Bayrou recrute du porteur de bidon, alors si tu es bien benêt, frappe au Modem !!

Publié le 7 Février 2012

 

Bayrou essaie de revivre 2007. En 2007, il avait un simple blog. Une équipe l'alimentait avec des articles qui reprenaient ses discours et les gens pouvaient commenter en-dessous. De ce fait, les internautes se croyaient proches de lui et pensaient qu'il tiendrait compte de leurs propos.  C'était des abstentionnistes pour la plupart. Ils découvraient la politique, et tout naïfs qu'ils étaient, ils croyaient que leur contribution les rendaient actifs dans la campagne. Ils croyaient qu'ils allaient changer la politique dans notre Pays par leur seule envie. Naïfs !

Au fil du temps, il y eut de plus en plus de contributeurs, et quelques têtes d'affiches qui savaient alimenter le débat. Bref. Bayrou fut souvent sollicité pour répondre, mais il n'a jamais daigné le faire. Il s'en foutait à vrai dire. Entre les deux tours, Bayrou s'est écrasé mollement  et n'a donné aucune consigne de vote. Les milliers d'internautes et les millions de désespérés qui ont cru que le Ni Droite/ Ni Gauche était bien la voie de l'espoir, ont voulu continuer à y croire. Bayrou a lancé l'idée du Modem parce que tous refusaient d'adhérer à l'UDF. Tout le monde était content, partant pour les législatives. Il y avait un vrai engouement et justement des gens prêts à aider. Mais surprise, aux législatives, le Modem était en fait l'UDF-MODEM. Soi-disant pour des raisons de pognon. En fait, les chefs des fiefs étaient ceux de l'UDF. Les petits Modem sont venus tout gentiment leur proposer leur aide, mais ils se sont vus traiter comme de la merde. Vous ne savez pas ce que c'est la politique, on leur disait. On les a faits tracter, coller des affiches, bonimenter. Ils croyaient à leur rêve et derrière, les vieux de l'UDF se bidonnaient de rire. Ils avaient de la main d'oeuvre gratuite. Mais bon, les turbulents Modem ont foutu la merde quand même. Cela n'a servi à rien. Les UDF se sont accrochés, les Modems sont repartis à leurs occupations, à leur abstentionnisme, Bayrou a dégringolé comme une mouche sans ailes. On ne peut plus leur dire qu'ils ne savent pas ce que c'est la politique. Ils ont bien appris, merci. Magouilles et compagnie, fiefs bien gardés, petits accords entre ennemis. Les militants ne sont que des nombres qui leur permettent d'obtenir des subventions, en plus des cotisations bien sûr. J'en ai connu des Modems, et des pugnaces, je peux vous le dire. Certains ont même créé des mouvements orange qu'ils voulaient affilier au Modem sans UDF. Mais rien à faire ! Lorsque Bayrou s'est fait élire à la tête du Modem, il était tout seul à se présenter, les candidats qui ont osé parler de leur désir de participer, ont juste été effacés. Au Modem, c'est la dictature plein pot. Corinne Lepage en a fait les frais. Bien sûr, elle ne peut rien dire, elle, mais moi si. Au final, il n'est resté que les UDF et quelques petits Modems endoctrinés, ou croyant encore qu'ils allaient faire leur trou dans ce panier de crabes. Dévorés. Le Modem est un parti DEAD. Et Bayrou est menteur comme un arracheur de dents. Ses discours ne veulent rien dire. Et le voir recruter des contributeurs comme il fait, c'est prendre vraiment les gens pour des benêts ouvertement ! Il oublie juste une chose, le mouvement a été spontané en 2007. Et aujourd'hui, c'est ter-mi-né ! Enfin, les médias continuent bien sûr à nous le vendre, il n'est pas très dangereux le pépère.

 

Sur le Web, Bayrou distribue des "bons points" aux militants

L'équipe de campagne de François Bayrou a inauguré, ce mardi après-midi, une nouvelle plate-forme du site Web de candidat MoDem. L'idée? Attirer des militants en un clic, leur suggérer des tâches de campagne à accomplir pour gagner des points.  

Face aux grosses machines de l'UMP ou du PS, le candidat du Mouvement démocrate compte bien asseoir son autorité sur la Toile. Il a, jure le porte-parole Yann Wehrling, une "culture numérique". Qu'il veut partager avec tous ceux qui seraient susceptibles de le suivre. D'où la nouvelle plateforme sur le Net qui invite n'importe quelle personne à se mobiliser, à agir pour la campagne du candidat Bayrou.  

SUITE ICI

Rédigé par plume de cib

Publié dans #C'est ma tournée !

Repost 0
Commenter cet article

Xavaix 08/02/2012 15:47

Salut Cib tu as parfaitement décrit l'histoire du Modem 2007 . Mais le plus étonnant c 'est que lorsque tu fais une récit identique ( ou à quelque chose près identique ) à des personnes
désorientées par le choix actuel des présidenteilles , venant de droite et qui sont hostiles à sarkozy , elles ont du mal à comprendre ta mise en garde concernant Bayrou , elles mettraient même en
doute ta parole . C'est dire combien il joue sur l ' inquiétude de certains (Mieux vaut Bayrou que les socialos !) et combien il arrive encore à créer une illusion .

plume de cib 08/02/2012 15:57



oui je suis assez stupéfaite moi aussi. Quand on connaît le bonhomme, tout devient si limpide qu'on ne comprend pas que les gens le trouve crédible.... C'est terrible. Peut être pire que Sarko.
deux illusionnistes avec les mêmes desseins....



dootjeblauw 07/02/2012 21:13


Ah c'est beau l'enthousiasme, cela fait un peu ado naïf mais si c'est pour se faire commander et manipuler comme au taf, gratuitement et en connaissance de cause, c'est une belle leçon, après
tout on apprend que par ses expériences, le tout est de ne pas réitérer ses erreurs.

plume de cib 07/02/2012 23:08



woualà ! de bons souvenirs quand même, une expérience, une belle leçon, tout le monde ne l'a pas vécue, dommage. passer de l'autre côté de la barrière est toujours enrichissant. COmme tu dis, il
est bien sûr évident qu'il n'est pas conseillé d'être et de rester un âne bâté ! On peut faire des erreurs certes, c'est même normal, mais elles doivent nous servir à apprendre.... Bonne nuit à
toi.