Kassovitz compare certains films français à des téléfilms !

Publié le 26 Février 2012

Il dit tout haut ce que nous sommes nombreux à penser !

 

Kassovitz dégomme le cinéma français. On le sent un peu énervé de ne pas avoir été nommé aux Césars. Si j'avais un  conseil à lui donner, je lui dirais que cela ne vaut pas vraiment la peine d'être aussi remonté contre un prix aussi bidon. Le fait même de nommer Polisse, Intouchables et je ne sais pas quelle autre connerie, prouve bien que ce prix n'est que le moyen pour une caste de s'affirmer en tant que telle. Voilà, Kasso, te bile pas. Canal + qui a tant fait pour le cinéma français est en train de le tuer.

Mais Kassovitz ne fait que dire tout haut ce qu'un grand nombre d'artistes pensent. Quand on voit de telles nullités, sûr qu'on peut pleurer sur l'Art défunt. Nous sommes très nombreux à penser que Polisse n'est rien d'autre qu'un téléfilm, en en plus un truc  de potes, de même Intouchables est célèbre par Omar très lié à Canal +. Je me souviens d'un temps où la chaîne Canal + était la chaîne du cinéma. Elle venait à point nommer sauver le septième art en proposant un large éventail de films à toute heure du jour et de la nuit. TOut le monde avait droit de cité à l'époque. Elle s'engageait même dans de nombreuses opérations, festivals etc.... et puis la chaîne s'est faite squatter par des copains qui gardent bien la maison et s'accaparent les plans de production. Tout intrus est mal venu, surtout s'il a du talent. Si on ne marche pas dans les combines de Canal +, on peut toujours s'accrocher pour percer. Mais il fut un temps où Canal faisait aussi la pluie et le beau temps dans le foot. Aujourd'hui, la chaîne en est à rogner quelques restes. Voilà, ça va, ça vient. Et finalement rien ne reste, à part des regrets. Les télévisions ont habitué les spectateurs au zapping et à présent, elles paient leur propre politique.

Mathieu Kassovitz et les César : "Les films nommés, si tu les regardes avec un oeil de cinéaste, c'est des téléfilms"

Publié le samedi 25 février 2012

    Pour ceux qui ont suivi la polémique autour de la quasi non présence de L'Ordre et la Morale dans les nommés aux César auront sans doute été surpris de voir Mathieu Kassovitz tout sourire hier soir lors de la Cérémonie des César, et ce malgré le fait qu'il s'était fendu d'un article très dur chez nos confrères de Newsring quelques heures avant...

    Mathieu Kassovitz et les César :

    En effet, le film de Mathieu Kassovitz ne s'est vu octroyé que d'une nomination aux César 2012 dans la catégorie Meilleure adaptation. Cela aura eu le don d'énerver fortement le réalisateur qui avait aussitôt réagi sur Twitter : "Une seule nomination aux César. J'enc... le cinéma français. Allez vous faire baiser avec vos films de m...".

    Hier, dans les pages de Newring il a étayé son propos et expliqué son énervement au travers d'un article (titré « Ce qui me casse les couilles c'est le manque d'ouverture des César ») toujours aussi virulent à l'égard de la profession et de l'Académie. Il y souligne que ce n'est pas seulement son regret de ne pas voir L'Ordre et la Morale plus présent, mais surtout la mise au rancart de certains films comme l'excellent Donoma : "Dans les oubliés des César je comprends Donoma et plusieurs autres films qui sont sortis en France. Je défends un cinéma qui n'est pas représenté par les César et je trouve ça pas seulement dommage mais scandaleux. Ca réduit le cinéma français à quelque chose qui n'est pas très glorieux. Les films nommés, si tu les regardes avec un oeil de cinéaste, c'est des téléfilms". Ca a le mérite d'être clair !

    L'Académie et ses votants en prennent pour leur grade : "...les gens ne vont pas aller voter pour des gens qu'ils ne connaissent pas ou alors ils votent pour des gens qui ont fait 2 millions d'entrées. Si on n'avait pas fait 2 millions d'entrées avec La Haine on n'aurait jamais eu de César. Si on n'avait pas gagné le prix à Cannes avec La Haine on n'aurait jamais eu de César. A un moment précis le film a attiré un courant de sympathie".

    Concernant son travail sur L'Ordre et la Morale, Kassovitz va encore plus loin : "Et puis tu veux que ton travail de metteur en scène soit mis au moins au niveau de Maïwenn ou de Nakache et Toledano. Peut-être que t'as quand même donné des preuves que ton travail avec la caméra a une valeur. Sinon allez vous faire enculer et vos films de merde". Argumentant plus avant, le film de Maiwenn (Polisse) se fait "trancher" à demi-mot : "J'aurais applaudi Polisse des deux mains s'il y avait pas de star dans le casting, si on l'avait joué réaliste sans star de la comédie ou du rap. Quand on a sorti La Haine on a fait aussi la séance avec Mondino, mais quand on a vu le résultat des photos qui étaient très cools on les a pas prises, parce que c'était pas le film qu'on voulait. Polisse tu fais une affiche normale tu fais pas deux millions d'entrées".

    Et de finir sa tribune par : "De toute façon les César c'est mortuaire, tout le monde est habillé en croque-mort et on y va pour enterrer les films".

    Du coup, oui, il était très étonnant de voir le réalisateur présent hier soir pour remettre un Prix. Pas d'explication réelle. Il a juste déclaré être présent pour tenir sa promesse, et qu'il était un homme d'honneur. On n'en saura pas plus pour l'instant !

    Egil Bain

    Rédigé par plume de cib

    Publié dans #CULTURE

    Repost 0
    Commenter cet article

    dotblau 28/02/2012 20:53


    @Roland


    Tout à fait d'accord, les querelles de ménage et autres drames psycho à la mord moi le noeud des films français, ca n'intéresse personne. J'ai un abonnement à 4 chaines de films récents non stop
    24/24 (+2 chaines films anciens +2 chaines docu) et je vois des films formidables en provenance de tous les pays, le propriétaire de la boite d'abonnement est juif mais il passe aussi des
    films palestiniens ou iraniens. Le seul petit problème, il a l'air d'etre francophile et il passe aussi beaucoup de films français à mon goût! Le "lobby" devrait prendre exemple sur lui et
    apporter la diversité, je me comprends...

    dotblau 28/02/2012 20:44


    Bonsoir Plume et les autres,


    J'espère que cet article est humoristique ou un hoax?


    The autist...


    Dans la foulée, l'éventuelle annulation des Oscars en cas de victoire de François Hollande a été confirmée par des sources bien informées interrogées par notre envoyé très très spécial à la Rue
    de Valois. Il semblerait aussi, selon les mêmes sources, que le Comité International Olympique ait décidé d'attribuer d'office 5 médailles d'or à la France lors des prochains JO en cas de
    victoire de Sarkozy, au nom de sa politique de reclassement ministériel des sportifs défectueux...


    http://www.lesmotsontunsens.com/the-artist-les-oscars-seront-annules-en-cas-de-victoire-de-la-gauche-12299


     


    Bisous et bonne soirée


     

    plume de cib 28/02/2012 23:01







    Roland 27/02/2012 19:00


    Qu'est-ce que je regrette le Sudio Noroît à Arras (qu'on a contraint de fermer sans doute pour des raisons politiques en 2006) ! là j'y ai vu des dizaines dechef d'oeuvre venus de dizaines de
    pays, et par contre il y avait très peu de Hollywooderies, tellement académiques, et bein pensants, ou alors d'une violence perverse et crasse, ni de ces éternelles psychologueries française
    entre bourgeois, ça me rase. Non des films passsionant et merveilleux (qui plairaient certainement à Monsieur Asselineau http://www.youtube.com/watch?v=jIrcZ8YjCSQ ) A travers les oliviers (de Kiarostami), Terre et cendres, Bonbon el perro, Nachtgestalten, Central do
    Brasil, etc, etc

    dotblauw 26/02/2012 18:20


    Personnellement, ce que je déplore c'est qu'il faut etre d'un lobby pour voir son film financé ou pour obtenir un rôle dans un film. Depuis quelques années, les films français sont
    insipides, les dialogues sont débiles ou vulgaires, les scènes de Q à répétition et les acteurs moches, les scénarios laissent indifférent et les rapports sont assez manichéens. En un mot comme
    en cent, et à titre personnel évidemment: chiant.

    plume de cib 26/02/2012 18:30



    100 % du même avis. Je connais bien ce milieu de bobos parisiens. ils te font des scénarios à quatre heures du mat sur le coin d'une nappe. C'est que des potes, ils sont nuls à chier. Impossible
    de regarder un film français, certains téléfilms sont même meilleurs. Comme tu dis, scènes de Q inévitables, dialogues bidons, comédiens sans charisme, mauvais, films chiants, scénarios qui ne
    tiennent pas la route. Bref, de la merde.