De plus en plus d'utilisateurs de monnaies parallèles

Publié le 22 Septembre 2010

 

Le Nouvel Obs. a fait une enquête sur les monnaies parallèles. Il y en a de plus en plus dans le Monde. Elles sont là pour contourner l'argent spéculatif. L'argent est rare, la pauvreté toujours grandissante  l'atteste.

 

A 46 ans, Jean-François Noubel, spécialiste des monnaies libres, a décidé d’abandonner les euros.

Peut-on vivre en France avec autre chose que l’euro ? C’est le pari de Jean-François Noubel qui mène des recherches en intelligence collective et étudie les monnaies libres, c’est à dire "décentralisées, citoyennes, plurielles". Il y a un an, il a décidé d’abandonner les euros et d’explorer d’autres systèmes monétaires.

Son constat : "Partout où l’on regarde, les problèmes de guerre, de corruption, de santé publique, d’esclavage, d’environnement, etc., ont tous un dénominateur commun : l’argent. Et l’argent est une forme de monnaie prédominante et rare. Rare car la majeure partie des gens en manque et est obligée d’entrer dans des chasses à la monnaie très dures qui incitent à des attitudes prédatrices, compétitives… M’intéresser à des monnaies qui n’attisent pas ces comportements prédateurs fait partie de mes recherches en intelligence collective". Suite dans le NOUVEL OBS.

 

En France, les premières monnaies locales viennent d'être créées, l'OCCITAN à Pézenas et l'ABEILLE à Villeneuve-sur-Lot. Il n'y a là rien d'illégal et c'est une bonne nouvelle.

Pour l'OCCITAN, voir le site http://www.deviseoccitan.org/

L'association AGIR POUR LE VIVANT a créé l'ABEILLE à Villeneuve sur Lot et vient d'organiser une grande fête pour son premier anniversaire

JPEG - 99.8 ko

 

Ces deux créations de "monnaies complémentaires", loin des unes de médias, sont porteuses d'espoir pour tous. Sans faire de bruit, des citoyens s'organisent et nous invitent à quitter ce système moribond qui nous entraîne dans sa chute...

J'aime bien diffuser de telles nouvelles. On le sait, il faut du temps pour accorder sa confiance à une monnaie. Alors pourquoi perdre encore du temps ?

Rédigé par plume de cib

Publié dans #PROMO DIVERS

Repost 0
Commenter cet article

Lumieres contemporaines 26/01/2011 11:43



Pourquoi pas, après tout. Mieux vaut agir que ne rien faire du tout.



EvaNaissance 28/09/2010 10:27



etant résidente du sud-ouest je connais  un peu...Oui je connaissais aussi le sel et fait partie d'une association...un peu de mal avec les "mentalités"


très instructif et enrichissant billet..ais-le droit de relayer avec les liens ? auprès de mes ami.e.s ?


cordialement


 


 



plume de cib 28/09/2010 14:19



pas de problème Eva... Bonne journée



Lléa 26/09/2010 22:53



Bonsoir Plume,


Un grand grand MERCI a vous.C'est grâce a vous que nous savons!


Gros bisous,Léa. 



plume de cib 25/09/2010 09:21



un grand merci à toi, Lléa pour l'énorme travail de diffusion que tu as fait pour cet article. Et merci à tous et à toutes qui n'avez pas laissé de message mais avez oeuvré vous aussi pour le
répandre sur le Net. C'est un grand message d'espoir. Oui, tout es possible.



Lléa 24/09/2010 00:58



Coucou Plume,


Bonsoir.Je connaissais le SEL,et a présent de nouveaux systèmes,grâce a vous,merci Plume.


Tout est du domaine du possible,mais.....que se passerait il si tous nous avions l'idée de procéder de la sorte?Tant que cela est local,aucun problème,mais a une plus grande échelle,les
gouvernements en place s'empresseraient de sortir des lois empechant ce genre d'initiative.Le gros souci n'est pas l'argent en lui même,c'est l'usage que l'on en fait.


Bon,je ne vais pas chipoter....l'idée est ecxellentisime!Le seul hic,c'est que de quelles manières que cela soit,quand il y a échange contre monnaie,peu importe la "marque",pour ceux qui n'ont
pas la notion des vraies valeurs,des dérives s'en suivront et nous retomberons dans le shéma identique a celui que nous avons aujourd'hui.Je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire?


Pas de monnaie du tout.Utopie..utopie...


Vous me donner des tomates,je vous donne des oeufs.


Vous m'aider a couper du bois,je vous fais le carrelage.


Vous me soigner,je vous reprise les chaussettes.


Allez expliquer ceci,a des jeunes qui ne peuvent se passer de céréales le matin et qui passe la journée l'oreille collée au portable!Et qui pèterais un câble,privé de certaines futilités!Il y a
du boulot! 


Bises,Léa.


 



plume de cib 24/09/2010 08:18



mais je crois que nous y arrivons Lléa. il faut un peu de temps, c'est tout. Le système monétaire a montré ses limites.. Gros bisous