Alors ces salles de shoot, c'est pour quand ?

Publié le 29 Août 2012

 

La gauche va-t-elle se montrer moins cucu la praline que la droite, pour une fois ??? Chaque fois qu'un élu a fait cette proposition, il s'est fait recaler ! Pourquoi ? Parce que ceux qui le jugent n'y connaissent rien ! Ils évoquent des raisons pour le moins populistes qui n'ont aucun rapport avec la réalité ! Mieux, ils ne font que servir la mafia de la drogue ! Or, nous sommes très en retard, juste à cause de la grosse hypocrisie qui stagne sur notre Pays !

Puisque la drogue est là, qu'elle envahit le monde entier par la volonté des réseaux mafieux et que rien n'est fait pour enrayer le fléau pour cause de gros sous, blanchiment d'argent et tout le toutim, la moindre des choses est d'avoir un minimum d'égard envers ceux qui utilisent la seringue ! "Mourir une aiguille dans le bras" dans le caniveau comme un vieux rat n'est pas digne d'un pays comme la France. On ne veut pas légaliser la drogue et donc la contrôler et faire en sorte que les revenus qui en découlent soient taxés ? ALors occupons-nous de ses victimes ! Cessons de les traiter comme les déchets de notre société ! Déjà, c'est cette société-là qu'ils rejettent, cette société qui sans cesse essaie de nous laminer pour qu'on soit tous pareils, des bouffons béant devant les éléments du pouvoir !

Ouvrir les salles de shoot, c'est déjà un premier pas vers la légalisation de la drogue, oui ! C'est déjà un grand pas vers le contrôle du trafic, oui ! C'est sauver des centaines de vie, oui !

On ne fait pas tant d'histoires avec la clope ! Or, qu'est-ce que la clope si ce n'est une drogue ? Car à voir les pauvres fumeurs privés de leur tige, j'ai bien l'impression qu'ils sont en manque !!! Donc, cessons cette hypocrisie ! La drogue est là, elle est partout autour de vous ! Si vous ne voulez pas que vos enfants en soient souillés, dites oui aux salles de shoot !

Les salles de shoot, ce n'est pas un squat où les toxicos viennent se taper, bordel ! C'est un lieu d'écoute en priorité, car ce dont ils ont le plus besoin, c'est d'être écoutés !!! Pour les sortir de la brume de la drogue, ce n'est pas la police qu'il faut, mais des gens qui les comprennent, des gens qui les aident à se trouver, à se construire. Se passer physiquement de la drogue, c'est quasiment rien, c'est la suite qui est olé olé ! Il faut des années et des années pour parvenir à trouver ne serait-ce qu'un peu de paix !

Les salles de shoot sont donc des salles d'accueil où bien sûr, il est possible de se procurer de la came contrôlée, des seringues, ce sont surtout des salles "d'accueil", où le toxico peut trouver une présence amie qui le repose un peu de tous ces regards de bien-pensants qui le condamnent à chacun de ses pas. Ne se sent-il pas déjà assez coupable ? Si !

Donc, Jean- Marie Le Guen propose une fois de plus qu'on ouvre les salles de shoot et se dit prêt à le faire à Paname ! Il est temps de prendre des décisions courageuses et utiles Monsieur Hollande. Celle-ci en est une. Vous ne pouvez pas imaginer combien de gosses vous allez permettre de sauver en ouvrant ces salles. Un jeune toxico est en effet livré au monde sans foi ni loi de la drogue et seul, il va s'enfoncer. Mais s'il a un endroit où il peut aller sans être jugé et condamné, croyez-moi il ira ! Car la plupart du temps, le toxico traîne son malheur comme une dizaine de boulets et ne demande pas mieux que s'en débarrasser.... Merci donc.

 

Jean-Marie Le Guen appelle le gouvernement à autoriser les "salles de shoot"

 

Jean-Marie Le Guen, député de Paris.

Le député socialiste et adjoint au maire de Paris Jean-Marie Le Guen demande au gouvernement d'autoriser la création de salles d'injection de drogue, dans une interview au Parisien, publiée mercredi 29 août.

"Aujourd'hui il y a une urgence", déclare M. Le Guen. "La consommation d'héroïne augmente à Paris. Le nombre de seringues utilisées dans les distributeurs automatiques progresse de 7 % au premier semestre 2012 par rapport à la même époque en 2011 et les personnels des associations trouvent davantage de seringues dans les rues", ajoute-t-il. "C'est préoccupant". "Il faudrait autoriser, comme cela se fait à l'étranger, des salles de consommation de drogue, mais de façon très encadrée", préconise-t-il.

"JE NE SUIS PAS LAXISTE"

"François Hollande avait fait part pendant la campagne présidentielle de son intérêt pour ce genre d'expérimentation. Je demande aujourd'hui que le gouvernement donne son accord pour la mise en œuvre de ces salles de consommation." "Il est vraiment temps que le gouvernement donne son feu vert, en développant une politique plus ambitieuse de réduction des risques", renchérit le député socialiste.

"Je ne suis pas laxiste", se défend-il, alors que ces dispositifs restent controversés et s'étaient heurtés à une farouche opposition de l'ex-premier ministre François Fillon. "Ces structures apporteront plus de sécurité dans les quartiers concernés", affirme M. Le Guen. "Je préfère que les gens lourdement précaires et toxicomanes consomment de la drogue dans des salles dédiées plutôt qu'ils se piquent dans une cage d'escalier ou dans la rue, comme c'est le cas actuellement. Et qu'ils soient entourés par des professionnels de santé, afin que l'on puisse garder un contact avec eux et les accompagner vers un sevrage."  SUITE ICI

Rédigé par plume de cib

Publié dans #SOCIETE

Repost 0
Commenter cet article

Roland 29/08/2012 15:37


"lhomme est-il un être pervers ?" ben , en tous cas ça a toujours été l'ominion du christianisme; et Satant est aussi appellé "le Prince de ce monde"; les valeurs chrétiennes, relisez le sermon
sur la montagne, ont toujours pris le comportement courant des gens à rebrousse-poil; et les théologiens parlent souvent de la "folie du Christ".


les enfants ne jouent plus, ne rit plus, ils font comme les adultes, c'est aussi l'impression que j'ai, lamentable !
De toutes façons moi non plus je n'ai jamais eu une bonne opinion de l'éducation collective, ça contribue plus à stimuler toutes sortes de comportements sadiques, vils, de masse, de meutes, la
lacheté et la fousseté, et le sadisme, etc.

plume de cib 29/08/2012 16:51



oui, je suis bien d'accord avec toi. Petite anecdote pour illustrer le fait que les gamins ne savent plus jouer, ni rêver : l'autre jour, devant une boutique de sous vêtements féminins, deux
gamines de neuf/dix ans photographiaient un mannequin qui portait des dessous de pute. Pourquoi ? pour avoir la référence et voir si elle trouve ces dessous sur Internet. Elles trouvaient ça
"trop top" ! OUah ! La mâchoire m'en tombe ! Voilà ce que les gamins font maintenant !



dot 29/08/2012 13:33


" l'agression permanente de la société justement, contre
ces critères de normalisation, contre l'intolérance, contre le formatage"


tout à fait, et cela vaut pour chacun
d'entre nous, jour après jour, il
ne suffit plus d'etre bon, juste et moral
pour éviter les ennuis, maintenant il faut etre malin et anticiper comme un à un jeu d'échecs. L'école est justememt l'école de la vie, il y a toujours eu les grandes gueules, les lâches, les
clans, la provocation, la délation, la traîtrise et les tetes de turcs.


Quant "aux ados perdus" j'ai un avis mitigé sur eux vu
que j'ai enseigné 15 ans dans un lycée difficile et d'après mon expérience ils sont très intelligents pour se sortir d'une situation désavantageuse ou pécuniaire. Les valeurs morales chrétiennes
sont complètement dépassées, tu sais qu'ils mentent, tu sais qu'ils te manipulent, et tu connais leurs petits traffics, leurs ambitions matérielles et leurs passions et activités.C'est une
génération avec des critères  totalement différents, ce serait trop long d'extrapoler.

plume de cib 29/08/2012 13:38



Doit-on en conclure que c'est le propre de l'homme, dot, et que toutes les valeurs judéo-chrétiennes justement sont fausses ? Que nous sommes des êtres pervers, aux ambitions uniquement
pécuniaires ? Je frémis car il me semble que nous grands-parents n'étaient pas comme ça. Avons-nous engendré des monstres ? Tous les gosses ne sont pas comme ça, heureusement. Beaucoup sont
perdus, fragiles, influençables et vont se ranger dans le clan des moutons. Beaucoup pratiquent la fuite en avant... La créativité, l'imaginaire sont tués dans l'oeuf. L'enfant ne joue plus, il
consomme. L'enfant ne rit plus, il imite les grands qui font du bruit. L'enfant ne compte plus, il calcule... oui, comme tu dis, ce serait trop longs.... ces commentaires ne sont que des
raccourcis en fait....



dot 29/08/2012 12:29


Oui il y a une association qui défend les droits des toxico et les reçoit en cas de problème , c'est la MDHG à Amsterdam le http://www.mdhg.nl/ 


mais ta réponse est un peu bobo meme si j'admets qu'il faut régler ce problème ne serait-ce que pour les citoyens qui les cotoient car mettre ses erreurs sur le compte de la Sté c'est un peu
fastoche, personne t'incite à te droguer, coucher tous azimuts sans protection, te saouler la gueule jusqu'au coma éthylique, rien foutre au lycée et sortir sans aucun diplôme, voler violer et se
retrouver en taule...alors pour venir se plaindre après....visiblement l'éducation des parents est nulle.

plume de cib 29/08/2012 12:55



je ne sais pas si c'est bobo, en tous cas, c'est ce que je retire de mes investigations dans ce milieu. Je crois qu'il y a beaucoup d'amalgames. En fait, tu me parles de ne rien foutre à l'école,
justement. Or, un enfant tout seul, si dès le plus jeune âge, il ne fout rien à l'école comme tu dis, c'est peut-être parce qu'il y a un problème justement. L'école ! Ah oui Ah ! Ah ! Un enfant
hyper timide se sent immédiatement en terrain ennemi à l'école. Au fil des ans, il est de plus en plus rejeté et se sent de plus en plus différent. La différence, elle apparaît presque comme une
arme, un défi, à l'adolescence. la différence, elle veut qu'on devienne un gosse qui trouve sa famille dans la rue. Alors il se retrouve entre gosses comme lui... Personne ne t'incite à te
droguer ???? Si Dot, si. Certains réagissent de cette manière contre l'agression permanente de la société justement, contre ces critères de normalisation, contre l'intolérance, contre le
formatage... Les jeunes sont perdus, de plus en plus, c'est ahurissant ! Oui, l'éducation des parents est nulle, je suis d'accord. Les parents se sont totalement déresponsabilisés de l'éducation
de leurs enfants. Ils vont te dire qu'ils sont obligés de travailler pour faire bouillir la marmite, et ils veulent plus, toujours plus, ils n'ont plus aucun contentement. Ils courent, lâchent
leurs gosses à la crèche, à la garderie, puis à l'école qui devient une garderie. Les trentenaires aiment "s'éclater" et ne veulent pas de gosses dans les pattes. Ou bien, ils les considèrent
comme des adultes ! Il n'y a qu'à voir comment les relations mère-fille ! On fait porter des strings à sa gamine, on l'encourage à s'habiller et à se maquiller comme une pute, on lui file les
clés d'un studio pour qu'elle foute la paix ! Les jeunes n'ont aucune charpente solide, ils partent à vau l'au. C'est pourquoi je dis que la société est responsable de massacre et la société,
c'est nous. Mais il y a tant et tant à débattre... Merci de le faire avoir moi... Echange toujours enrichissant...



dot 29/08/2012 11:40


Bonjour Plume,


Cela doit bien faire 20 ans que les Pays-Bas ont créé ces salles de shoot où les toxico viennent chercher leur dose journalière gratuite de methadon et des seringues emballées sur présentation de
leur attestation médicale, ils sont donc fichés. Je n'en connais pas les effets car je ne suis pas ce genre d'infos. En ce qui concerne le sevrage, il me semble que la grande majorité des toxico
retombe sur le long terme dans la dépendance. C'est une bonne initiative mais quid des drogués illégaux sur le territoire? Doit-on reporter le coût de la distribution sur la population française
qui je trouve paie beaucoup pour des populations qui n'ont aucun droit en France, n'en déplaise à Mélenchon. Si tu veux je peux rechercher le coût de cette initiative aux Pays-Bas et le résultat
obtenu quoique je soupçonne les employés d'embellir/travestir le tableau pour garder leur emploi, tout comme ceux des centres de réfugiés. Mais je suis sûre que tu as un avis bien argumenté sur
ce sujet. En attendant...


Bisous


 


 

plume de cib 29/08/2012 11:58



Hello dot,


j'ai en effet des témoignages d'anciens toxicos qui connaissent les salles de shoot de Rotterdam. Tu sais, je crois que la prévention et l'encadrement coûtent nettement moins chers que l'actuelle
répression ainsi que les conséquences de l'abandon des toxicomanes dans la rue. C'est ainsi qu'il faut le voir. Nombre de jeunes toxicos peuvent être sauvés s'ils sont suivis dès le début. A part
marmottan en France, il n'y a pas de structures qui les accueille sans qu'ils aient à subir le jugement des gens qui les reçoivent. Je suis persuadée que les salles de shoot coûteraient moins à
la population. Maintenant, je vais te dire une chose, la société ne s'est pas faite toute seule. Les gens qui la font sont pour moi responsables de ce qu'elle est et donc doivent en payer les
conséquences. Voilà, c'est radical peut-être mais clair ! Et puis l'argent de la drogue circule à plein sur le territoire...


Si tu peux avoir des infos.... je sais qu'il existait un syndicat en Hollande qui défendait les droits et devoirs des toxicomanes. Il travaillait avec les municipalités et la police...



Jean-pierre 29/08/2012 11:13


Bonjour a toi ma chère plume, tu mets le doigt sur quelque
chose d’important mais encore une fois le manque de courage et la sensibilité de la souffrance de l’autre est le premier obstacle de tout un processus qu’il serait urgent
d’organisé.


Dans les années 2000, j’ai tenue durant 3 ans un bureau de
tabac, presse, loto et compagnie (moment d’égarement dans ma vie)….et j’en ai vu des vertes et des pas mures, tu peux me croire notamment avec les jeux.


Bref tout ça pour te dire que dans le tabac, ce qui n’est
pas nocif du tout s’est justement le tabac ; se sont tous ces adjuvants que les fabricants ajoutent au tabac qui rend le produit dépendant.  


Les chamans, les vrais, confirment cette info qui m’a été
donné par les représentants de fabricant cigarette que l’état cautionne totalement et pour canaliser les énergies des opposants s’est toujours l’états qui finance les associations anti-tabac et
hop tout le monde s’exprime, tout le monde est contant et on continue le business.


 


Belle journée

plume de cib 29/08/2012 11:24



J'entends bien mon cher jean-pierre. Le tabac en soit n'est pas nocif. Du moins, d'après ce qu'on sait aujourd'hui. L'héroïne n'est pas nocive non plus ! Ce sont les adjuvants qui la plupart du
temps provoquent les overdoses ! Les adjuvants, mais aussi la manière dont elle est injectée, comme toute injection, je dirais, et enfin les conditions d'hygiène ! Or, un toxico dans la rue se
fait sa petite cuisine comme il peut. Il n'a pas non plus la science infuse pour savoir avec quoi les putains de dealers ont coupé sa dope ! EN fait, tu parles de jeu et là aussi, il y a
dépendance. La dépendance est donc psychologique dans tous les cas ! Car le sevrage au produit est plutôt rapide. Il est d'ailleurs plus difficile de faire un sevrage au jeu car là, il n'y a
aucune prise de produit, rien de physique.


Les salles de shoot permettraient donc d'éviter de nombreuses morts mais en plus, elles permettraient d'offrir une écoute aux toxicos dont la plupart ne désirent que sortir de leur mal être. Car
le problème n'est pas la drogue, mais ce mal être patent qui pousse à la prise de drogue. Je dirais que l'héroïne par elle-même n'est pas dangereuse. la société l'est bien plus, de même que les
médicaments que les français ingurgitent à grandes poignées, et aussi toutes les promesses d'élus dont le seul but est d'atteindre le pouvoir .... Bisous JP !