Clearstream : La partie d'échecs continue !

Publié le 29 Janvier 2010


Alors déjà, le long procés Clearstream coûte la peau des fesses aux contribuables, alors que personne n'y comprend rien. C'est une affaire d'état qui n'en est pas. Une partie d'échecs entreprise par Sarkozy, obligeant Villepin à être son partenaire, celui-ci ne devant quitter la table qu'avec les menottes aux poignets ! Comme Villepin rechigne à coucher son pion et que la Justice lui a donné raison, eh bé, le petit Nico nous en remet une couche ! Gaspiller du fric pour rien ? Quelle importance, il ne fait que ça à longueur de journée.

Bon, on ne sait plus très bien qui a l'avantage. Le jeu est serré. La relax de Villepin et en même temps la charge sur Lahoud et Gergorin ne pouvaient qu'amener ces deux derniers à faire appel. Est-ce une ruse de tribunal qui agirait sur ordre du Président de la République ?
Par ailleurs, Sarkozy avait annoncé qu'il ne ferait pas appel. Et vingt quatre heures plus tard, c'est le procureur de Paris qui annonce qu'il fait appel. Malin aussi, non ? Un peu gros comme ficelle quand même. Car il faut savoir que le président, partie civile, ne peut faire appel. Seuls le procureur et les condamnés peut faire appel ! (voir article alicia). Alors soit Sarkozy se base sur le fait que les gens ne connaissent pas trops les règlements des différents tribunaux, soit il a eu son diplôme d'avocat dans un paquet de Bonux ! Il avait déjà utilisé le mot "coupable" au lieu de prévenu, on s'en souvient. Il y a aussi une troisième possibilité, le président est aveuglé par la rage !

Mais le Procés a été long, coûteux et bien étayé. Donc, je ne vois pas la justice se démentir. Il y a eu quand même 326 pages d'attendus. Ce n'est pas un procés baclé !
Mais pour Sarkozy, le timing est respecté. Si l'appel est accepté, le nouveau procés devrait se tenir en 2011, résultats attendus fin 2011. Sauf que là, si la Justice est vraiment indépendante, elle ne pourra que confirmer son premier jugement. Et donc, ce sera un bel échec pour Sarkozy à la veille des présidentielles ! Vous voyez comme le jeu est serré.  Une partie d'échecs, je vous dis.

Cela montre enfin que Villepin est un sérieux opposant à Sarkozy, y compris dans le camp de l'UMP. Il n'est pas certain que le parti du président choisisse de le soutenir. En tous cas, la droite sera partagée et donc moins forte. Il ne reste plus à Dominique de Villepin qu'à nous montrer l'axe de sa future politique. A priori, ses premières propositions semblent intéressantes. Villepin est un homme cultivé qui possède une grande connaissance de l'Histoire de France. Et mine de rien, on ne peut  appliquer une bonne politique à un Pays si on ne connaît pas parfaitement son Histoire.
L'acharnement de Sarkozy contribue par ailleurs à relever le crédit porter à Villepin. En France, on a toujours plus de sympathie pour la victime que pour le bourreau.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #CHRONIQUES

Repost 0
Commenter cet article

Fleche 29/01/2010 10:40


Exact, et l'acharnement de NS contre Dominique de Villepin ne fait que rendre ce dernier un peu plus sympathique.
Qui pourrait croire que le chef de l'Etat n'est pas derrière ce revirement ?


aliciabx 29/01/2010 10:29


Cela prouve que c'était un bien un effet d'annonce pour le petit peuple.
Villepin était le meilleur opposant à NS et il avait toutes ses chances en 2012.
C'est moche, vraiment moche, comme attitude.


plume de cib 29/01/2010 10:36


Oui, c'est moche. Remarque, NS ne voit même pas qu'il continue de s'enfoncer. Il serait vraiment dommage et même dangereux que la Justice nous prive de Villepin en 2012. C'est le talon d'Achille de
Sarkozy !