J'ai enfin le score réalisé par le parti pour qui j'ai voté

Publié le 13 Juin 2009



J'ai voté pour Alternative écologie Indépendante.
Le soir du 7 juin, je n'ai vu à aucun moment son score s'afficher sur le tableau présenté par les télés. Aucun journaliste n'en a fait mention et je suis restée jusqu'à la fin dans l'espoir de voir enfin le résultat du canasson sur lequel j'ai misé. De plus, le dernier de la liste présentée était Lutte Ouvrière avec un score de 1,3 %. Cela sentait mauvais, je me suis dit, on s'est perdus en route.
J'en ai déduit que nous avons dû être trois à voter pour AEI, qu'il doit falloir un nombre minimum pour avoir le droit de figurer sur la liste. Bon.

Déjà, le matin, lorsque je suis allée voter, sur la table où étaient les bulletins de vote, il n'y avait que quelques bulletins AEI. La personne voulait absolument que je choisisse des bulletins bien que je lui ai dit que j'avais apporté celui que j'avais reçu. Heureusement que nous avions apporté nos bulletins car je crois bien qu'il n'y en aurait pas eu assez. Pourtant, c'est le même nombre de bulletins pour tous les partis qui est demandé aux candidats qui en financent le coût. Alors où sont passés les autres bulletins ?

J'ai appris dans la semaine que AEI avait fait plus de 4 % dans la moitié Sud de la France, et aujourd'hui je découvre que ce petit nouveau parti a quand même réuni 3,7 % des suffrages exprimés sur tout le territoire. Et ce sans aucune, absolument aucune couverture médiatique. Même pas un spot, rien. La campagne électorale n'a mis en lumière que les vieux partis des ténors ou des éternels contestataires, une machine bien huilée et personne ne veut que ça change dans cette sphère. Il fallait donc être curieux pour s'intéresser à une liste qui paraissait ne pas exister.

Pourtant, les citoyens rament pour essayer de faire de la politique autrement. Ils sont de plus en plus nombreux à se détacher des vieilles bourriques droite gauche qui cheminent flanc contre flanc depuis des décennies et nous font faire des tours de manèges.
  Nous n'arriverons pas à faire changer les systèmes si nous votons sans arrêt pour les mêmes, ceux là qui ont créé le système. J'espère que les citoyens auront de plus en plus la curiosité d'aller voir ailleurs et l'audace de s'engager ou du moins de soutenir des programmes qu'ils approuvent.  Qu'on arrête de voter par habitude ! Ou alors faudra-t-il attendre que tous les grognards du vieux système soient DCD pour espérer voir autre chose ?

Il y a un problème manifeste au niveau du CSA  puisque toutes les listes n'ont pu s'exprimer de manière équitable. Il y a sans contexte un nouveau déni de démocratie. Ce n'est pas rien de le dire, de le dénoncer, il faut aussi le dépasser et se lancer comme des aventuriers à la recherche du Nouveau Monde. Ou continuer à subir.... mais alors sans faire la gueule puisque ce sera l'expression de notre volonté.

Rédigé par plume de cib

Publié dans #Sciences du quotidien

Repost 0
Commenter cet article

modérateur 14/06/2009 19:51

OUi exactement, le monde ne changera pas, tant qu'on ne s'impliquera pas. On attend touojours que l'on décide pour nous (le "on" désigne les responsables politiques, celles et ceux qui ont une place trop bien garnie), il faut certainement que chacun prend conscience de l'importance de son implication. Des français résignés, mais il reste encore quelques individus bien dévoués heureusement d'ailleurs. 

plume de cib 14/06/2009 20:03


Tout à fait d'accord. Peu à peu les gens doivent sortir de leur condition de juge permanent, de critique alors qu'ils ne s'impliquent pas. Comme disait ma grand-mère, il n'y a que ceux qui ne font
rien qui sont sûrs de ne pas se tromper !
Si on n'est pas contents, on avance, on cherche, on crée soi-même un mouvement, on bouge, on fédère... Je dis depuis longtemps qu'il n'est pas interdit de critiquer Sarko et sa clique, mais ce
n'est absolument pas suffisant. C'est une pure perte d'énegie....
Mais bon, après ces élections, je suis plutôt contente, ça bouge, on bouge, de plus en plus de gens s'intéressent à la pollitique....


modérateur 14/06/2009 19:30

j'ai été chez Greenpeance pendant quelques années, je suis encore dans une association citoyenne, je suis membre des jardins ouvriers, mais également dans une association de loisir dans ma commune. Je votais souvent PS mais depuis deux ans, j'ai adhéré au MoDem, pour défendre des valeurs, celles en  quelle je crois. Nous avons créé dans notre commune de 5000 ha un groupe local , sans un centime, nous avons effectué en 9 mois trois conférences (crise financière, développement durable, réformes de l'hopital et un café débat sur l'Europe), nous n'avons aucun élu pourtant nous avons fait un bon score 11.78%). Malgré le score national, je reste attaché à certaines valeurs, à notre organisation qui est pour moi avant tout locale "tout au moins pour nous". J'espère simplement que le citoyen reprenne un jour l'envi d'être acteur de sa vie, c'est en cela auquel je crois.

plume de cib 14/06/2009 19:40


Oui... Le consumérisme a fait des peuples des suiveurs. Qu'ils prennent conscience et qu'ils deviennent responsables et qu'ils choisissent le rôle qu'ils entendent jouer... Je crois que tout ne
peut pas changer en deux minutes mais que le virage est pris.... On a trop l'habitude de voir la vie à travers des films où actions et réactions s'enchaînent jusqu'à l'épilogue. On a oublié qu'il
faut du temps... Patience....


elen 14/06/2009 17:48

J'ai affiché le score de l'Alliance  écologique indépendante sur mon blog dès lundi dernier et je leur ai consacré deux articles...Et je suis effectivement comme toi très choquée qu'ils soient absents des médias où règne une forme d'omerta vis-à-vis de l'écologie indépendante. On se demande bien pour faire plaisir à qui???

modérateur 14/06/2009 17:47

Je crois qu'il y a de toute façon une raison de ne pas se sentir concerné par l'UMP et le PS et les Verts, alors il faut chercher ailleurs. La manipulation est simple a effectuer, il ne faut pas se faire prendre et quelques personnes bien pensantes se font la joie de manipuler le choix des personnes. Mais ne nous tropmons pas, l'avenir appartient à celles et ceux qui agissent.

ciorane+la+pauvresse 14/06/2009 08:41

Si je peux me permettre une analyse personnelle, d'autant moins subjective que je n'ai pas voté dans les tons verts, ce résultat calamiteux est dû aussi au type d'élection. Dans ce scrutin à la proportionnelle, seules les listes ayant atteint les 5% ont un élu. Beaucoup d'électeurs à la fibre écolo ont donc choisi de voter utile, pour une liste qui amènera une voix verte au parlement européen, même s'il s'agit d'un vert caca d'oie tellement il est mélangé. Bon courage pour l'avènement d'un vert plus pur !

plume de cib 14/06/2009 11:55


merci beaucoup pour cette précision... j'aurais p't'être dê voter utile alors... Effectivement, comme je le dis et le répète, ce n'est pas le fait d'avoir voter Europe Ecolo qui est à retenir mais
bien la montée d'une idéologie non plus capitaliste mais équitable. C'est le symbole qui est important, cela ouvre la porte aux autres partis verts qui faisaient rire il n'y a pas si longtemps....
A bientôt