Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


La très formidable machine à détruire les services publics !

Publié par plume de cib sur 14 Novembre 2009, 10:32am

Catégories : #SOCIETE


Suite de mes deux précédents articles :

La suppression de la Taxe professionnelle va provoquer des dommages impressionnants

dévastation programmée du secteur public.

Et reprise du commentaire très documenté de NARADAMUNI

Engendrée sous la pression des milieux d'affaires, assemblée dans les couloirs de l'Organisation mondiale du commerce, une formidable machine à détruire les services publics mondiaux entre en action : l'Accord Général sur le Commerce des Services, plus connu sous son sigle AGCS.
Son objectif : libéraliser tous les services en supprimant un à un les obstacles au commerce. L'AGCS autorisera par exemple une multinationale à poursuivre pour concurrence déloyale une commune qui subventionne sa cantine scolaire.

Chercheurs indépendants, Raoul Marc Jennar et Laurence Kalafatides expliquent les origines et les conséquences de cet accord. Sa mise en œuvre faisant l'objet de négociations successives, l'AGCS menace à terme l'enseignement, la santé, la culture et l'accès à l'eau potable. Comprendre le fonctionnement de cette canonnière libérale conçue hors de tout contrôle démocratique, c'est se donner les moyens de l'enrayer. Le projet de réforme des universités voulu par Nicolas Sarkozy n'est pas le fruit du hasard. La future loi (comme beaucoup d'autres!) découle directement des décisions de la Commission européenne et anticipe le résultat des négociations de l'AGCS.


Voir chez VACHANE qui s'évertue à orienter notre esprit vers le véritable danger qui nous menace :

Directive services : nous allons être servis après Noël



2010 sera une véritable catastrophe mais ce n'est pas une fatalité.
Il serait temps de nous préparer à faire face car rien n'est jamais perdu d'avance.

Le gouvernement nous envoie de faux débats dans lesquels nous perdons notre énergie.
Les partis d'opposition sont sous tranquilisants ou bien ont déjà jeté l'éponge.
Certes, il nous faut des leaders, il y en a, il suffit de regarder un peu plus loin que ceux qu'on veut bien nous montrer.
Dans un premier temps, il serait bien de se rapprocher ne serait-ce qu'en petits groupes, informellement sur internet par exemple, pour se sentir plus forts. Et puis les groupes se réuniront et c'est ainsi que nous formerons une solide masse d'opposants à cette vague du capitalisme qui semble aujourd'hui nous faire le coup du phénix !

Surtout, il est indispensable que vous lisiez les bonnes informations. Un article comme celui publié sur le blog de vachane est certes plus long et plus ardu à lire qu'un article de Voici mais il est infiniment plus utile à notre survie immédiate.


Commenter cet article

charlotte 16/11/2009 13:05


Le débat sur l'identité nationale fait partie des leurres, pendant qu'on débat sur ça  et sur la vaccination, on ne se préoccupe pas du reste. Je refuse le débat sur l'identité nationale alors
que nous assistons à la destruction programmée de tout ce qui faisait notre identité : la culture, la liberté et je n'ose pas parler d'égalité et de fraternité qui n'ont toujours été que des
mots  vides de sens pour nos zélées zelites.
Bises à toi et à tous ici


plume de cib 16/11/2009 16:26


C'est bien le plus pervers, parler de l'identité nationale et tout faire pour la détruire en même temps... "genre : vous avez vu ce que vous aviez ? Et ben maintenant c'est fini, chocolat ! Bisous


Amalys Francine 16/11/2009 04:55


Cela a commencé juste après la crise de 29. Les guerres ont permis à ceux qui nous ont aujourd'hui phagocyté de s'enrichir et de dominer le monde.

J'ai envie de crier : Résistons.

Jusqu'à notre identité culturelle qui est piétinée.

Amitiés.


plume de cib 16/11/2009 08:58


Effectivement... Et peut être même avant. Parce que la guerre de 14 - 18 était elle aussi le souhait d'industriels. Elle aurait pu être évitée facilement tout comme celle qui a suivi. On oublie
parfois de le signaler dans les manuels scolaires... Alors oui, RESISTONS.
C'est marrant, ils nous agacent le cerveau avec leur "identité nationale" et en même temps, ils signent le Traité de Lisbonne, se soumettent à l'AGCS qui tuera à coup sûr ce qui reste de notre
artisanat....


zodo denis 15/11/2009 11:02


je pense qu'il faut une nouvelle orientation des collctivités territoriales.le vrai drame ,est l'accord genéral sur le commerce des services.La vraie difficulté
résite, dans cette démarche de libéralisation. Le blocage vient des négociations, qui devraient se faire avant, sa mise en oeuvre. Un autre danger, comment comprendre son fonctionnement. Tout cela,
me semble compliqué à cause de la résistance du F.M.I., La banque mondiale et l'Oms.

bonne journée cib


fleche 15/11/2009 08:10


La réforme des collectivités territoriales va également dans cette orienation, en favorisant la centralisation des budgets sur l'intercommunalité, et en donnant au préfet le pouvoir de modifier les
limites des intercommunalités.

La démocratie locale à ce titre ne sera plus q'une façade, alors q'elle avait encore du sens.


plume de cib 15/11/2009 10:56


En fait, les élus politiques qui font vitrine ne sont eux aussi que des leurres.
Heureusement, il y a des gens comme toi sur la Toile et ils sont nombreux, élus anonymes ou employés des collectivités territoriales qui voient juste et peuvent informer la population. C'est au
côté de gens comme ça que nous devons nous placer, et agir....


fleche 15/11/2009 07:57


"L'AGCS autorisera par exemple une multinationale à poursuivre pour concurrence déloyale une commune qui subventionne sa cantine scolaire". Sur ce point particulie
ils auront du mal car la cantine est encore dans les textes sous responsabilité municipale pure. Donc les municipalités ne subventionnent pas elles font.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents