Fukushima, situation hors de contrôle, que faire si ce n'est subir ?

Publié le 18 Mai 2011

 

On ne peut qu'éprouver une grande tristesse en lisant jour après jour les nouvelles sur la situation à Fukushima. Alors que la presse mondiale s'offusque des frasques d'un pauvre malade imbu de pouvoir, le Monde est en train de mourir, là-bas, au Pays du Soleil Levant, Soleil qui ne se lèvera plus bientôt que sur un tas de ruines et une Terre empoisonnée. Mais le mal n'est pas que là-bas. Le MOX d'AREVA est en train de tuer le vivant.  La planète est sous la coupe d'un gang de dangereux psychopates,. Les médias se taisent, mais est-il encore utile d'informer à ce stade ? Les populations ne préfèrent-elles par rêver d'eau douce et de plage au sable fin ?

 

Nouvelles de Fukushima. Seconde quinzaine de mai.

Pour accéder à la page présentant les nouvelles du 2 mai au 14 mai 2011: c’est ici. Nous conseillons, de plus, à toute personne intéressée par les conséquences permanentes du désastre de Fukushima de consulter le site de Next-up qui est la seule association, digne de ce nom, à travailler sur le dossier et à informer les internautes. Sans doute les associations supposées anti-nucléaires sont-elles trop petites (et donc sans moyens), ou trop institutionnalisées (et donc en attente de subventions pour leurs salariés) ou franchement infiltrées par la mafia nucléocrate.

- 18 mai 2011: Commentaires du Professeur Christopher Busby sur la situation actuelle à Fukushima. C’est un entretien en anglais. Le Professeur Busby qualifie la situation actuelle comme étant strictement hors-contrôle (nous répétons: strictement hors-contrôle) et voit difficillement comment le gouvernement Japonais pourrait solutionner ce problème. Le Professeur Busby précise bien que la contamination radioactive est actuellement présente en Europe, et il cite le Pays de Galles où il réside, pour ceux qui auraient encore des doutes.

- 18 mai 2011: Fukushima : La contamination radioactive de l’hémisphère nord est une réalité. Un dossier en pdf présenté sur le site de Next-up avec trois tableaux sur la contamination de l’Amérique du nord par le Plutonium 239, l’Uranium 234 et l’Uranium 238. « Une gamme de radionucléides est détectée, notamment du plutonium 239 d’AREVA , celui qui bien protégé a été expédié de France au Japon (MOX) par voie maritime et nous revient maintenant librement par voie aérienne ou océanique pour empoisonner la population et générer une pollution radioactive environnementale planétaire ». AREVA va-t-il aller décontaminer les sols d’Amérique du Nord et d’Europe avec ses produits de liquidation hyper-toxiques? Des produits sans doute tout aussi cancérigènes que les substances radioactives qu’ils sont supposés neutraliser.

- 18 mai 2011: 40 000 compteurs Geiger et dosimètres en dormance au Narita International Airport. Selon des bloggers Japonais, ce sont 40 000 compteurs Geiger et dosimètres qui sont stockés dans un entrepôt du Narita International Airport. Ces instruments de mesure radioactive ont été donnés par les USA, le Canada et la France. Selon le Gouvernement Japonais et TEPCO, il est sans doute logique de ne pas les distribuer puisqu’il n’existe OFFICIELLEMENT aucun danger. Pour mémoire, aux USA, le délai de livraison actuellement pour un compteur Geiger est de 4 mois. De deux choses l’une, où il est très compliqué de fabriquer des compteurs Geiger, ou bien alors il est fortement déconseillé aux entreprises spécialisées de les commercialiser.

- 18 mai 2011: Précisions sur l’état actuel du réacteur 1. Hiroaki Koide, du Kyoto University Research Reactor Institute, a précisé, selon le quotidien Mainichi Shinbun, que le coeur totalement en fusion du réacteur n°1 n’est plus dans la cuve du réacteur et n’est pas non plus dans l’enceinte de confinement: il est en dehors de l’enceinte de confinement.

- 18 mai 2011: Déplacement de la centrale nucléaire de Fukushima lors du tremblement de terre. Suite à la remarque d’Andy Gundersen, la semaine passée, quant au fait que la centrale nucléaire de Fukushima s’était enfoncée dans le sol, des bloggers Japonais sont partis en quête d’informations précises. Pour être plus précis, la centrale nucléaire de Fukushima s’est enfoncée dans le sol de 30 cm et s’est déplacée vers l’est de 2m20 à 2m50. C’est le Docteur Shunichi Ono qui a publié ces données sur son blog. Le Docteur Shunichi Ono a travaillé pour TECO dans sa jeunesse avant de s’engager dans des études médicales. Son diagnostic du premier ministre Kan et du directeur de l’agence de sécurité nucléaire au Japon, Haruki Madarame, est simple: ils souffrent de démence. C’est ce que nous affirmons depuis très longtemps: la planète est sous la coupe d’un petit gang de psychopathes déments et criminels.

- 17 mai 2011: Nouvelle découverte de thé radioactif à 50 km au nord de Tokyo. Le Gouvernement Japonais a mandaté une évaluation de la contamination radioactive dans les feuilles du thé vert, nommé Aracha, pour la région de Tokyo et pour 13 autres préfectures suite à la découverte d’un thé radioactif à hauteur de 894 becquerels de césium/kilogramme à Sakai le 15 mai et à hauteur de 570 becquerels de césium/kilogramme à Daigo le 14 mai dans la Préfecture d’Ibaraki. La limite officielle, par interim, est de 500 becquerels de césium/kilogramme.

- 17 mai 2011: Sortie du film Into Eternity: la cachette nucléaire. Un film sur les déchets nucléaires. Nous remercions le CEDRA pour cette information. La bande-annonce est sur Youtube. 250 000 tonnes de déchets hautement radioactifs actuellement dans le monde. Personne ne sait quoi en faire: tout va bien.

- 17 mai 2011: Le NRC aux USA arrête toute surveillance de Fukushima. Alors que la presse Japonaise relate les aveux de TEPCO quant à la situation désastreuse des réacteurs, et que même la BBC commente les faits, le NRC, lAgence de Sécurité Nucléaire aux USA, a stoppé toute surveillance et évaluation de la situation de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi parce que disent-ils, la situation est stabilisée et qu’elle est en voie d’amélioration. Non seulement tout va bien, mais tout va très bien.

- 17 mai 2011: Fusion des trois réacteurs de Fukushima: ils le savaient depuis le début!!!!. Mr Hosono, l’assistant du Premier Ministre du Japon, a donné des précisions sur ce qui s’est passé le 11 mars 2011. Pour le réacteur n°1, absence de refroidissement à l’eau pendant 14 h 09 mn, avec une montée subséquente de la température de 2800 °C seulement six heures après la rupture du système de refroidissement. Pour le réacteur n°2 absence de refroidissement à l’eau pendant 6 h 29 mn. Pour le réacteur n°3 absence de refroidissement à l’eau pendant 6 h 43 mn. Pour plus de précision, les tableaux et les croquis, voir ici. Le blogger Japonais, qui traduit toutes ces informations issues du quotidien Asahi Shinbun, ne peut cacher son indignation face aux déclarations du président de l’Agence de Sécurité Nucléaire, Mr. Haruki Madarame, qui déclare le 16 mai, donc hier, qu’il était parfaitement au courant de la fusion des trois réacteurs dès la fin mars et que l’Agence de Sécurité Nucléaire en avait prévenu le Premier Ministre! En bref, ils le savaient depuis le début. Le même Haruki Madarame avait affirmé, la main sur le coeur, le 12 mars 2011, qu’aucune enceinte de confinement ne pouvait être percée. En fait, les enceintes de confinement des trois réacteurs sont percées comme du gruyère. Nous préférons nous abstenir de tout commentaire vis à vis de ces crapules.

Kokopelli

Rédigé par plume de cib

Publié dans #FUKUSHIMA et NUCLEAIRE

Repost 0
Commenter cet article

Descartes 22/05/2011 00:05



oui c'est génial, on sait que vous détenez la vérité universelle, alors cessez de vous fatiguer à poser des commentaires chez les imbéciles comme moi.


Soyons sérieux: vous qui avez écrit des bêtises en reprenant les habituels sites "terroristes" antinucléaires. Ensuite, vous avez prétendu que ces affirmations étaient reprises par les
"quotidiens nationaux". Mise au défi de justifier votre affirmation dans le cas d'une affirmation précise (celle selon laquelle le "coeur toujours en fusion" n'était plus à l'intérieur du
confinement) vous avez fait semblant de ne pas comprendre la questionant. Et maintenant, mise au pied du mur, vous faites le coup de la vierge offensée... est-ce que vous croyez vraiment que cela
trompera quelqu'un ?



plume de cib 22/05/2011 09:20



je vous le redis une dernière fois, , c'est génial.  pardonnez-moi de vous avoir offensé mon génial, il aurait fallu préciser que vous étiez  envoyé spécial à Fukushima, le seul qui
soit au "coeur" du problème. vous passez votre temps à créer la polémique sur les blogs, vous y mettez tant de rage que vous devez n'avoir que ça à faire.


bon WE quand même.


 



Descartes 21/05/2011 21:17



disons que les médias nationaux sont plus timides, les nouvelles arrivent avec un peu de retard.


Disons plutôt que les médias nationaux sont plus sérieux, et ne publient pas n'importe quel bobard comme si c'était une véritable information.


Mais je suis désolée, je n'ai pas le temps là. je pense que tu es à même de faire tespropres recherches...


Justement. Et je n'ai rien trouvé. C'est bien la raison pour laquelle j'insiste: ton article n'est qu'un tissu de bobards pris sur la toile sans la moindre vérification. Ce n'est pas sérieux.
Remarque, ça me dérange que moyennement: plus les antinucléaires montreront leur manque de rigueur intellectuelle, moins ils seront crédibles...


Je verrai ça demain.donc, cela ne sert à rien d'incendier les gens parce qu'on n'est pas d'accord.


La question n'est pas le désaccord. La question est que tes soi-disant "informations" sont en fait des inventions.


On est tous dans la même galère


Désolé, mais si tu crois qu'on peut analyser le réel en l'inventant, on est sur des galères très différentes.



plume de cib 21/05/2011 22:57



oui c'est génial, on sait que vous détenez la vérité universelle, alors cessez de vous fatiguer à poser des commentaires chez les imbéciles comme moi. allez lire des trucs intelligents sur votre
blog, les trucs que vous écrivez, comme ça vous serez sûrs d'être d'accord avec vous ok ?



Descartes 21/05/2011 21:00



Je repète la question: quel est le "quotidien national" qui reprend l'information selon laquelle "le coeur totalement en fusion du réacteur n°1 n'est plus dans la cuve du réacteur et n'est pas
non plus dans l'enceinte de confinement: il est en dehors de l'enceinte de confinement"


Tu est vraiment d'une mauvaise foi incroyable. Que les coeurs avaient fondu a été annoncé publiquement par le JAIF dans ses comptes rendus quotidiens depuis longtemps. Et aucune des références ne
soutient que le coeur serait "en dehors du confinement". C'est d'ailleurs la méthode habituelle des antinucléaires: on mélange une information réelle avec des inventions plus ou moins loufoques,
et ensuite on soutient que le tout ne fait que reprendre "les informations disponibles"...



plume de cib 21/05/2011 21:06



disons que les médias nationaux sont plus timides, les nouvelles arrivent avec un peu de retard. Mais je suis désolée, je n'ai pas le temps là. je pense que tu es à même de faire tes propres
recherches... Je verrai ça demain.donc, cela ne sert à rien d'incendier les gens parce qu'on n'est pas d'accord. On est tous dans la même galère et donc on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.
Voilà.



Descartes 21/05/2011 18:25



Ah bon ? Tu l'as lu dans les "quotidiens nationaux" ? Et bien, pourrais tu indiquer une référence d'un quotidien national qui écrive que "le coeur totalement en fusion du réacteur n°1 n'est plus
dans la cuve du réacteur et n'est pas non plus dans l'enceinte de confinement: il est en dehors de l'enceinte de confinement" ? Une seule référence devrait être suffisante...


 



plume de cib 21/05/2011 20:17



il n'y a aucun problème descartes, j'esppère avoir un petit peu de temps pour trouver. je reviens


donc me revoilà :


http://www.lejdd.fr/International/Asie/Actualite/Japon-Le-bilan-s-alourdit-317073/?from=headlines


http://lexpansion.lexpress.fr/economie/fukushima-les-japonais-avancent-a-l-aveugle_255886.html 


L'opérateur de la centrale de Fukushima a révélé ce week-end que le coeur des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu. Pourquoi une si tardive découverte? Quelles conséquences? L'analyse de Roland
Desbordes, président de la CRIIRAD.


 


pratiquement tous les journaux en ^parlent mais pas en première page, il faut donc fouiller dans leur sommaire.... Bonne lecture



Descartes 21/05/2011 13:34



Cheri! Fais moi peur!


Le problème de la toile, c'est qu'avec un moteur de recherche il est facile de trouver cinquante "professeurs" qui défendent n'importe quelle thèse, aussi absurde soit-elle (de ce point de vue,
le professeur Busby est un must). Sans compter le fait que la peur et le complot font vendre du papier, et donc encouragent l'alarmisme.


Dans ces affaires, le mieux est... de relire les journaux de la veille. Relisez les articles des journaux de mars, mes amis. Ils nous prédisaient des la catastrophe, la perte de contrôle des
réacteurs, des centaines de milliers de morts... et bien, ces espoirs (car chez les écologistes, c'est un vrai "espoir") de voir la fin du monde ont été déçus. Comme l'ont été presque toutes les
prédictions catastrophistes tout au long de l'histoire de l'humanité. Si j'avais un euro pour chaque prédicateur qui a prédit la fin du monde...


Les antinucléaires devraient comprendre que ces vaticinations sont une mauvaise stratégie. Car le public n'est pas sot: au fur et à mesure des expériences, il peut comparer les discours
catastrophistes avec ceux des experts, et voir lequel des deux correspond après coup le mieux aux faits. Le fait que le "consensus nucléaire" n'ait pratiquement pas souffert de l'accident de
Fukushima dans de très nombreux pays européens devrait sonner pour les antinucléaires comme un avertissement...



plume de cib 21/05/2011 15:50



euh... en fait, je viens de lire des articles dans les journaux nationaux qui reprennent exactement ces propos, à savoir, les réacteurs, 1 2 et 3 ont fondu etc....