Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


C'est quoi, un français ?

Publié par plume de cib sur 7 Août 2010, 10:38am

Catégories : #CHRONIQUES

Bonjour,

moi aussi, je suis incommodée et même quelquefois ulcérée par tous ces petits voyous qui arrachent les sacs et les colliers des dames âgées. Ulcérée quand je vois un jeune de 18 ans plutôt mat de peau qui conduit un bolide à 80 000 euros qu'il a payé sans avoir eu à justifier la provenance du liquide qu'il a mis sur la table du vendeur. Dégoûtée de voir ce qu'ils font des salles de sports, centres commerciaux, jardins mis à leur disposition. Ils sont français mais vivent dans des ghettos dont ils font des taudis, ils sont français mais haïssent les français. Ils sont visibles, ils aiment se mettre en vedette. Ils foutent le bordel, on ne voit qu'eux.Ils sont au-dessus des lois et c'est pour ça qu'on leur en veut. Alors que finalement, ce n'est pas leur faute si on leur laisse tout faire...

Et puis il y a les silencieux, ceux de la même origine qu'eux mais qui font non pas profil bas, mais leur vie tout simplement dans un Pays qu'ils ont choisi, un pays qui les a accueillis et qui leur a donné la chance d'accéder aux études, aux soins, à la culture tout en leur permettant de pratiquer leur religion au grand jour et de pérenniser leurs coutumes. Ceux-là ne demandent qu'une chose, que la justice française s'applique à tout le monde, français ou non, du moment qu'ils sont sur le territoire français. Ce n'est pas compliqué. Alors pourquoi des zones de non droit ? Pourquoi laisse-t-on des petits caïds faire la loi dans les cités ? Pourquoi a-t-on laissé le mal se propager ? Et pourquoi Sarkozy qui se veut le roi de la Justice ne laisse pas tout simplement la police faire son boulot ? La justice faire son boulot ? Ce n'est pas la peine d'attiser les haines, de faire du spectacle avec des faits divers. Bien sûr, on sait que c'est juste pour récupérer des voix et que les plus racistes sont souvent les moins éduqués... et donc les plus influençables. Et les plus prompts à dégainer des bulletins de vote.

Ce que demandent les français, tous les français, c'est d'être égaux devant la loi. Qu'ils soient président ou ministre, français de première, deuxième ou vingtième génération. Nous demandons la justice, tout simplement. Pas la peine d'en faire un fromage. Pas la peine de transformer la France en champs de guerre civile. C'est dangereux ce qu'il fait là, juste pour être réélu. Qu'est-ce qu'il en a à foutre d'être à nouveau président ? Il a déjà placé tous ses potes aux postes clés, récemment encore le Préfet de l'Isère. Tiens, tiens.... Drôle de coïncidence... Oui, on devient suspicieux à force, on voit la petite bête partout... Je ne sais pas quelles sont les clauses du contrat de mariage que Séguéla a pondu. Il est possible que la fin du mandat de président libère également l'épouse ... Bah, pas grave. Il aura pris du bon temps. Fo laisser la place, président, vraiment, ça commence à bien faire... On veut retrouver la Paix, la sérénité, retrouver le goût de vivre, de prospérer, on veut retrouver la France. Pour cela, il faut que vous partiez. Vous nous bouchez l'espérance....


Commenter cet article

jmflorestier 08/08/2010 20:39



Oh je ne m'étonne plus de rien moi (le petit smileys avec un sourire narquois...je fais du simple constat. (Politocards...c'est encore bien mieux!)



plume de cib 08/08/2010 21:06



A tous, je lis vos commentaires avec gourmandise ! Je répondrai demain. Ce soir, un peu fatiguée, je déménage, et je suis dans les cartons, mais continuez, c'est un plaisir



griffon 08/08/2010 20:32



Vous vous interrogez sur la connivence journaleux(terme très juste)et politicards?


étonnant non?


amicalement



Jmflorestier 08/08/2010 18:15



 On peut s'interroger surtout sur la connivence entre politocards et journaleux, lorsque ces derniers créent des événements pour faire réagir quelconque homme d'état sur un fait divers
isolé. C'est presque à la moindre bagarre dans le fin fond d'un bistrot paumé dans les méandres de la loire qu'un média tends son micro dans la minute qui suit à un ministre. C'est le jeu des
médias, c'est le jeu du toujours plus vite, toujours plus dans la culture du chiffre, ou de l'audimat. Il y a des procès d'intentions qui sont fait, il y a le phénomène de mimétisme, tous à notre
moment de gloire, passer dans le journal, passer dans le téléviseur. Enfin, je m'embrouille ce que je voulais dire, c'est qu'il est grand temps que les gens se bougent le cul, et disent non à ce
qu'on nous impose, à ce qu'on nous téléguide, que ce soit médiatiquement et encore plus politiquement comme nous le vivons depuis 2007


Salutations



barbapapa 08/08/2010 10:18



On nait là ou nos prents posent leurs valises un jour,(viol est un peu exessif?)si c'est a l'étranger se posera qestion de l'identité nationale qui entrera peut etre en contradiction avec
l'identité culturelle ainsi que l'appartenance a une religion différente ce qui creusera encore un peu plus le fossé, a l'origine toute personne a besoin,un besoin quasi vital de savoir d'ou il
est et ce qu'il est et c'est ce qu'il recherchera nécéssairement


bien souvent l'enfant et le jeune adulte ont cette désagréable perception de n'etre ni d'ici ni d'ailleur,c'est que que la terre d'accueil renvoie au meme titre que le pays d'origine,c'est ainsi
qu'émerge des notions fortes d'attachement a une ville ou un département,c'est le dernier rempart pour palier a cette errance identitaire,l'etre humain a besoin de repères,normal


 


déja enfant on peut avoir ce sentiment d'etre une petite racaille juste par la perception d'une forme d'exclusion et ça commence très tot a l'ecole ,les enfants sont sans compromis et il sont
aussi un peu le miroir de leurs parents,question de repèrs là aussi,bref le fils d'immigré a un premier challenge a ce niveau,se développer psychologiquement et socialement correctement sur ce
terreau,si les parents ont la capacité et la disponibilité pour etre de bons éducateurs malgrès leur problématique a eux aussi d'etre en difficultés d'adaptation c'est gagné,si non et pour peu
qu'un gouvernement imbécile stigmatise l'ensemble des populations d'ou émergent les comportements associaux ou qu'en amont les autres gouvernement se soient contentés de faire du traitement
social,c'est mal parti et nous en somme là,toute les responsabilités sont diluées,mamque "d éducation"chez les parents idem pour l école et les gouvernements sussessifs qui n'ont rien impulsé,pas
facile d'accord, mais un pays qui "utilise l'immigration a des devoirs  d'hospitalité de protection et d'éducation,éducation concernant les populations immigrèes ainsi que la population
"française"


pour la délinquance juvénile,c'est un faux problème,elle a toujours existé,qui ne se souviens pas des maisons de redressement ,elles étaient peuplées de petits français délinquants ou en danger
de le devenir,cherchons les réponses ailleurs que dans le fait de désigner des boucs émissaires dans des socités en totale déprime


 



Les RG 07/08/2010 22:59



Ces petites racailles sont  françaises  par contrainte, comme un enfant qui est né d'un viol est là, à faire chier tout le monde.


Quant à Sarko, il ne faut pas oublier que c'est un pantin 100%  actionné par les USA et Israël : ado, il a vécu aux USA, auprès d'un beau-père proche des politiques, et il a fait un
stage d'agent équivalent CIA. Ils le remplaceront par un clone, pareil ou pire: DSK ?


On n'a pas le cul sorti des ronces !  


(et merci, Plume, d'apprécier nos commentaires à l'emporte-pièce !)  



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents