Le démago précaire surfe sur la mort d'enfants à but purement électoraliste.

Publié le 23 Mars 2012

Hello,

Le démago précaire surfe sur la mort d'enfants à but purement électoraliste.

Le président a agité son doigt tendu vers le diable, ce vilain Internet qui échappe à sa suprème obéissance ! Sur le figaro, une question / faut-il punir l'accès aux sites Internet terroristes ? A 73 %, les blaireaux pourtant utilisateurs d'Internet répondent oui. A 73 %, ils sont d'accord pour se passer la corde au cou et donner un coup de pied dans le tabouret. Y en a même qui racontent que l'accès aux sites pornographiques est interdit ! Oups ! bonjour l'amalgame, bonjour le puritanisme ! Bonjour la connerie humaine dans toute sa splendeur ! Je crois même que chaque fois qu'on passe devant un sex shop, on est fichés, hein et au coin de la rue, les flics nous attendent avec les bracelets ! Ah là là ! Voilà  73 % de petits moutons geignards pressés de vivre en République de Chine, prêts à tout pour être surveillés en permanence. Ces petits moutons affolés sont quand même assez peu nombreux à laisser des commentaires. Cric crac.

Ils faut déjà qu'ils se posent la question : qu'est-ce qu'un site terroriste ? Et oui ! tout est là. Un site terroriste, cela ne veut strictement rien dire. Mon site est peut-être un site terroriste puisque je ne pense pas comme Sarko, vous voyez un peu où je veux en venir ? Demain, s'il décide que parler tricot, c'est du terrorisme, on jettera l'anathème sur les tricoteuses ! Le bien, le mal, c'est selon. Le bien, le mal, ce n'est pas une science exacte. Le Bien, le Mal n'existent que parce qu'on le décide pour telle ou telle raison, économique, politique, en plus.

Si on interdit les sites qui seraient aujourd'hui dénommés terroristes par les occidentaux qui détiennent la Vérité universelle, comment fait-on pour s'informer ?  On sera obligés de gober le préchi précha des gouvernements qui nous enfumeront encore davantage. Bien sûr, c'est le but vous me direz. Il existe une presse, des journalistes indépendants, mais demain, ceux-ci ne seront-ils pas censurés parce qu'ils n'entrent pas dans la Pensée Unique ? Cela ne nous ramène-t-il pas à la période nazi ? OU bien à l'inquisition ? Des écrivains, des journalistes vont-ils être jetés en prison pour avoir osé informer en s'inspirant d'autres sources d'informations que l'AFP ? Mais c'est grave ! Franchement, les terroristes n'ont pas besoin d'Internet pour se retrouver.

Surfer sur la mort de gamins pour entraver la liberté déjà précaire de notre Pays, chapeau l'artiste. 

 

"Un peuple qui est prêt à renoncer à sa liberté pour se sentir en sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."

Thomas Jefferson.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #HADOPI ET LIBERTES

Repost 0
Commenter cet article

Clovis Simard 13/06/2012 13:17


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-8. - THÉORÈME LAST. -  TOUT EST PRÉCAIRE ?  

dot 23/03/2012 17:28


J'en profite avant que la(les?) loi(s) liberticide(s) passe(nt) au sénat


JE HAIS SARKO


http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/une-enseignante-suspendue-pour-avoir-rendu-hommage-a-merah-7087150.html