Les deux naufrages du Vendredi 13.

Publié le 15 Janvier 2012

 

 

Deux naufrages en un jour qui devait être un jour de chance, c'est trop, madame la chance !

Le naufrage d'un paquebot de croisière sur les côtes italiennes. Ah ! Ah ! Ah ! Le gros paquebot qui avait voulu passer entre deux rochers, un endroit où il n'y avait pas d'eau. Les relevés AIS sont formels. Google earth nous montre ces deux "cailloux" minuscules. Comme le dit si bien un de mes amis marin "que s'est-il donc passé dans la tête de l'équipage qui gouverne  ce paquebot pour ainsi lui faire caresser la jambe italienne et s'abîmer dans un lit de cailloux ? Et j'ajoute : aurait-il succombé aux charmes de l'italienne au point de perdre le cap  et de se condamner à mort ?

Si vous cliquez sur le lien, vous trouverez quelques informations sur le naufrage incroyable du paquebot. Le lien est un peu lent à se charger, mais cela vaut le coup d'y jeter un oeil.

http://www.seanews.com.tr/article/ACCIDENTS/74284/Costa-Concordia-accident-navigational-error/

Oups, hein ? aurait-il été en pilotage automatique ? Un pilote cela se surveille surtout qu'ils ont des alarmes dans tous les compartiments de la navigation, alerte vent profondeur écart d'un demi degré, traceur de route au 5 métres prés !
Des nuls archi nuls ! Il n'y avait pas de vent pas de houle marée basse -0,70
je crois que c'est une accumulation de négligences d'incompétences
De manque total de sens marin et de courage il devrait être encore sur son bateau le pacha
Il s'est barré. Dixit mon ami marin !

Et puis dans la foulée, Le paquebot France s'est également mangé la bordure et a ripé sur son triple A. Ah ! Ah ! Ah ! Mais que s'est-il donc passé dans la tête de l'équipage qui gouverne le paquebot France ? Aurait-il donc succombé au charme de l'italienne, au point de perdre le Nord ? Celle-ci, mise en place par un ancien socialiste et elle-même fortement connotée gauche bobo, ne serait-elle pas un sous-marin du parti socialiste, programmé pour couler le navire France ? Gasp !

Dans les deux cas, le costume était peut être trop grand pour ces prétendus pilotes. Dans les deux cas, ils font boire le bouillon aux passagers, et même en disparaître quelques-uns. C'est l'Italie qui doit se marrer et en particulier Berlusconi qui, il y a quelques semaines, s'est fait foutre de sa gueule par notre président alors tout sourire, se croyant le grand favori du concours d'autos tamponneuses ! Le titre de mon précédent article était Ciao Sarko, à bon escient.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #C'est ma tournée !

Repost 0
Commenter cet article

plume de cib 18/01/2012 10:14


ah ah ! viens commenter plus souvent Jo, j'adore ton langage châtié !

Ass.renseignements-genereux 18/01/2012 10:03


Il y a de la justice divine, dans c't'affaire-là ! des touristes imbéciles victimes d'un naufrage médiatisé, et qu'on plaint à longueur de journées. Alors qu'il y a quelques mois  d'autres
imbéciles, étendus sur le sable d'une plage italienne, restaient indifférents aux cadavres d'enfants échoués à quelques mètres d'eux ...


Quant à Carla, manipulatrice-née,  elle semble plongée dans la jouissance de modeler son étron sur pattes pour tenter d'en faire un gentleman. Passe-temps d'une écervelée  qui
non, n'a rien d'une gauchiste, même bobo. 


 

dotblau 15/01/2012 14:38


Je ne crois guère à une déficience du pilote automatique, le capitaine devait etre bourré pour vouloir passer entre deux rochers si proches de la côte italienne. Un passager francais a
témoigné disant que l'équipage avait été évacué en premier et avait des couvertures alors que les passagers eux grelottaient de froid dans les chaloupes.


Ah ah le paquebot France coule lentement tandis que le capitaine de pédalo lui avance lentement mais sûrement.  

plume de cib 15/01/2012 14:44



POurtant ce n'était pas des clandés, les passagers ! Et ouais, le pilote du pédalo fait son petit chemin, tranquille.