Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Conseiller du président repris de justice, Prefet repris de justice et décoré de la légion d'honneur....

Publié par plume de cib sur 3 Avril 2012, 14:18pm

Catégories : #Les aventures du clown blanc

  Etc... etc.... La République exemplaire en quelque sorte !

 Le recyclage des repris de justice fonctionne à merveille au niveau de l'Elysée. Comme quoi, même un délinquant peut être récupérable. Ce n'est donc pas la peine de prôner ensuite de dépister la délinquance dès l'âge de trois ans ! A moins que ce soit pour dire à l'enfant qu'il a un bel avenir devant lui ! L'Elysée recrute à donf. Tapie, Balkany, Carignon et qui encore ? Intéressant de savoir qui conseille Sarkozy qui prône LA VERITE !

Donc Alain Carignon et un de ceux qui ont aidé le président à se préparer à la campagne présidentielle. Alain Carignon dénommé le Visiteur du soir du président par Paris-Match. Pardonnez-moi de débarquer aujourd'hui. Enfin, Carignon organise des rencontres dites avec des "intellectuels". Je note entre autres Fabrice Luchini, tiens, tiens....

 

 

POLITIQUE/GRENOBLE Carignon : « Il n’y a pas de groupes secrets autour de Sarkozy »

L’ancien maire de Grenoble, Alain Carignon, organise des rencontres présidentielles avec des penseurs, écrivains, éditorialistes et acteurs. Photo DL/Archives

L’ancien maire de Grenoble, Alain Carignon, organise des rencontres présidentielles avec des penseurs, écrivains, éditorialistes et acteurs. Photo DL/Archives

D’abord il y a eu tous ces entrefilets dans différents médias parisiens insistant sur le nouveau rôle de l’ancien maire de Grenoble auprès du président Sarkozy, à savoir celui de conseiller officieux auprès de la société civile. Alain Carignon organise en effet des rencontres présidentielles avec des penseurs, écrivains, éditorialistes, acteurs. Comme Fabrice Luchini, Élisabeth Lévy, Yann Moix, Éric Zemmour ou Patrick Besson. Entre autres.

Puis ces dernières semaines, on a carrément parlé de cellules “secrètes” d’intellectuels français, ayant pour mission de travailler à la réélection de Nicolas Sarkozy en mai 2012. Et notamment d’une cellule Fourtou, du nom du président du conseil de surveillance du grand groupe de communication Vivendi (Canal +). « Les intellectuels sont très intéressés par la stature d’homme d’État de Nicolas Sarkozy »

Contacté, Alain Carignon a démenti l’existence de telles compositions : « Arrêtons ! Il n’y a pas de groupes secrets autour de Sarkozy. Il n’y a pas de groupes secrets chargés de sa réélection », affirme l’Isérois qui rajoute rapidement – et on va dire “évidemment” – « que le président a bien d’autres préoccupations en ce moment, notamment celle de trouver des solutions pour sortir de la crise ». Alain Carignon veut quand même avouer que des déjeuners ou des dîners ont bien lieu entre le président et des intellectuels. Et qu’il est à l’origine de la plupart de ces rencontres. « Parfois, je propose au président de rencontrer telle ou telle personne que je trouve intéressante. Et parfois, il est d’accord », souffle-il sur le ton de la modestie. Il rajoute : « Nicolas Sarkozy a gardé une grande capacité d’écoute, il aime échanger avec des personnes très différentes. Il a besoin de garder le contact avec la société civile. Si l’idée est forte, quel que soit le porteur de cette idée, il n’a jamais d’a priori. » Bon…

Mais est-ce vraiment le rôle des éditorialistes ou écrivains de donner des idées au président de la République française, surtout en période préélectorale ? Est-ce aussi une façon de montrer à la gauche que “L’”intellectuel ne lui appartient pas ?

« Lors de ces dîners, il y a dialogue. Le président aime expliquer sa politique. Quand on a l’impression que la politique que l’on mène est bonne, il est normal qu’on veuille l’expliquer. Mais chacun est libre. Personne n’est instrumentalisé. Zemmour, pour ne citer que lui, reste naturel en face du président. Comme chez Ruquier, il interrompt, donne son avis. Ces échanges sont toujours très vivants. » Et par rapport à la gauche, alors ? « On sait comment elle fonctionne avec les intellectuels et artistes. On l’a vu récemment avec Martine Aubry. La gauche promet toujours de doubler les subventions culturelles - et donc l’argent que la France n’a pas – pour essayer de rallier des personnalités à sa cause. » SUITE ICI

 

Rappelons l'affaire Carignon, condamné le 9 juillet 1996 par un arrêt définitif de la chambre correctionnelle de la Cour d'appel de Lyon à 5 ans de prison (dont 1 an avec sursis), 5 ans d'inéligibilité,  pour corruption, abus de biens sociaux, et subornation de témoins... et septembre 1997, alors qu'il est incarcéré à la prison de Villefranche-sur-Saône, Alain Carignon est mis en examen pour « faux, usage de faux et abus de biens sociaux » dans l'enquête sur société Grenoble Isère développement (GID), une société d'économie mixte liée au conseil général de l'Isère, dont il est resté président. Le 13 juillet 1999, il est condamné par le tribunal correctionnel de Grenoble à dix-huit mois d'emprisonnement avec sursis et 80 000 francs d'amende.

 

MAIS ENCORE :

Politique L'ex-maire de Grenoble doit 300 000 euros au conseil général

 

 

Alain carignon sommé définitivement de payer

Publié le 3 février 2011.

L'ancien président du conseil général de l'Isère et maire de Grenoble, Alain Carignon, devra finalement mettre la main à la poche après le rejet de sa demande en remise gracieuse par le ministère du Budget. Ce dernier avait été condamné en 2004 à rembourser au département de l'Isère, « conjointement et solidairement » avec son ex-collaborateur Xavier Péneau, la somme de 253 126,36 euros, assortie de 51 000 euros d'intérêts. Mais aussi à verser une amende de 25 000 euros pour le premier et de 15 000 euros pour le second. Les deux hommes avaient, en effet, perçu plusieurs centaines de milliers de francs grâce à des commissions illégales versées lors de la construction du rond-point d'Alpexpo.

Système Carignon
« Cette condamnation pour “gestion de fait” prononcée par la chambre régionale des comptes de Rhône-Alpes en 2004 et confirmée en appel par la Cour des comptes, le 23 janvier 2009, n'a pourtant jamais été appliquée par ces deux délinquants, s'indigne Raymond Avrillier, élu écologiste à Grenoble et coauteur de l'ouvrage Le système Carignon. Xavier Péneau touchait l'argent de la main à la main de la part d'entrepreneurs du bâtiment et en reversait une partie à Alain Carignon qui en reversait, lui-même, une partie au RPR. » SUITE ICI

 

MAIS ENCORE, VOICI LE PLACEMENT DES AMIS REPRIS DE JUSTICE PAR NICOLAS SARKOZY  ET L'UN D'EUX RECOIT LA LEGION D'HONNEUR !!!!!  : Ouaf ! Ouaf ! Ouaf !

 

 

 

Xavier Peneau ancien bras droit d'Alain Carignon, nommé préfet

Créé le 25-11-2010 à 11h00 - Mis à jour à 11h45      Réagir

Par  

Sous le coup d'une condamnation dans l'affaire du rond-point Alpexpo, Xavier Peneau, a été nommé préfet de l'Indre.

 

Xavier Peneau, ancien directeur de cabinet d'Alain Carignon condamné plusieurs fois, a été nommé préfet de l'Indre souligne le Canard Enchaîné dans son édition de mercredi 24 novembre. 

Xavier Peneau a d'abord été directeur général des services du département de l’Isère, directeur de cabinet d'Alain Carignon au conseil général puis directeur de cabinet d'Alain Carignon à la mairie de Grenoble. En 1999, il est condamné à un an de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour "abus de biens sociaux" et "usage de faux"dans l'affaire du rond-point Alpexpo.

L'homme est ensuite condamné une nouvelle fois dans cette même affaire, solidairement avec Alain Carignon, à rembourser 253.126 euros aux contribuables de l'Isère plus 51.000 euros d'intérêts. Selon l'hebdomadaire, l'actuel président du conseil général de l'Isère a écrit il y a trois semaine à François Baroin, ministre du Budget pour qu'il recouvre la somme. 

Fin 2003, Xavier Peneau est promu par Nicolas Sarkozy haut fonctionnaire au ministère de l'Intérieur alors qu'Alain Carignon est lui-même "conseil politique bénévole" dans ce même ministère. Xavier Peneau est ensuite chargé par Brice Hortefeux d'une mission au bureau des élections. En décembre 2009, il reçoit la légion d'honneur. SOURCE

 

 

Commenter cet article

Justine 04/04/2012 16:50


Ils sont tous des monsieurs propres.


Le sujet ne s'y prête pas mais comme je ne suis pas souvent sur l'internet, je poste mon commentaire.


J’ai lu les propositions de NDA et je trouve son programme réaliste et de bon sens mais je le trouve incomplet. Il manque la reforme fiscale,
la reforme de la taxe foncière… Malheureusement il n’y a que le fn qui l’a dans ses projets.


En lisant la proposition n° 13 L’INNOVATION ET LA RECHERCHE, j’ai pensé à un événement occulté par les médias ; l’invention en
Franced’un nouveau matériau résistant comme du pvc et modifiable comme du verre. On ne valorise rien. Les américains l’achèteront et l’imposeront à tous comme
leur produit.


Ensuite, n° 18 NATIONALISER EDF/GDF. Juste avant, j’ai lu que les américains protestent contre les subventions que perçoit l’airbus. Je me suis
dit qu’en additionnant toutes les subventions, on trouverait peu d’entreprises qui peuvent se passer de l’aide publique et qui sont en réalité déjà nationalisées.


Une chose importante, NDA veut garder les départements et supprimer les régions.


 


Le Traité de Lisbonne est entré en vigueur mais tout le monde, les politiques compris, fait comme si ça ne signifiait rien, alors qu’ils ne
peuvent prendre aucune décision sans l’autorisation de Bruxelles, n’ont pas le droit d’utiliser les réserves pétrolières pour baisser les prix.


Dans deux ans, les départements cesseront d’exister au profit de huit ( ?) régions. Ce sera la fin visible de la France qui suit le sort
de l’ex Yougoslavie. La Yougoslavie ne revivra plus, tout le monde le sait.


Quand ils ont fabriqué l’Europe, je m’étonnais qu’il n’y avait rien sur une langue commune.


Je pense que l’Europe en tant qu’une unité n’a jamais été envisagée, il fallait trouver l’astuce pour détruire les nations et faire de petits
pays avec des langues différentes, d’où la promotion pour les langues régionales.


Petit à petit, les régions deviendront des pays avec des législations différentes. Je me demande qui prendra en charge les retraités de l’ex
France ?


Les aristocrates se préparent depuis un moment pour prendre le pouvoir dans les nouvelles régions. J’y vais de temps en temps sur les blogs de
ces altesses.


Ce sera comme avant, comme au moyen âge. D’un côté monsieur le comte et de l’autre des gueux illettrés qui mettront une croix sur une feuille
préremplie comme t’a écris Plume. Déjà aujourd’hui, combien quittent l’école sans savoir lire et écrire. Ceux qui arrivent à un bac plus 5 font, après, une formation de plombier ou de maçon pour
pouvoir vivre (je l’ai entendu à la radio deux fois).


Sarkozy a liquidé la France sans aucune opposition et a poussé les français vers le bas.


Je ne pense pas être loin de la vérité. J’ai déjà écrit sur ça il y a deux ans, mes posts faisaient rire. Depuis, je fais comme les autres,
comme s’il ne se passait rien.


 


Pour nos autres « brillants » candidats : chez Mélenchon, en cherchant avec des mots clés, j’ai vu qu’ils revaloriseraient des
retraites mais revaloriser, par ex. de 3% une pension de 280€, c’est 8,40€ en plus et pour une pension de 2000€ c’est 60€ en plus. Rien sur le rajustement d’impôts aux revenus.


Quant aux Sarkohollande, je ne veux même pas lire.


Je vais lire le programme de Cheminade et de Poutou. J’échangeais sur un blog avec un NPA, très poli malgré nos différences d’opinions.


J’essayais de me rapprocher du fn, ça c’est mal terminé, heureusement virtuellement. Ils vivent pour pouvoir détester quelqu’un. J’ai entendu
que M Lepen veut changer le nom de son parti, je la comprends. Elle dit représenter tous les français (c’est ce qu’on dit encore), alors, je ne sais pas, il reste quinze jours.


Ceux qui nous dirigent sont à Bruxelles, on ne les connaît pas. Je me demande quel rôle aura celle ou celui qui sera élue ?


J’ai lu ça sur un blog étranger : « derrière les grands slogans patriotiques ou humanistes, les politiques cachent leurs intérêts
personnels ». Je pense que c’est universel.

plume de cib 04/04/2012 16:56



je passe immédiatement ton commentaire en billet Justine. Il y a beaucoup de matière pour réfléchir, et continuer à fouiller. Merci beaucoup.



Bichau 04/04/2012 09:40


Merci Bichette, je vais envoyer le lien à quelqu'un qui doit beaucoup (de mal) à ce sale bonhomme... Bises

plume de cib 04/04/2012 09:55



oui, on dirait que Sarko aime bien s'entourer de sales petit bonhomme.



roland 03/04/2012 22:14


Les français ne croient toujours pas à la victoire de Mélenchon, mais la souhaitent massivement :


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/un-francais-sur-dix-voit-melenchon-devant-hollande_1100549.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents