Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Paix à ton âme, Michael.

Publié par plume de cib sur 26 Juin 2009, 11:22am

Catégories : #CULTURE



Hommage à un grand de la Pop. Une bête de scène, un monument. Il s'est effondré à la veille de la reprise de ses concerts.
Il a suscité l'admiration et la haine comme tous les êtres exceptionnels.
Michael Jackson devient à présent une légende. Son oeuvre est à jamais ancrée dans l'Histoire de la musique.

Commenter cet article

Lenz 28/06/2009 19:45

tu n'as qu'à acheter Gala la semaine prochaîne, tu seras servi ...coté communion

plume de cib 28/06/2009 23:28


bah je n'ai jamais acheté gala....


Fleche 27/06/2009 14:06

C'est une étoile du monde du spectacle qui me laisse complètement indifférente. En plus je suis en overdose d'informations le concernant depuis hier.Est-ce indispensable ce trop plein ?

plume de cib 27/06/2009 18:13


Cela dépend pour qui Flèche. Pour ceux pour qu'il indiffère, c'est certes une gène passagère mais qui n'entraîne aucun dommage, juste un peu de patience et de respect pour ceux qui le pleurent. Et
vu qu'ils sont des millions à travers la planète, cela fait du bruit. C'est une communion de grande envergure, beaucoup d'émotion, beaucoup de tristesse.
Grosse bise à toi....


Lenz 27/06/2009 13:51

d'accord avec ce commentaire. Mais d'ici à faire une icône de ce michel jacques son !! il y a un pas ....

Naradamuni 27/06/2009 13:16

Je suis un nègre blanc qui mange du cirage Parce qu'il se fait chier à être blanc, ce nègre, Il en a marre qu'on lui dise: " Sale blanc!" A Marseille, la sardine qui bouche le Port Était bourrée d'héroïne Et les hommes-grenouilles n'en sont pas revenus... Libérez les sardines Et y'aura plus de mareyeurs! Il n'y a plus rien Des futals bien coupés sur lesquels lorgnent les gosses, certes! Des poitrines occupées Des ventres vacants Arrange-toi avec ça! Le sourire de ceux qui font chauffer leur gamelle sur les plages reconverties et démoustiquées C'est-à-dire en enfer, là où Dieu met ses lunettes noires pour ne pas risquer d'être reconnu par ses admirateurs Dieu est une idole, aussi! Je m'éclaire la Nuit dans le noir de mes nerfs Dans l'or de mes cheveux j'ai mis cent mille watts Des circuits sont en panne dans le fond de ma viande J'imagine le téléphone dans une lande Celle où nous nous voyons moi et moi Dans cette brume obscène au crépuscule teint Je ne suis qu'un voyant embarrassé de signes Mes circuits déconnectent Je ne suis qu'un binaire Mon fils, il faut lever le camp comme lève la pâte Il est tôt Lève-toi Prends du vin pour la route Dégaine-toi du rêve anxieux des biens assis Roule Roule mon fils vers l'étoile idéale Tu te rencontreras Tu te reconnaîtras Ton dessin devant toi, tu rentreras dedans La mue ça ses fait à l'envers dans ce monde inventif Tu reprendras ta voix de fille et chanteras Demain Retourne tes yeux au-dedans de toi Quand tu auras passé le mur du mur Quand tu auras autrepassé ta vision Alors tu verras rien Il n'y a plus rien

terrien 26/06/2009 22:24

Un être malheureux, au point de se défigurer le visage dans la recherche sans issue d’un “jeunisme” infantilisant. Quelques tubes. Pour le reste…. bof, c’est l’”ère du vide”. Un astre de la sous-culture de masse et démocratique, où tout se consomme et où tout se jette. Commercial, bidon et clinquant, et qui n’avait de toute façon rien à dire. Sans portée pour ses frères humains. Comme tous les autres produits de consommation, il sera vite oublié. The show must go on ( dans un monde qui se déliquéfie lentement)

plume de cib 27/06/2009 01:36


Un être malheureux à cause de la connerie du blanc... Ils sont des millions d'africains à essayer de se blanchir, risquant leur vie, il ne faut pas l'oublier. Le blanc, lui, ils ne sont pas prêt
d'oublier...
Michael Jackson a été le premier à se faire une place dans ce monde de blancs, mais à quel prix ! De la culture de masse, peut être si vous voulez dire populaire, culture pour tous. Il a je crois
suscité beaucoup de vocations, donner espoir à beaucoup, il a fait son travail d'homme finalement, beaucoup ne peuvent pas en dire autant...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents