François Hollande, le nouveau gourou au service de la finance ?

Publié le 24 Janvier 2012

 

L'homme est intelligent, cultivé, posé, et sans aucun doute très attaché à la France, ce qui déjà est une véritable révolution pour nous qui subissons depuis cinq ans les errances d'un type inculte, mal élevé, assez peu attaché à la France, mais très attiré par les feux de la rampe et tout ce qui brille. Hollande rassure quand Sarkozy nous irrite, nous fait plonger dans une déprime abyssale, nous bourre le cul de dynamite et nous fait exploser en plein vol, pour ceux qui ont osé s'envoler. Bref. Hollande, Sarko, deux entités opposées donc. Après le carnage de ces cinq années de cauchemar, nous avons plus que tout besoin d'être rassurés. Sinon, le Pays continuera à s'enfoncer dans la crise. Le mal est psychologique bien plus qu'économique.

Jour après jour, heure après heure, des doigts se pointent sur nous, agressifs, accusateurs. "On" accuse la France de ne pas être compétitive, ce qui veut dire en clair que les gens sont trop payés. Par rapport à qui ? A quoi ? Ca, on oublie de nous le dire. La faute est entièrement reporté sur le salarié qui en quelque sorte ruine son pauvre patron en voulant faire payer son travail. Cette enflure de salarié coûte en plus un max de pognon à la sécu. quand il est fatigué. Plutôt que crever dignement dans son coin, il lui faut des soins, et en plus, on doit le payer quand il part à la retraite. C'est insoutenable pour ces pauvres patrons qui du coup ont raté la sortie de la dernière Ferrari. Bref. C'est juste à peine exagéré !

Quel candidat à la présidence aura le courage de dire clairement que le problème de compétivité de la France ne vient pas de la soi-disant cherté de la main d'oeuvre ou des charges sociales ???? Quel candidat saura rappeler qu'à l'heure où le franc fut changé en euro, nous eûmes à supporter une dévalutation massive de nos économies ??? On te file un euro pour 6,50 francs ! Nous avions six fois moins de blé dans la grange le jour où on nous a piqué le franc ! L'Allemagne qu'on donne toujours en exemple n'a pas eu à souffrir de cette dévalutation puisque l'Euro s'est aligné sur le Mark !

Avec six fois moins de blé dans les caisses, les entreprises ont dû malgré tout acheter la matière première au même prix qu'avant. Et malheur, les salaires n'ont pas augmenté. Avant vous gagniez dix mille balles par mois, après, vous n'aviez plus que 1500 euros. Avec 10 000 balles on faisait beaucoup de choses, avec 1500 euros, on a juste le droit de crever de faim. Tout le problème est là ! OU bien je me gourre carrément. Eclairez-moi.

J'en viens à mon titre. Hollande est-il vraiment un homme de gauche ? Avec Pierre Moscovici à ses côtés, j'en doute. Voyons un peu ce qui est écrit sur Moscovici dans le Wikipédia :

Pierre Moscovici, né le 16 septembre 1957 à Paris, est un homme politique français, vice-président du lobby patronal Le Cercle de l'industrie 1,2,3, membre du Parti socialiste, réélu député du Doubs le 17 juin 2007.

Le Cercle de l'industrie est un lobby patronal français auprès des institutions européennes.

En février 1993, les membres du futur Cercle de l'industrie (une idée de Dominique Strauss-Kahn et Maurice Lévy, patron de Publicis) se réunissent au siège de Publicis. Y sont représentés : Rhône-Poulenc, Lafarge, Pechiney, Elf, L'Oréal, Bull, Schneider, Renault, Total, BSN…

En juin 1993, Raymond Lévy, PDG de Renault, crée le Cercle qui emménage à Neuilly-sur-Seine, au 171, avenue Charles-de-Gaulle, l'Objet déclaré à la préfecture est le suivant :

Assurer une veille permanente auprès des différentes instances que sont la Commission des C.E., le Parlement européen, le GATT, etc., concevoir et diffuser par les moyens adéquats l'information nécessaire auprès de ces instances, organiser les interventions au plus haut niveau politique1.

DSK en devient le vice-président à titre bénévole tout en bénéficiant d'un bureau, d'une secrétaire2 et de notes de frais3.

 

Contacts[modifier]

Il entretient des contacts avec le MEDEF, l’AFEP, BusinessEurope, la Table ronde des Industriels européens (ERT), le Transatlantic Partnership Network (TPN).

Membres4,5[modifier]

Président :


Deux vice-présidents, un de gauche, un de droite :


Trésorier :


Membres du CA :


Entreprises Membres (représentées par leurs Présidents, Directeurs Général ou Présidents-Directeurs-Général :


Autres membres :

A quelle sauce vont-ils nous manger ?

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PRESIDENTIELLES 2012

Repost 0
Commenter cet article

naradamuni 24/01/2012 19:20


Lorsque la pensée manque d’amplitude, et le con-formisme se coule dans le béton d’une forme lourde, elle retombe dans le pli des routines, préjugés et stéréotypes, parce qu’elle s’engouffre dans
un seul chemin pré-établi, le même exactement que tous les échecs d’hier qui empêchent donc
aujourd’hui de réussir. La Société s’hynoptise à stagner dans les solutions conventionnelles, conformistes, qui nous ont justement conduites à toutes les impasses actuelles. Cela peut se dire sur
tous les tons: plus ça rate plus on s’entête, on ne change pas une équipe qui perd, on connaît déjà au moins ce ne sera pas pire...etc. Les solutions originales gardent le mérite de toujours
aller aux origines. Pas de solution-photocopie de solutions, de solutions...De plus, à embrasser l’intégrale réalité, il apparaît vivement que, de tous les génies et grands de l’Humanité,
quasiment rien n’a été retenu; siècle après siècle, il faut tout recommencer. Ceux qui vendent sans cesse des leçons aux autres, et toutes politiques ne sont plus que scolaires, n’apprennent
jamais rien. Plus nous allons vers le sommet plus l’autoconformisme, l’autoconfirmisme, deviennent dangereux. Depuis que les vrais savants, penseurs et écrivains sont bannis, exclus de la place
publique, les catastrophes se multiplient. Non, l’État ne parle que de la «nature humaine» qui crée fatalité, celle contre laquelle on ne peut rien, puisqu’impossible perfectibilité: l’appât
hystérique et déraisonnable du gain en est une de fatalité, mais surtout que le Bien ne vienne pas s’en mêler, l’enragé serait encore plus malade. Que ferait-il ? Encore plus de gains ! Ne le
fait-il pas déjà ? C’est le Bien qui cause cela, s’il n’existait
pas cet individu ne serait pas possédé par l’appât du profit-au- dommage-de-l’autre. C’est le Bien qui est cause de tout cela, c’est pour cela que nous combattons toujours le Bien afin que le
fanatique
de l’égoïsme puisse faire le mal qui crée du bien. C’est donc cela la «nature humaine» ! En effet, y-eut-il un spéculateur maudit, un général maudit, un politicien maudit, un affameur maudit,
un
marchand maudit...etc. Que non point il n’y a, et il n’y a jamais eu que des écrivains et des penseurs maudits.


Charlotte 24/01/2012 16:12


A quelle sauce nous serons mangés ? Je n'en sais rien, mais je crois que tous ceux qui voteront PS auront intérêt à faire un bon stock de vaseline, vont en avoir besoin... et nous aussi par voie
de conséquence... Votez utile qu'ils disent, quand j'entend ça, j'ai envie de leur faire avaler leur bulletin de naissance.

plume de cib 24/01/2012 16:19



Hollande est parfait pour succéder à Sarkozy. Il apaise tandis que l'autre énerve. Il est sobre tandis que l'autre ne cesse de se la péter. Les dernières réflexions  de Sarko laissent
pantois. Il préfère aller au Carmel, plutôt que s'occuper d'une section de l'UMP. Il veut gagner de l'argent, ne travaille que du mardi au Jeudi. Bref. Les Umpistes n'ont vraiment pas de figure
quand ils courent derrière ce type qui se fout ouvertement de leur gueule..... Et nous, un type comme ça, on ne peut que le gerber.... alors tu vois Hollande a un boulevard.