Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


J'irai pleurer sur vos tombes !

Publié par plume de cib sur 26 Janvier 2010, 09:45am

Catégories : #POLITIQUE INTERIEURE



Amis du jour, bonjour !

Nan, je n'ai pas regardé le téléfilm de TF1 à 20 heures hier lundi 25 Janvier 2010 ! Avec le comique attablé façon bistrot devant un panel de français venus lui conter leurs soucis.

Mais après avoir fait le tour des réactions politiques et citoyennes, j'en retiens que le Président est venu compatir devant le malheur des français mais n'a su apporter aucune solution. Il a perdu le mode d'emploi du fonctionnement de la France. Faut dire qu'il n'en a jamais vraiment eu. Il a donc bien bidouillé depuis 2002, juste pour prendre les manettes de ce qu'il considère comme un jouet, notre Pays, cachant la misère par de grandes envolées lyriques et des mouvements d'épaules appuyés, s'accrochant au poignet une montre de luxe et se greffant sur le nez des lunettes mythiques empruntés à Tom Cruise, son alter ego en taille et en principes sectaires.
Donc, aux français qui étaient venus lui parler de leurs problèmes, il s'est apitoyé sur leur sort, s'est dit "scandalisé" et leur a répondu que depuis qu'il était président, il faisait tout pour arranger la situation et qu'il continuerait dans le même sens ! Y a de quoi être rassurés ! Si les français sont dans la merde, c'est justement à cause de ses actions et de son incompétence.  On peut dont maintenant être certains qu'on va bien dans le mur et que rien ne viendra gêner la trajectoire. Il en a profité pour jeter un peu l'opprobre sur les précédents gouvernements, dont il faisait partie d'ailleurs, pour la plupart. On pourrait dire que ça va mal aujourd'hui à cause de Clovis, hein ! Nous sommes donc bien dans un dialogue de sourds. Le Président ne veut pas entendre les français, ou peut être ne le peut-il pas ? Nous a-t-on caché sa surdité ? Bref, ensuite, il s'est fait Prophète ! Oui, oui, il a fait des prédictions "bientôt le chômage va baisser" et bientôt les poules auront des dents et mangeront du rôti de veau !
Le verra-t-on prochainement marcher sur les eaux, pécher miraculeusement des tonnes de poissons et multiplier les pains ? Bientôt, oui, bientôt. But not yet !

Qu'écrire de plus, sinon que je n'ai rien manqué. Ah si ! J'ai évité de m'énerver devant tant d'insolence et d'irrespect. Le roi est nu et franchement, c'est un spectacle dont je me passe aisément.

Commenter cet article

Jean Georges 26/01/2010 20:45


Bonsoir,
Je jure que je ne faisais pas parti des presque neuf millions de telespectateurs qui regardaient la messe tardive  du jour. ( je ne vais à l'église qu'aux enterrements). Tous, j'espère
n'étaient pas là pour communier il y avait sûrement des curieux qui croient encore au père Noël , des plus ou moins nantis qui s'en foutent royalement mais voulaient être capables ce matin de
répondre aux questions insidieuses de leur patron, ou de leur chef , car en ces périodes de chomage- qui va diminuer (il a dit messire) car s'il continue d'augmenter ( ce que je crois) il est
mal petitnico, oui en ces periodes il vaut mieux être du bon côté du manche.
Bref, il y eut quand même un syndicaliste ( il en existe encore quelquesuns) qui a osé le bousculer un peu notre agité du bocal, j'ai vu la séquence ce matin, il frimait un peu moins
pignoufle, mais bon les dix autres ont fait bonne figure, et permis aux pitt bull et autre Woerth de sortir l'encensoir, justement comme à l'enterrement. Cordialemnt.JG.


plume de cib 27/01/2010 09:29


Merci de le faire remarquer JG. Parmi ceux qui ont regarder le petinigo, il n'y avait bien sûr pas que des adeptes. Il y avait les curieux, des malentendants, des personnes âgées ou malades à qui
on impose TF1 dans les maisons de retraites (ça vote quand même, les p.a.), les journalistes aussi, tous ceux dont c'est le métier de décortiquer les discours de petinigo. Et puis les
syndicalistes, les représentants des partis opposés et amis, les élus politiques de tout bord, parce qu'il faut bien être informé. En fait, quand on a retiré tout ce monde-là, il ne reste plus
beaucoup de puriste, à part Jego.
Quand au nombre annoncé, pour moi, je continue à croire qu'il est fantaisiste, dans la mesure où il est basé sur un panel branché sur des machines et censé représenter l'ensemble des français... un
peu comme ceux qui avaient été invités à poser des questions au président....


Renard 26/01/2010 17:25


Je pensais qu'il serait plutôt boycotté, et que lis je? plus de 8 millions de personnes ont assisté à son show... que croyaient ils? Qu'attendaient ils?
Maintenant, il doit gonfler en voyant son audimat.. ce qui ne l'incitera pas à se poser les bonnes questions.. 


plume de cib 26/01/2010 17:55


Je ne sais pas s'il y avait tant de monde que ça. J'ai vu 24 % de l'audimat sur ma télé. M6 avait 15 %, F2 11 %, F3 7 % je crois. Il y avait Arte aussi qui a pris du client. Donc, en fin de compte,
cela n'a pas fait grand monde sur TF1. Beaucoup moins que lors de ses précédents shows en tous cas. Je suis plutôt contente. Moins bien sûr, cela aurait été la fête, mais bon. Patience,
patience....


sixtine 26/01/2010 15:47


Bonjour, Cib,
Bonne analyse ! Mais quelle idée d'aller regarder un spectacle dans lequel on n'apprécie ni le thème, ni les présentateurs, ni le personnage principal... ?
Il faut zapper tant qu'on a encore la possibilité de le faire, un point c'est tout !
Bonne journée !


plume de cib 26/01/2010 16:12


Je ne sais pas ma belle. Faut demander à ceux qui regardent ce spectacle.


Sylvie 26/01/2010 14:34


On peut déjà pleurer sur le cercueil d'un idéal démocratique… mais les clous ne sont pas encore enfoncés, pas encore.
Et si on mettait dans le trou fort opportunément creusé un certain capitalisme destructeur ? Il serait temps, grand temps. 


plume de cib 26/01/2010 16:13


Sages paroles sylvie. Préparons lui un bel enterrement et allons danser la gigue à la santé du défunt !


bichau 26/01/2010 14:06


bonjour, j'aime beaucoup votre analyse du personnage et le style d'écriture qui l'accompagne. Celui-ci a été égal à lui-même, avec quelques haussements d'épaules en moins, peut-être...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents