Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


La première grande pandémie du siècle, c'est bien sûr la CRISE !

Publié par plume de cib sur 12 Juin 2009, 11:10am

Catégories : #GRIPPETTE



Calquant mon titre sur celui des porte-parole de la très digne organisation mondiale de la santé, je déclare en tant que porte-parole de moi même que la première grande  pandémie du siècle c'est la CRISE !

Mais là, c'est du haut niveau ! Rien à voir avec le bijoux de Bocassa, le financement des campagnes présidentielles, ni même le 11 Septembre 2001 ! Toujours plus haut, toujours plus fort !

La première grande arnaque du siècle est en fait une suite d'arnaques en série qui a commencé par le transfert d'argent public dans les banques, le renflouement de l'industrie automobile à seule fin de satisfaire les actionnaires etc etc.... Il y a tant à dire et à redire. Bref...

Cela continue par une propagande sans précédent qui tend à nous vendre une pandémie qui n'existe pas mais sur laquelle nous devons nous focaliser afin de ne pas ressentir ou entrevoir le nombre considérable de magouilles en train de se perpétrer au niveau mondial pour soigner le capital de 2 % de la population. J'avoue que cet acharnement me scie. Mais comme finalement tout ce qui est mal a son penchant de bon, l'insistance quasi hystérique qu'ont les médias et l'OMS à nous faire croire que nous allons tous mourir enrhumés, a créé une vague de scepticisme elle aussi sans précédent.

On nous annonce aujourd'hui que le niveau d'alerte est passé à 6, mais l'OMS se voulant quand même un peu crédible souligne qu'il ne s'agit pas d'un niveau de dangerosité du virus mais du fait que deux foyers isolés aient été décelés. L'OMS a attendu que Novartis donne le feu vert bien sûr. La fabrication du vaccin est en bonne voie, toutes les mesures ont été prises pour bacler sa finition. Il faut dire que les gouvernements se sont délestés d'un bon paquet de dollars. En particulier, les USA qui semblent bien pressés de disposer de cette arme incroyable pour soi disant protéger les siens. Si Obama essaie de sauver les meubles en faisant resplendir le moralisme américain dans le Monde, son Pays est à sec, la population vit un désastre. Je ne veux pas avoir l'air médisante, mais... bon...

En France où nous ne touchons pas encore le fond, il n'y a eu que 73 personnes enrhumées ce trimestre, ce qui ne casse pas des briques, ne serait-ce que par rapport au crash de l'Air bus qui a fait 228 morts en quelques instants ! On s'en tient donc à un niveau raisonnable. Certains de nos concitoyens commencent à dire qu'on leur cache des choses et qu'en vérité, il y aurait beaucoup plus de français enrhumés. J'en vois sur des forums qui se mettent en vrille à force de croire tout ce qu'on leur raconte, prêts à avaler n'importe quoi pour fuir le vilain rhume, qu'ils ont déjà attrapé 1000 fois, oui mais on ne leur avait pas dit qu'il était mortel ! En ce moment, c'est plutôt normal qu'on ait le nez qui coule et qu'on éternue, vu que nous sommes en pleine période de pollen. Mais ceux-là sont contaminés aux médocs déjà depuis longtemps, ils ne risquent plus rien, leur corps est devenu transgénique !

Bref. On nous ressort inévitablement le fantôme de la grippe espagnole qui sévit en 18-19 et dont la fabulation au fil des ans a fait monter les chiffres, un peu comme les intérêts des bons au porteur. Il est plus honorable de faire mourir les gens de grippe dans l'histoire que des suites de l'utilisation de gaz moutarde et autres jouets des usines chimiques déjà très prolifiques à l'époque. Et puis le monde était à feu et à sang, les conditions de vie déplorables, les esprits ahuris par tant de drames périclitaient, frappés par la culpabilité d'être toujours en vie, certainement...

Les élus du Monde, incompétents manifestes et incapables de se remettre en question, ces grands conservateurs bosselés d'arrogance, vont continuer à nous vendre leur scénario hollywoodien pour nous divertir du reste et finiront par vendre leur vaccin rempli d'inavouables substances dont on ne sait comment s'en défaire. Et les gens pisseront ces produits exotiques et pourriront un peu plus les nappes phréatiques et les fleuves. Et tous ceux qui n'en auront pas voulu le boiront malgré eux avec l'eau du robinet.... Brrrr.... A oui, pis y a les stocks de tamiflu à écouler, on ne va pas affréter une navette spatiale pour les distribuer aux E.T. quand même !

Je suis étonnée que les élus politiques, tous bords confondus, ne pipent mot là-dessus. Pas un qui ait le courage de la ramener ? Enfin, j'espère bien que seront vaccinés en premier ceux qui craignent tant pour la santé des autres, à savoir les actionnaires, les patrons des industries chimiques qui auront pondu le bébé, puis les gouvernants du Monde à qui on souhaite longue vie bien sûr. Je ne vais pas trop m'engager si je leur affirme que nous sommes si sensibles à leur bien-être que nous nous dévouons sans façon et leur offrons notre injection ! Si, si, ça me fait plaisir, je vous assure ! Moi, j'apprends à me moucher dans les doigts, c'est ce que j'ai trouvé de plus écolo finalement.... hi hi hi...

Commenter cet article

Naradamuni 13/06/2009 11:19

>Enfin, j'espère bien que seront vaccinés en premier ceux qui craignent tant pour la santé des autres, à savoir les actionnaires, les patrons des industries chimiques qui auront pondu le bébé, puis les gouvernants du Monde à qui on souhaite longue vie bien sûr.J'ajouterais à cette liste non exhaustive ceux qui se prétendent écolo et se proposent de sauver l'humanité en installant un nouvel eugénisme!Yves Cocher des Verts, proposant de diminuer les allocations familiales à partir du 3ème enfant, il le justifie ainsi : « Comment s'étonner alors que beaucoup s'interrogent : et si nous étions trop nombreux, déjà, pour cette Terre ? Notre démographie n'est-elle pas la cause de nos malheurs écologiques, mais aussi politiques, sociaux, militaires, comme l'affirmait déjà l'austère Thomas Malthus en 1798 ? Les "émeutes de la faim" qui ont secoué en avril 2008 des pays très peuplés Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Egypte, Haïti, Indonésie, Maroc, Philippines, Nigeria, Sénégal ne lui donnent-ils pas raison ? Le pasteur britannique Thomas Malthus, économiste, affirmait que la population humaine croît de façon exponentielle (2, 4, 8, 16, 32) et les ressources, de manière arithmétique (1, 2, 3, 4, 5). Inévitablement, nous irions vers l'épuisement des biens, la famine, la guerre de tous contre tous. ». Mais il n'est pas le seul à penser ainsi dans la mouvance Ecologie. Ainsi, sur le site « notre-planete.info », proche de l'ONG «Les Amis de la Terre », dans sa rubrique "surpopulation", on peut lire parmi les premiers articles, celui intitulé "Homo Sapiens est la pire espèce invasive." : "Nous feignons d'ignorer la finitude d'un monde dans laquelle notre multitude puise allègrement et sans relâche. Il faut quelque chose de plus qu'un couple pour faire un enfant, il faut au moins une planète viable. Posséder une famille nombreuse n'est-il pas un délit environnemental, une grave atteinte à la planète et à l'avenir commun ?" Tout est dit dans ces quelques mots. C'est terrifiant et cela renvoie à une autre époque celle ou l'on argumentait avec enthousiasme en faveur de l'eugénisme. Ces propos illustrent bien les accusations portées contre la mouvance écolo à savoir sa collaboration avec l'élite mondiale des Bilderberg et autres qui visent à une diminution d'un tiers de la population planétaire. Ils ont trouvé dans les Cohn Bendit, Bové, Cocher, Sarkozy, Obama etc... une génération de serviteurs égoïstes, hyper individualistes, cyniques et jouisseurs immoraux, et surtout nihilistes, qui, brandissant l'étendard vert et martelant le slogan vert "sauver la planète", sont sur le point de détruire une partie de l'humanité sans aucun état d'âme. Mais, pour donner l'impression qu'ils se soucient des pauvres, les adeptes de la taxe carbone, Cohn Bendit- Bové, Sarkozy, Borloo Hulot et Cie, proposent "généreusement" un système de taxation-compensation avec des "tickets verts" distribués aux plus démunis, certains envisageant cette distribution de manière bien plus large, la taxe carbone servant entre autre, à les payer . C'est sans compter sur la hausse des prix que va engendrer cette taxe carbone puisque qu'elle va toucher tous les secteurs d'activités. Comme si, avec une hausse record du chômage dans le secteur privé, donc une paupérisation accélérée d'une nouvelle frange de la société, c'était le moment, après le paquet fiscal fait pour enrichir les riches, de taxer encore plus les pauvres. Ces taxes environnementales sont tout simplement scandaleuses. Vouloir réduire la consommation d'énergie en imposant une taxe carbone c'est d'abord et avant tout réduire le niveau de vie des populations les plus défavorisées car les riches ont les moyens de se payer les technologies et faire faire les travaux nécessaires pour faire des économies d'énergie. Cela vaut également pour les classes moyennes politiques puissantes et notamment celle des Cohn Bendit-Bové et leurs groupies. Les populations les plus défavorisées n'ont pas à payer par le biais d'une taxe carbone la surconsommation énergétique des plus riches dont celui qui squatte l'Elysée et sa bande de mafieux. De même elles n'ont pas à payer le manque d'investissement dans la recherche de produits moins gourmands en énergie, tout simplement parce que les actionnaires sont trop occupés à encaisser des dividendes pour les dépenser en consommant encore plus d'énergie de par leur train de vie. Les pauvres n'ont pas à payer la casse des services publics dont les transports, alors même que ces services, biens publics, leurs ont été volés et bradés aux amis des cliques politiques successives au pouvoir, de droite comme de gauche. Une politique de transports en commun basée sur des économies d'énergie aurait du être mise en place depuis longtemps car les problèmes de diminution des ressources énergétiques telle le pétrole, et les problèmes des émissions de gaz à effets de serre sont connus depuis longtemps. Mais le libéralisme et ses collaborateurs dans les classes politiques - qui détournent à leur profit la démocratie comme on vient de le voir encore une fois lors de ces dernières élections européennes avec un taux d'abstention record de 60% - ont manigancé une crise économique pour se redistribuer entre eux les moyens de production et les profits en misant désormais sur le VERT. Le système reste le même, celui de l'exploitation et l'asservissement du plus grand nombre au profit d'une " élite tueuse". Il est donc important de combattre ces taxes environnementales, carbone ou autre, et proposer des moyens de réduire la consommation d'énergie qui ne passent pas par l'appauvrissement des populations les plus défavorisées ici et partout ailleurs. La défense de l'environnement doit faire de l'être humain, son développement matériel, psychique et spirituel, le centre de ses préoccupations ce qui n'est pas le cas du programme fumeux des Cohn Bendit-Bové, Hulot et autres sbires ralliés à la clique mafieuse de la mondialisation/libéralisme. Ce que propose Europe Ecologie et Sarkozy c'est un asservissement encore plus grand des populations les plus défavorisées au profit de leurs riches amis, leur exclusion et paupérisation, voire pire, leur extermination. (La durée de vie moyenne d'un SDF est de 48 ans) On vous sert la taxe carbone en apéro, en vous promettant "le meillerur des monde" mais dans les années à venir attendez vous à pire.Sous la bannière 'un nouveau départ pour l'humanité", bienvenu dans l'Eco-Dictarure!!!

Marie-R 12/06/2009 14:38

En voilà des vérités bonnes à dire! Je vais mettre cela dans un coin de mon blog.STOP à L'ARNAQUE GENERALISEE!Bon Weekend!

plume de cib 12/06/2009 15:08


Merci MARIE !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents