Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Combien de fois Mélenchon s'est-il fait avorter ?

Publié par plume de cib sur 23 Mars 2012, 10:54am

Catégories : #C'est ma tournée !

 

 

En réponse à Marine Le Pen, Mélenchon insiste pour dire qu'il inscrira dans la constitution le droit de disposer de son corps, et donc d'avorter. Selon lui, l'avortement doit être entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Ah AH ! vieux réflexe de franc-maçon sans doute, toujours le premier à rugir contre les principes de l'Eglise. Ou bien c'est juste pour rugir contre Marine Le Pen qui  selon lui est l'incarnation du Mal, le même Mélenchon qui dit détester les occidentaux croyants et aimerait être un Noir athée, devant un public qui ne relève même  pas l'ânerie monumentale !

Alors moi je demande à Mélenchon : combien de fois s'est-il fait avorter ? Parce que c'est bien joli de dire que l'avortement doit être remboursé par la sécu et de sous entendre qu'on peut se faire avorter des dizaines de fois si on en a "envie", mais lui, c'est un mec. Un mec rétrograde en plus . C'est un mec qui prend ses sources chez les féministes, ces poules qui voulaient absolument se faire greffer des couilles ! Alors moi je vous le dis Monsieur Mélenchon, l'avortement est un traumatisme grave, sérieux, durable, il vaut mieux tout faire pour l'éviter. L'avortement, ce devrait être juste pour réparer un accident, ce n'est pas  un moyen de contraception. On n'est jamais fières de se faire avorter, vous savez et si vous étiez une femme, vous n'en parleriez pas aussi légèrement. On entre dans le bloc et on en sort la tête basse, avec un gros mal de ventre et une grosse boule dans l'estomac. Vous êtes vraiment rétrograde de prôner ainsi l'avortement et d'en faire un des axes phare de votre campagne. Moche.

L'avortement, est-ce le remède à une maladie ? Une maladie de société alors, mais elle ne doit pas se soigner dans un bloc opératoire. Mais comme beaucoup de politiques, vous vous en prenez aux effets d'une politique perverse menée depuis des années pour déboussoler les gens, vous ne voulez pas voir les causes, parce que vous et vos accolytes, vous êtes la cause. 

L'IVG n'est pas un acte anodin, Monsieur Mélenchon, mais ce n'est pas non plus une maladie. Oh les femmes ont la liberté de se faire avorter, ce n'est pas ça qui est remis en cause, c'est le remboursement par la Sécu. Vous portez des lunettes ? Moi aussi. Je ne peux pas faire autrement, et vous ? Seulement, je n'ai pas les moyens de faire changer mes verres, la Sécu ne remboursant que 2,24 euros, et je n'ai pas les moyens de payer une mutuelle privée voyez-vous. Alors je fais quoi ? Je tâtonne ? Ah mais oui, les lunettes, c'est moins porteur. N'y aurait-il pas une association de défense des porteurs de lunettes pour Monsieur Mélenchon ? Il a besoin d'idées pour défendre le Peuple.

En réduisant l'accès à l'avortement, on fait prendre conscience aux femmes qu'elles peuvent effectivement disposer de leur corps, que celui n'est pas la propriété du mâle, qu'elle n'a pas à écarter les cuisses parce qu'il le lui demande.  Oui, parce que c'est facile pour un mec de dire "allez va te faire avorter, moi j'ai mis ma graine, je m'en fous, tu te démerdes, j'veux pas entendre parler de mouflet". Vous raisonnez comme ça vous. Ca m'énerve. Réduire l'avortement, c'est aussi faire prendre conscience qu'il existe des moyens de contraction qui évitent en même temps la propagation du SIDA. C'est juste actuel, Monsieur Mélenchon. Faut sortir des années 70. Simone Veil a fait le boulot avant vous, mais elle ne prônait pas non plus le curetage à la chaîne ! Faut pas passer d'une extrême à l'autre, hein ! Bigre, quelle foutue merde cette campagne présidentielle !

 

Vulgariser l'avortement, c'est juste remettre la femme à l'état d'objet qui doit se faire refaire la gueule, gonfler les seins et sécher l'utérus pour plaire à ces messieurs. C'est admettre que  la femme n'est pas un être capable de ressentir des traumatismes. Vulgariser l'avortement, c'est lourd de sens si on y réfléchit...

Commenter cet article

dot 23/03/2012 11:51


MDR Plume tu es déchaînée ! Je suis d'accord avec toi, il existe un tas de méthodes contraceptives, entre autres la pilule du lendemain en cas d'oubli des autres. J'ai été surprise que les
centaines de femmes qui s'étaient faire poser des implants mammaires défaillants ont pu se les faire retirer à la charge de la sécurité sociale et que les médicaments pour la repousse des
cheveux des hommes sont aussi remboursés. Ici aussi, les médicaments contre les maladies bégnines comme la grippe ou les allergies ne sont pas remboursés,
€50 par mois à débourser si on souffre d'une allergie c'est beaucoup quand même. Ni les lunettes, ni les appareils auditifs, ni les dents (sauf pour les mineurs de -18 ans)

plume de cib 23/03/2012 12:10



oui, je suis en forme là ! Effectivement, c'est juste un scandale de faire passer sous sécu le retrait des implants mammaires. Enfin quoi, c'est le fabricant qui aurait dû banquer. Alors oui, on
se demande ce que devient la Sécu. En fait, tu me donnes un peu la réponse là. la Sécu, ça rembourse le confort. Implants mammaires, cheveux, IVG. Mais pas lunettes, dents, médocs de première
nécessité. La Sécu, c'est pour les bourgeois quoi !



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents