La prolifération législative sera l'empreinte laissée par Sarkozy

Publié le 5 Novembre 2010

 

Comme il a besoin de faire parler de lui tout le temps, Sarkozy s'amuse à ordonner le vote de lois pour tout et n'importe quoi. Et de ce fait, il peut d'ores et déjà avoir son nom dans le Guinness des records puisque l'an dernier le Journal officiel  a publié 23 300 pages, record absolu battu. (17 000 en 1990)

Le problème est que cela demande énormément de travail aux parlementaires, de plus en plus souvent pour rien. En effet, une partie des lois ne peuvent aboutir, faute de moyens pour les appliquer comme l'obligation par les mairies d'accueillir les enfants en temps de grève, la gratuité des appels vers les services sociaux, le droit au logement opposable, la cellule individuelle pour les détenus etc... Or, vous remarquez que ces lois ont fait grand bruit en leur temps. Et je vous parie bien que la plupart des français croit qu'elles sont appliquées et loue donc le président pour sa grande efficacité !!! Et voilà comment on mène tambour battant un mandat quasiment entièrement basé sur le mensonge, sur la propagande !

Il y a des lois si compliquées dans leur rédaction, le nombre de décrets et d'amendements qu'elles sont abandonnées avant leur aboutissement. Il faut aller vite, une loi chasse l'autre, comme un fait divers en chasse un autre. Et machin s'amuse toujours, tenant les commandes de son aiguillage de parlementaires. Manette à fond, il regarde tout ravi les étincelles dans les virages, et quelquefois les télescopages. Et puis s'amuse à faire croire à un remaniement quand il faut à tout prix occuper la Une des médias et faire de l'ombre à la légitime grogne des français sur le report de la retraite à 67 ans et l'abandon de la retraite par répartitions.

Il faut savoir aussi que certaines lois n'aboutissent pas parce que les lobbies pèsent sur les ministères et les font détricoter les textes jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un paquet de noeuds impossibles à défaire. La France continuera donc à produire du Nucléaire, se moquant des déchets radioactifs comme de son premier pavé.

Agriculteurs de la FNSEA, producteurs de pesticides, transporteurs routiers, amis du nucléaire, bétonneurs de littoral ou allergiques à l’éolien. Main dans la main, ils ont réussi à vider de quasiment tout son contenu la fameuse loi Grenelle 1, censée faire basculer la France dans un modèle de croissance propre et vertueux. La taxe écologique sur les poids lourds a été repoussée, l’implantation des éoliennes plus strictement réglementée, la pub sur les pesticides autorisée, le chauffage électrique encouragé dans les nouvelles constructions et les rejets de centrales nucléaires moins encadrés.

 

Quand aux dentistes, ils ont fait très mal en pressant le gouvernement de retirer la loi sur l'obligation de déclarer l'origine des prothèses dentaires ! La plupart venant de Chine bien entendu. Chose faite, la corporation a obtenu le retrait de la loi en mars 2010 dans le plus grand des silences médias.

 

Il n'y a plus de véritable politique en fait, si ce n'est la politique de communication finalement moins coûteuse et plus efficace pour convaincre les citoyens d'un Pays à voter pour le plus roublard des candidats à la présidence. Le Führer doit vraiment se rengorger de plaisir dans sa tombe. Il a lancé le grand mouvement de la Propagande.  Et même si nous nous en défendons, nous sommes tous plus ou moins atteint du syndrome du suiveur.

Les journaux français étant peu à peu rachetés par des hommes d'affaires (dernièrement le Monde et bientôt le Parisien), nous sommes en train d'enterrer les derniers journalistes. Deux d'entre eux sont encore retenus en Afghanistan, Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière et tous ceux pris en otage dans l'exercice de leur fonction, demeurent les derniers soldats de cette profession qui sut pourtant gagner tant de causes pour les peuples.

http://www.info2tv.fr/wp-content/uploads/2010/08/20100826_herve-ghesquiere-et-stephane-taponier.jpg

Rédigé par plume de cib

Publié dans #CHRONIQUES

Repost 0
Commenter cet article

pinpom 07/11/2010 10:04


est ce un hasard si les sièges de l'info sont pris en premier lors de désordres civils graves?nous y reviendrons vite la situation politico sociale du pays deviens explosive,les plaies faites a
notre sociéte par le jeu des débats divers sur l'identité,la burka,les roms ect visant a diviser et provoquer le rejet sont béantes et sont un foyer dormant d'affrontements ethniques et religieux
très dangereux pour la paix civile, ce a quoi s'ajoute l'inflexibilité du gouvernement face a la rue,la destruction de la structure de protection sociale y compris pour les démunis,la réforme de la
retraite qui si elle est appliquée va creer une nouvelle catégorie sociale concernée par la très grande pauvreté,faut il encore envisager un tissus économique sain qui reposerait sur l'emploi
serais ce raisonnable?surement pas,a lévidence l'ancien modéle de société s'eteind et y est aidé activement par les gouvernements européensqui peu ou prou sont dans une démarche
identique,l'explosion sociale ne peut etre que prévisible par les"tetes qui font de la prospective au service des états,quelle réponse ces états envisagent ils d'apporter une réppression par la
force active?ou l'épuisement dela population en amont pour garder une longueur d'avance afin de réaliser leur grand oeuvre ,une europe compétitive dans le cadre de la mondialisation et
l'importation du modèle tiers mondiste pour les populations,je crois que c'est le but final,mais les apprentis sorciers n'ont néanmoins avec raison aucune certitude ,du moins faut il l'espèrer


plume de cib 07/11/2010 10:55



Ils brouillent les pistes en effet. On finit par ne plus savoir si ce bazar est la conséquence de leur incompétence, de leur irresponsabilité ou bien s'il est soigneusement organisé pour, comme
vous l'écrivez, affaiblir la volonté des peuples, les forcer au retranchement, voire au retournement des uns contre les autres.... Si les peuples s'abattent entre eux, ils font en fait le travail
des gouvernements. Ceux-ci n'ont plus qu'à se tourner les pouces en attendant la fin de la mêlée....



sylvie 06/11/2010 12:06



Un de ces jours, on pourra le lui faire avaler, son journal officiel


Peut-être celui daté du jour de la prise de fonction de son successeur



plume de cib 07/11/2010 10:56



ah oui ! oui ! oui ! Puisse ce jour arriver vite ma biche ! bon WE !