Enormes économies à faire sur l'éclairage public !

Publié le 25 Août 2012

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je ne vais pas me fouler. Je vous livre cette analyse et vous en tirerez les conclusions qui s'imposent ! Supprimer l'éclairage public entre 1 H et 5 H du matin permet d'économiser une énergie considérable ! Fini le temps du gaspillage où il fallait toujours plus de lumière. On a besoin de dormir et pour dormir, on a besoin de la nuit ! Or, la nuit, on ne sait pratiquement plus à quoi ça ressemble ! Du coup, les gens ont peur du noir, ils deviennent insomniaques, de peur de tomber dans le noir ! Et que dire de la faune et de la flore à qui nous imposons le jour éternel ? Les oiseaux déboussolés chantent toute la nuit dans les arbres éclairés par les réverbères. La flore, les arbres ont besoin de la nuit, absolument ! Savez-vous par exemple que c'est la nuit que les tomates rougissent ? la nuit est ainsi faite, jour, nuit, jour, nuit... Nous avons cassé le rythme de la vie, rien que ça !, alors faut pas s'étonner que les gens deviennent maboules ! Ca ne tourne plus rond.

Je racontais sur mon FB que lorsque j'ai emménagé dans un précédent lotissement, celui-ci encore en chantier était dépourvu de réverbères, et donc la nuit, il faisait noir. Puis six mois plus tard, ils sont arrivés, imposants et indécents, tels des projecteurs braqués sur votre vie. Nous n'avons plus vu la nuit.... Et notre sommeil devint léger parce que notre esprit était sans cesse attiré par ce jour artificiel ! Volets et rideaux n'y ont rien fait. Alors donnez-nous la nuit, s'il vous plaît ! C'est aussi bon pour le moral que pour le porte-monnaie !

Et maintenant, bonne lecture...

 

http://farm8.staticflickr.com/7005/6708928021_39e4db7a64_b.jpg

 

Malthus Le Retour


Je vie dans une commune de 2500 habitants en périphérie de Bordeaux. Peu de temps après avoir emménagé dans ma commune, je me suis rendu à ma mairie pour demain une copie du budget total de la commune (ce que je vous conseille de faire, c'est très instructif).

Il m'en a coûté quelques euros, mais cela m'a permis d'apprendre par exemple que ma ville paye chaque année 80 000 € d'électricité essentiellement pour l'éclairage public. Je ne connais pas le nombre de lampadaires implantés dans ma commune, mais je pense que ça se situe entre 100 et 200.

Une autre chose que j'ai appris, c'est que ma commune perçoit entre autres revenus une "Taxe sur les pylônes" et une "taxe sur l'électricité" qu'E.D.F lui verse.

J'ai donc fais quelques recherches pour en savoir un peu plus, et j'ai appris ainsi qu'en 2010, EDF a payé 189 Millions d'euros de taxe sur les pylônes aux communes.

D'un côté ma commune claque 80 000 euros d'électricité (sur mes impôts locaux) pour un éclairage public qui n'a strictement aucune utilité fondamentale, et de l'autre côté, E.D.F lui verse du pognon soit 7300 euros de taxe sur les pylônes et 35 100 euros de taxe sur l'électricité.

La taxe sur les pylônes comme son nom l'indique est un dédommagement sur l'occupation foncière induite par les pylônes.

La taxe sur l'électricité est théoriquement un impôt versé aux collectivités territoriales par E.D.F du fait que le fournisseur d'énergie leur laisse compétence pour organiser la distribution d'électricité (c'est très théorique toutefois).

Une meilleure explication ici :

http:// www.fournisseurs-electricit e.com/ taxe-locale-sur-lelectricit e

Bon, allons un peu plus loin maintenant.
Alors que j'écrivais un essai politique afin d'imaginer différentes solutions pour refondre l'économie dans le bon sens, je fis quelques recherches sur la question de l'éclairage public en France via le site de l'ADEME :

La France est équipée de 8 750 000 Lampes, dont 3 300 000 au mercure (lumière orange) et 4 600 000 au sodium (lumière blanche).

3 % du parc est renouvelé chaque année, soit 262 500 lampes de changées par an. (Comptez environ 10 € par lampe, soit plus de 2 Millions d'euros claqués chaque année pour le renouvellement du parc).

Tout cet éclairage public pompe chaque nuit environ 1200 MégaWatt, soit l'équivalent d'un réacteur nucléaire de moyenne puissance.

Par an, c'est 5,35 TWh qui sont pompés, et cela représente 45 % de la consommation d’électricité des collectivités locales.

Maintenant qu'est ce que cela donnerait si nous coupions l'éclairage public entre 1 h et 5 h du matin :

30 % de consommation électrique en moins !

(Soit autant d'impôts locaux en moins).

Mais comme nous sommes intelligents, laissons les impôts de côté et soyons un peu logique :

La seule taxe sur pylônes et les économies d'énergie dans les communes peuvent tout à fait permettre en 10 ans, de remplacer totalement le parc existant par des éclairages publics intelligents à L.E.D (s'allument quand un piéton approche et s'éteint ensuite), ainsi que des plots L.E.D qui balisent les routes par le sol.

Tout cela peut être alimenté au solaire, est quasi increvable, consomme strictement rien et ne dégage pas assez de lumens pour gêner la contemplation d'un beau ciel étoilé, surtout si on oriente correctement ces dispositifs.

Un Réacteur Nucléaire qui n'a plus besoin d'alimenter l'éclairage public chaque nuit, peut en revanche contribuer à générer de l'Hydrogène via électrolyse, qui est de très loin le seul carburant d'avenir (et très propre) pour nos camions en particulier.

En clair, ce que j'essaye d'expliquer, c'est que plutôt que gaspiller de l'argent public à fonds perdus pour polluer le ciel nocturne, autant faire des économies intelligentes pour modifier notre parc de lampadaires et investir sur le carburant du futur.

CONCLUSION : Si un jour on vous dit qu'un Décroissant est forcément un homme des cavernes, vous aurez quelques arguments à placer pour signifier que c'est exactement l'inverse.
;)
www.fournisseurs-electricite.com
Qu'est ce que la Taxe Locale sur l'Electricité? Impôt local sur l'électricité prélevé par le fournisseur.
http://www.astrosurf.com/deromme/autocolant%20v4%202010.jpg

Rédigé par plume de cib

Publié dans #Gouvernement - économies et recettes

Repost 0
Commenter cet article

Roland 06/09/2012 18:52


et pour faire des économies de carburant (et de pollution !) il y a la voiture solaire !


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Une-voiture-solaire-palestinienne-pour-s-emanciper-du-carburant-vendu-par-Israel-13659.html


Si ça pouvait marcher et s'ils en exportaient massivement en France, au moins dans la région méditerranéenne ! (il faudrait un importateur)

Roland 25/08/2012 22:10


Et après ils vont terroriser le citoyen ordinaire, comme quoi si il a le malheur de ne pas éteindre sa lampe (petite loupiote) en quittant une pièce il va être le vilain, méchant,
pêêêêêchueueueur impie, terroriste, assasin du climat terrestre ! alors que c'est insignifient comparé au gâchis monstre que la politically corectness administrrative et minucipale pratique pour
rien par l'éclairage public.


ah oui ! il y a des autocollans pour défendre le droit à la nuit et dénoncer la pollution lumineuse, plusieurs associations en font, par exemple ici :


http://www.astrosurf.com/deromme/commander_autocollants_ANPCN.htm


inondons la France de ces autocollants, sur la mairie par exemple !

Roland 25/08/2012 22:02


absolument je vous conseille de voir les sites qui dénoncent la pollution lumineuse, qui perturbe les espèces, et l'environnemnt, qui gêne les astronomes, qui fait que les gens de maintenant
grandissent et vivent sans plus savoir ce que c'est que le clair de lune, et sans voir le ciel étoilé, !!! c'est une perte culturelle et spirituelle de première grandeur ! c'est plus grave que le
dynamitage du Bouddha de Bamiyan.


La merveilleuse musique de De Falla "nuit dans le généralife" , a été composée heureusemnt il y a un siècle, il ne reste plus qu'elle pour nous rappeller, seulement par évocation, combien il
pouvait , autrefois !!!! , être magique d'être dehors la nuit sous les étoiles dans le silence. Quelle perte !!!


Je me souviens en 1960, même dans une ville moyenne, l'éclairage fermait à minuit, le restent de la nuit il n'y avaity plus rien du tout, et les gens vivaient trtrès bien comme ça. Un dimache
matin je me sui promené dnas le grand parc public qui est à côté de chez moi, l'éclairage étati encore allumé, et il été resté allumé toute la nuit, or j'était le suel promeneur, ce qui veut dire
que tous les autres jours il n'y en avait aucun ! toute cette énergie pour persone.


Les rares soirs où il y a une panne et où j'ai redécouvert la rue devant chez moi dans le noir c'était magique ! c'est
là qu'on voya c equ'on perd le reste du temps, malheureusement c'est si rare et ça ne dur que quelques heures

plume de cib 25/08/2012 22:19



je te confirme Roland, le noir c'est magique. Il y a trois ans, une grosse panne électrique est intervenue, la ville a en partie était plongée dans le noir pendant presque deux heures. On a
effectivement redécouvert le ciel, les étoiles et la vraie nuit dans le jardin, la rue, tout ça... C'est magique. Alors pourquoi nous en prive-t-on ? Au nom de qui, de quoi ? Après, on se plaint
qu'il n'y a plus de fric, on construit des centrales nucléaires sous prétexte qu'il n'y a pas assez d'énergie. C'est de la folie ! Je rêve d'habiter dans un endroit où les gens ne m'emmerdent
plus. Je rêve d'acheter un pays, tiens, où je pourrais instaurer le revenu universel et faire les choses normalement, juste normalement....