Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


C'est un bien grand jour, en effet !

Publié par plume de cib sur 10 Mai 2010, 10:02am

Catégories : #EUROPE

 

Aujourd'hui, 10 Mai 2010, nous venons d'entamer la manche finale de la grande partie de Monopoly mondial. Bernard Tapie fait office d'enfant de choeur dans cette gigantesque vente aux enchères des Pays en difficulté. Mais bien sûr, ce n'est pas l'effet du hasard ou de la fatalité. Pour qu'un Pays soit en difficulté, il a fallu déjà le conduire à sa perte. Et pour cela, lancer des OPA, glisser des taupes dans son gouvernement, faire élire un nul, un vénal, un pourri. Et puis lui donner le goût du luxe, le faire dépenser sans compter, le faire entrer dans un cercle très restreint des amis de la finance -suivez mon regard- le rendre accroc au fric et au pouvoir, et attendre qu'il mette le pays à genoux. Arriver ensuite comme le sauveur de l'humanité et ayant la générosité de racheter les dettes. Moyennant quoi, le Pays vous appartient. La Grèce est le premier Pays a couché son pion. D'autres vont suivre très rapidement. L'Europe et le FMI ont constitué un matelas pour ça.

Une garantie de 440 milliards d'euros destinée à constituer une nouvelle entité capable de lever des fonds sur les marchés financiers et d'acheter, ensuite, de la dette publique de pays fragilisés.


Dans cette phrase, tout y est. Du coup, la finance est toute joye aujourd'hui. Les marchés boursiers sont en hausse. Pensez voir, on leur a donné de nouveaux "petit poucet" à croquer. En même temps, faut que le Pays sauvé des eaux des eaux noires de la dèche, se montre gentil, qu'il mette ses citoyens au pain sec et qu'il les fasse bosser pour le grand monsieur qui a eu la générosité de se pencher sur leur sort, les vilains, qu'on a soigneusement et copieusement culpabilisés. Alors tout le monde est à l'amende et turbinera jusqu'à l'épuration de la dette.Et on baisse l'échine, et on lève la croupe, et on s'assoit sur le manche en hurlant de plaisir et en disant que c'est bon.

Ca me fait toujours penser aux maison closes. Vous connaissez les maisons d'amende ? C'était des taules où les putes à l'amende étaient placées par leur jules. Fallait qu'elles tapinent jusqu'à ce que leur amende soit payée, amende fixée par le mac bien sûr. Et ensuite, de toute manière, elles n'étaient pas libérées du mac, puisqu'elles lui appartenaient pour la vie. Hé oui ! Que celui qui veut rouvrir les maisons closes soit condamné à se bouffer les couilles. Les filles y étaient enfermées, elles n'avaient pas le droit de sortir et ne disposaient pas d'elles-mêmes. Suivant leur bon vouloir, les macs les vendaient, ou bien s'en servaient de monnaie d'échange. Les filles n'étaient que du patrimoine. Bref... Revenons à notre grand bordel mondial. C'est la même chose en fait. Les Pays dits "en difficulté" n'ont plus guère le choix. Soit ils crèvent, soit ils acceptent d'être rachetés et de turbiner pour la finance. A vie.

 

10 MAI 2010, ça sonne joli, vous ne trouvez pas ? En numérologie, ça donne 9 ! Voilà, la fin d'un cycle.

 


Commenter cet article

naradamuni 10/05/2010 15:37



Selon le journal L'Express, en 2008, la rémunération annuelle du directeur général du Fonds monétaire
international, à Washington (Dominique Strauss-Kahn) est de 420 930 Dollars (nets d'impôt) soit 315 838 €uros auxquels s'ajoute une allocation de frais de 75 350 Dollars soit
56 540 €uros (total : 496 280 Dollars soit 372 394 €uros). Une retraite annuelle de 60 000 € est également attribuée 3 ans après la fin de la présidence.


Démagogique ?



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents