Doit-on changer une institution millénaire pour une minorité ?

Publié le 26 Octobre 2012

 

 

Je pense que c'est la question qu'il faut se poser à propos de ce mariage de gens de même sexe ! Si le gouvernement commence à céder à quelques associations représentant une minorité en France et dans le Monde, associations d'ailleurs nettement plus bavardes et bruyantes que ceux et celles qu'elles sont censées représenter, c'est la porte ouverte à toutes sortes  de demandes plus ou moins fantaisistes. Pourquoi serviraient-on les uns et pas les autres ?

La stigmatisation des anti-mariage gay bat son plein ! Canal +, la chaîne bobo parisienne en rajoute des tonnes. Prônant la tolérance, il n'y a pas pire intolérant que cette chaîne.

On va vous dire "il faut évoluer avec son temps" . Ce à quoi on peut répondre : où est l'évolution ? L'évolution de quoi d'ailleurs ? L'être humain deviendrait-il peu à peu homosexuel ? Alors on prépare la nouvelle société où la procréation ne se fera plus qu'in vitro ? On se rapproche de Matrix, là !

Sinon, je ne vois pas de quel genre d'évolution on parle. Des homos, il y en a depuis la nuit des temps. Chacun fait ce qu'il veut avec ses trous. Et par ailleurs, ils ont déjà obtenu le PACS qui leur donne les mêmes droits qu'aux couples hétéros en matière juridique. La seule chose réelle et tangible, c'est que le mariage et une institution qui inclut la filiation !  On ne peut dissocier le mariage de la filiation. Ou bien, vu que de plus en plus de couples ne jugent pas nécessaire de se marier, alors on fait du mariage un genre de fête youpi ! youpa ! Un symbole. Plus rien d'institutionnel, quoi ! Ca me semble pas mal comme évolution, non ? On ne se marie plus, on s'accouple ! Plus de lois sur l'héritage, sur les droits et devoirs des parents et des enfants, plus de racines, plus d'arbres généalogiques, plus de société tiens ! On revient à l'époque des cro-magnon et du coup, on peut s'accoupler entre frères et soeurs, soeurs et soeurs, mère et fils, père et fille. Plus de famille, rien que de l'attirance sexuelle ! Retour à la consanguinité ! Vive le couple finalement ! Pourquoi faudrait-il s'arrêter ! Vive l'évolution ! Et puis ensuite, il y aura les zoophiles ! et après ?

 

 

Rédigé par plume de cib

Publié dans #Sciences du quotidien

Repost 0
Commenter cet article

dot 26/10/2012 21:49


J'ai bien aimé la première partie de la video avec Laurent Ozon sinon la seconde partie, c'est toujours le meme laïus, je connaissais déjà et j'adore Ibara, on dirait qu'il est le seul homme
français qui reste éveillé et qui ne soit pas encore châtré comme les autres...et quel artiste !

plume de cib 26/10/2012 23:43



oui admirable Ibara  ! Merci de me l'avoir fait connaître Dot. Extraordinairement lucide et talentueux...


Pour la vidéo, je n'ai pas encore regardé la seconde partie....



dot 26/10/2012 16:12


Bonjour Plume,


Sans etre une grenouille de bénitier, je vois le début des "tribulations", les valeurs chrétiennes, les valeurs familiales et la nation doivent disparaitre (c'est le plan centennaire des
Franc-maçons). Je vois la disparition des fetes chrétiennes du calendrier qui seront remplacées par la fete des gays ou la fete des droits de l'homme, par exemple. Pour combattre la
discrimination des "minorités", le sabbat sera suivi le samedi et le vendredi chômé pour ne pas froisser les musulmans. Il y aura des quotas d'emplois à discrimination positive, tu essaieras de
comprendre l'infirmière polonaise ou l'employée de mairie camerounaise, à toi de tendre l'oreille et à t'adapter, toutes les sectes religieuses ou pas seront officialisées sinon c'est de la
discrimination, sectes pedophiles ou satanistes comprises. La langue française changera aussi, évidemment, toutes les expressions/habitudes à connotation raciste/sexiste seront interdites. En
Hollande on n'achète plus des "tetes de nègre", le nom a changé. Mon ex-collègue somalienne me disait qu'il fallait aussi supprimer les aides de Santa Claus car ils sont noirs (tradition) et elle
jugeait cela très raciste.


Il faudra ou changer ses habitudes et oublier ses racines ou etre traité de reac, facho, voire de "putain de Française".


Bon weekend et bisous

plume de cib 26/10/2012 16:56



je te suis tout à fait dot, sur tout. Si cette porte-là s'ouvre, le reste va débouler à fond la caisse. Comme on dit, il n'y a que le premier pas qui coûte ! Ensuite, ça devient une habitude.
L'habitude de subir est déjà prise.


Je viens de lire un excellent texte d'Ibara qui décrit Ludiwine, la gamine devenue grosse vache qui fait ses courses au supermarché avec ses deux chiards dégénérés.  Que veux-tu faire
rentrer dans la tête de ces gens-là ?


D'ailleurs peu de gens commentent ou diffusent des articles anti mariage-gay. Ils ont peur qu'on les traites de réac. On en est arrivés à ce point, si, si...


Je me vois bien finir ma vie dans un village d'irréductibles réacs. Consolation : je ne serai pas la seule. Tous les jeunes ne sont pas des Ludiwine et de nombreuses actions ont lieu à travers le
Monde...


Jean-Pierre m'a fait parvenir ce lien : http://laboussole2012.wordpress.com/2012/10/23/les-annees-decisives-laurent-ozon/


Je ne l'ai pas encore vue en entier, mais la conférence est intéressante...