président de la République de se dédouaner de ses responsabilités à bon compte, rappellent qu'il est le garant de l'indépendance de la magistrature, elle-même garante de la liberté individuelle.

 

- ils invitent personnel judiciaires,  fonctionnaires de police et avocats à se joindre à leur mouvement.

 

Une grande journée nationale est prévue le jeudi 10 Février 2011 ! Elle sera suivie d'assemblées générales, afin de définir la suite à donner à ce mouvement.

 


« Afficher pour la justice une forme de mépris, inspirer à l’opinion des sentiments bas en instillant, de manière en réalité extravagante, la confusion entre la responsabilité du criminel et celle du juge dont on dénigre la décision, inscrire au débit des cours et tribunaux l’altération du lien social compromis pour une multitude de raisons qui leur sont étrangères, tout cela avilit l’institution et en définitive blesse la République »

Jean-Louis NADAL, Procureur Général près la Cour de Cassation - Discours prononcé à l’audience de rentrée de la Cour de Cassation le 7 Janvier 2011.

 

Rédigé par plume de cib

Publié dans #RASSEMBLEMENT

Repost 0
Commenter cet article