Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Européennes : Echec total de la droite et de son projet européen

Publié par plume de cib sur 9 Juin 2009, 09:23am

Catégories : #Sciences du quotidien



Non, je ne suis pas devenue dingue.

En faisant les comptes, il s'avère que nous sommes environ 45 millions d'électeurs en France  et que moins de 5 millions ont approuvé la politique européenne du gouvernement et donc de la droite d'Europe en général. Alors bien sûr, au lieu de faire profil bas, l'UMP conduite par le gentil Xav. Bertrand pavoise en public au point d'en être devenue pathétique.

Je me suis engagée contre l'abstentionnisme au côté de mes concitoyens internautes, nous avons fait rage campagne avec nos modestes moyens. Mais le résultat est tombé, près de 60 % d'électeurs ne se sont pas déplacés. Or, le vote abstentionniste n'existe pas en France pas plus que dans la plupart des Pays d'Europe je pense. Et pourtant, ce vote est de plus en plus utilisé, de même que les gouvernements en tiennent de moins en moins compte. C'est un véritable dialogue de sourds.
Sarkozy se félicite du succès de l'UMP et affirme avoir bien compris le message des français et donc continuera sur sa pensée, la sauvegarde du capitalisme. Il se sent bien sûr obligé de teinter légèrement son paysage en vert qui est tendance dans une majorité de Pays européens. Il continuera d'user d'une politique économique désincarnée devenue anarchique qui pulse maintenant de manière obsessionnelle à chacun des soupirs du grand capital qu'il faut maintenir à tous prix en survie artificielle. Pour cela, il faut bien entendu écraser les classes sociales, presser tout ce qui peut l'être encore. C'est une course contre la montre. Le vote abstentionniste n'étant pas pris en compte, la droite européenne vient d'élargir son pouvoir, de se donner carte blanche. En fait, le message clair des abstentionnistes du refus de cette Europe produit exactement l'effet inverse de celui désiré.
Nous avons certes le DEVOIR de voter. Mais ce qu'il faut surtout retenir, c'est que nous en avons le DROIT ! Et  ce droit, il faut le prendre. Nous ne pouvons pas changer les règles de notre Constitution si nous ne nous servons pas des clés que nous avons pour entrer dans la place. Il ne nous resterait comme alternative qu'un putsch, une révolution dans la violence. Et il n'est pas sûr que la révolution amène à l'évolution. Il n'y a qu'à voir comment la révolution de Mai 68 a vite été tuée dans l'oeuf. Avec quelques promesses, l'affaire fut close, le capitalisme n'a jamais été inquiété et s'est même servi de l'événement pour rebondir.

Lorsqu'on parle économie, le peuple répond par social, il y a là aussi une forme d'autisme de part et d'autre. Les uns ne scieront pas la branche où ils sont assis, les autres ne veulent pas user des armes dont ils disposent pour faire valoir leurs idées.

Mais il y a bien sûr et fort heureusement cette formidable montée des partis écologiques. C'est eux qui nous ouvrent enfin la porte d'une politique autrement, voulu par la majorité des peuples d'Europe. J'ai lu qu'on ne pouvait pas créer une économie basée sur l'Ecologie ! Oh que si. Et c'est même ce qui va sauver le monde. Quelqu'un disait, après le film HOME, que si on mettait la France à l'agriculture bio, elle ne pourrait nourrir que 48 millions de français. Premièrement, je me demande si elle tient compte :

- de l'énorme gaspillage sur les denrées alimentaires qui sont de l'ordre de 40 % de la production

- du fait que nous occidentaux nous sur-consommons, ce qui n'est pas bon pour la santé. Quand on pense que 80 % des ressources mondiales profitent à seulement 20 % de la population mondiale, nous pouvons sans difficulté rétablir l'équilibre.

Et puis si la France ne peut nourrir tous ses habitants, il y a l'Europe. Et c'est là que l'Europe prend une dimension intéressante. Le continent offre un paysage et un climat très diversifié qui lui permet d'être autonome. Bien sûr dans ce cas, il faut oublier la mondialisation. Mais si celle-ci prône la déforestation pour la culture en masse du soja dont 70 % ira à la nourriture des bovins élevés en batterie, on peut l'oublier sans problème. Oublier aussi la production chimique des pesticides et des engrais dont on sait qu'ils ne servent qu'à polluer la terre et à amoindrir la qualité des produits. Je rappelle à ceux qui ne l'auraient pas lu que l'utilisation de produits chimiques dans l'agriculture surgit après la guerre, alors que les états avait à "recycler" les armes chimiques non utilisées. Les usines de produits chimiques ont pu, grâce à ce créneau providentiel, prospérer. Depuis les années 50, les cancers ont aussi prospéré de près de 300 % !

Il n'y a donc pas vraiment à chercher midi à quatorze heures. L'humanité n'a pas besoin de richesses pécuniaires pour être heureuse. Son bonheur, elle ne peut le trouver que si elle est à nouveau en harmonie avec son environnement, si les uns ne vivent pas au détriment des autres. Et si on se tourne vers l'énergie du soleil. C'est ainsi que débuta la vie sur terre. C'est ainsi que nous pourrons la pérenniser.


Commenter cet article

Naradamuni 11/06/2009 15:37

Voici la liste des 27 et le nombre d’élus verts :
- Finlande = 1
- Estonie = 0
- Lettonie = 1
- Lituanie = 0
- Roumanie = 0
- Bulgarie = 0
- Grèce = 1
- Chypre = 0
- Pologne = 0
- Slovaquie = 0
- Hongrie = 0
- Allemagne = 13
- Autriche = 1
- République Tchèque = 0
- Slovénie = 0
- Danemark = 2
- Suède = 2
- Pays-Bas = 3
- Italie = 0
- Malte = 0
- Belgique = 3
- Luxembourg = 1
- France = 14
- Espagne = 2
- Portugal = 0
- Irlande = 0
- Grande Bretagne = 5 Total = 49 députés verts sur 736 députés Européens
j'espére que vous ne comptez pas sur cette prétendue « vague verte » (comme l'annonce les médias de Nico le killer) en tant que cheval de Troie car la déception risque d'être gratinée!
Car ce fut : Une bien belle campagne électorale
qui présage pour l’avenir  ...

Le 2 juin en pleine campagne électorale, discours du Président sur l’insécurité (insécurité qui n’aurait rien à voir avec la montée de la précarité) retransmis sur toutes les télés.Le 5 juin journée de retransmission à la télé (avec pseudodébat d’une heure) et sur écrans géants comme pour la coupe du monde de football d’ un film sur l’insécurité écologique, financée par la mafia de la finance et avec le soutien de l’ump. Le 6 juin le grand Sarkosy débarque avec ses amis américains pour un grand show télévisé en Normandie. Voici une campagne électorale bien orchestrée comme dans la Roumanie de Ceaucescu. Et vous parlez de vouloir analyser les résultats ???
Quant à Daniel Cohn Bendit, l'intermittent du spectacle politique nommé aussi jeu démocratique, celui qui mange à tout les râteliers au file du temps (dans la même famille Politiquo-hypocrito-dandy, je voudrais Kouchner - bonne pioche ! - ) en fonction des besoins du lobby qui n'existe pas.  Il a ici hérité du rôle de tête de file de l'écologie française, et s'est vu boosté dans les résultats comme ses confrères d'autres pays, grâce au film malthusien " Home"  tombé du ciel gratuitement partout avant les élections européennes (Merci Besson pro-hadopi et son Europacorp, où comment fédérer la planète sur un sujet afin d'arriver au gouvernement mondial salvateur; tous les chemins sont bons).
Vous savez, ces élections où lorsque l'on vote majoritairement NON à un référendum, les politiciens s'assoient dessus. Par conséquent on ne s'étonnera pas de voir si peu de monde concerné par cette mise en scène démocratique ou chacun a le droit de mettre un bulletin dans l'enveloppe, afin que les responsables politiques chargés d'agir en fonction des décisions du peuple, puissent se faire une réserve de papier cul (bientôt écologique).
C'est assez affligeant de voir autant de monde se fourvoyer sur tout ça, continuer de lire la grande presse, de brouter le contenu des journaux tv et se forcer à y croire encore, afin de continuer à se complaire dans son petit train train, loin de la misère et de la faim, temps que ça durera...
Je vous laisse vomir sur ce qui suit, peut être qu'enfin avec cette vidéo, certains tomberont de leur nuage et prendront conscience des dégénérés de l'élite qui se moquent de nous depuis si longtemps et qui pourtant font carrière en toute tranquillité.VidéoRévolutionnaire pour achever de Gaulle, écologiste pour tuer les Verts-Rouges. Et au passage, empêcher la Gauche d'arriver au pouvoir. Sans oublier bien sûr le torpillage du Modem. Un beau palmarès !
Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1793
Art 35 : Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.http://lemodemdefrancois.over-blog.com/

 

plume de cib 11/06/2009 16:04


Comme les problèmes ne peuvent pas se régler de manière aussi radicale, le pas qui vient d'être fait, est un pas en avant positif vers une politique autrement. C'est interessant d'ailleurs de
constater que le plus grand nombre de députés verts se trouvent dans les pays les plus industrialisés qui sont arrivés au bout d'une époque, les dégâts en matière environnemental y sont
considérables.
 La gauche est majoritaire, si elle s'unit bien sûr. Mais la droite n'a gagné que parce qu'elle s'est unie et la gauche n'a gagné que lorsqu'elle était unie.
On parle de gauche / droite histoire de se situer quelque part, mais ce clivage est mort déjà dans les mentalités.  De même que la sanctuarisation des leaders. La porte ne s'est pas ouverte
sur Cohn Benditt mais bien sur l'espoir d'un renouveau politique, l'arrivée d'une nouvelle donne économique possible, vivable et équitable.
Ce n'est pas aujourd'hui ni dans une semaine ni même dans un an que tout va changer mais le virage est abordé. A chacun de prendres ses responsabilités et la place qui l'attend dans ce vaste
chantier.
Bonne journée


Naradamuni 11/06/2009 08:25

"Houla Naradamuni, votre passion vous conduit à l'intransigance quasi absolue."Alors qu'en est-il de votre écrit :"Quoique le taux d'abstention est exceptionnel et montre à quel point les citoyens européens n'ont d'une part "aucune conscience et aucun sens de leur responsabilité"... La politique de l'autruche n'a jamais, jamais réglé les problèmes."Passer de 30% lors du référendum à 60% lorsqu'il s'agit "d'élire" dans un choix de vampires ( je persiste!) manipuleur-trices (j'arrête! ), est-ce preuve de manque de conscience citoyenne et de sens des responsabilités?Quant à croire que la politique de l'autruche soit la position des abstentionnistes?Pour certains, certainement, ni plus ni moins que chez les veaux-taons endoctriné TFisé...  qui eux non plus ne réglent les problèmes! "Tout ce qui ne pense pas pile poil comme vous devient la pire des insultes à la démocratie." houla Plum'  vous mettez de l'intransigeance là où je réponds aux insultes qui sont faites aux abstentionnistes et à leur conscience de citoyen et effectivement à la Démocratie (il est vrai avec fougue et verbes colorés )"Dommage, vraiment car votre avis si tranché soit-il appelle à la réflexion."Pas si dommageable que cela donc, et je vous en remercie, comme je vous remercie pour les réflexions complémentaires que vous me mettez en liens!"Il n'est pas inutile de voter blanc, bien au contraire. Il y a de plus en plus de votes blancs et de votes nuls, ce qui conduit forcément l'assemblée à s'en préoccuper. C'est ce qu'elle a fait, mais le projet n'est pas encore passé au Sénat. Quoiqu'il en soit, s'il y a de plus en plus de votes blancs, il y aura une pression de plus en plus forte sur le système électoral et nous en arriverons à faire valoir le vote blanc comme un vote civique reconnu, comptabilisé"Je suppose que vous parlez de la proposition de loi du parti socialiste sur la reconnaissance du vote blanc du 24 octobre dernier rédigé par les sénateurs Roland Courteau et Marcel Rainaud. Cette proposition n'est pas bien différente des vingtaines d'autres précédentes depuis plus de 30 ans. Je lui prédits un avenir similaire... La différence du taux d'abstention entre ces élections et le référendum sur le traité de Lisbonne apportant une fois de plus le constat que les citoyens ont une conscience politique et ce n'est pas le seul :Réponses des citoyens aux sondages sur le Référendum d'Initiative Citoyenne (et non populaire!)..• 82 % des Français sont POUR (Sondage Sofres pour "Lire la politique" du 12 mars 2003).• 88 % des Français pensent "qu’il faudrait faire un Référendum si un nombre élevé de gens le demandent" p 112 dans "La Démocratie à l’épreuve" G Grunberg (Presse de Sciences Po).Avec le RIC les Français qui souhaitent les réformes pourront les contrôler et en présenter, or :• 68% des Français sont pour "Un référendum d’initiative citoyenne, qui pourrait être demandé par 500 000 signatures de citoyens". (Sondage BVA du 11 07 2007 pour le Figaro/LCI)Or qu'en est-il des promesses et des actes des partis et de leurs sénateurs et autres depuis 1993 par exemple ?• En 1993 : Tous les partis du PC au FN avaient le RIC dans leur programme.• En 2002 : J.Chirac le promettait à nouveau expressément dans sa profession de foi du second tour.• En 2004 : Lors de l’adoption de la Loi sur la décentralisation du 13/08/2004 pas un seul député n’a déposé le moindre amendement en faveur du RIC communal ou régional.Et donc 2O% des inscrits d’une commune et 10% d’une région, ce qui est énorme, (Près de 700.000 en Ile de France !) peuvent demander une "consultation" sur tous sujets, mais l’assemblée délibérante peut la refuser, et ce n’est qu’un simple avis...• En 2007 : Déclarations des deux finalistes de la Présidentielle :- N.SARKOZY, le jour de son investiture a déclaré que le Français est : "un citoyen qui ne veut pas renoncer,(...), ne veut plus que l’on décide à sa place, que l’on pense à sa place". Mais pour cela il doit disposer du RIC...- S.ROYAL, après des milliers de rencontres avec les citoyens, en dressait le bilan sur son site "Désirs d’avenir" et présentait plus de cent propositions.On pouvait lire :"Une nouvelle présidence"Remontée des débats"Les citoyens veulent prendre la parole plus souvent et plus directement pour décider eux-mêmes.(...)"C’est la définition même du référendum d’initiative citoyenne...Et depuis ?Lors des municipales 2008 le Rassemblement pour l'Initiative Citoyenne à lancer auprès des listes prétendantes à la fonction une "Opération RIC" exigeant d'abord l'engagement de nous remettre un texte précis "d'engagement public"signé par les 10 premiers de la liste,ensuite que ce document scanné nous parvienne au moins 8 jours avant le premier tour.Ce texte comporte l'engagement de ne pas fusionner au second tour avec une liste qui n'aurait pas au moins une procdure de RIC dans la plateforme commune signée par les 10 premiers de la liste.Le résultat est significatif de la conscience citoyenne de ces arapèdes et lève le voile sur  leur réelle volonté démocratique!http://www.ric-france.fr/Municipales2008.php On peut dire que 98% des candidats ont refusé, le plus souvent tacitement, malgré de très nombreuses relances. M. DESTOT à Grenoble a dit que c’était démagogique ! Et M. J.N.GUERINI à Marseille que c’était dangereux ! Evidemment pour un potentat habitué aux chèques en blanc...  La preuve étant établie que tous les candidats avaient refusé de s’engager à garantir aux citoyens de simplement pouvoir reprendre la parole pour émettre un « simple avis », nous avons fait des communiqués sur chaque ville, appelant les citoyens à l’ABSTENTION puisque le votre blanc n’est pas reconnu comme un suffrage exprimé. Mais même le service public de l’information audiovisuelle n’a jamais donné cette information pourtant importante aux électeurs: Dans telle et telle ville il est prouvé que les gens pour qui vous êtes « invités » à voter vont vous priver jusqu’en 2014 de toute possibilité de reprendre la parole pour vous "e;compter"e; sur un sujet concernant la commune.Un mépris d’un tel niveau de la part de la classe politique pour les citoyens qui leur délèguent pour un temps leur pouvoir est quand même hallucinant.Les citoyens désinformés par les médias traditionnels le ressentent intuitivement, ce qui explique l’abstention record mais encore beaucoup trop faible...Nous espérons que cela finira par se savoir... Tous les communiqués sont sur le site www.ric-france.frEn conscience vous pouvez participer par le biais entre autre d'une Pétition en faveur des référendums d’initiative citoyenne en France et dans l’Union européenne... Cette pétition a été déposée devant la Commission des pétitions du Parlement Européen qui l'a jugée recevable et transmise en raison de son contenu à la Commission des affaires constitutionnelles.Celle-ci a fait une réponse "ambigüe" et le Parlement n'a pas été appelé à se prononcer sur notre demande.Nous avons demandé le compte-rendu d'un atelier évoqué... Affaire à suivre.Des détails en cliquant ici :http://www.ric-france.fr/Petition_au_PE.phpQue cela ne vous empêche pas d'exprimer votre accord avec cette idée en signant à votre tour...http://www.ric-france.fr/action/petition.php Je vous souhaite une bonne journ&ea

plume de cib 11/06/2009 10:40


Je crois avoir précisé que les élus actuels ne scieront pas la branche sur laquelle ils sont assis. Et que nous ne pouvons aller contre la constitution ! Donc, le vote abstentionniste n'étant pas
reconnu, cela ne sert à rien de l'utiliser. Il faut d'abord utiliser les outils constitutionnels pour poster un maximum d'élus dans la place et ensuite faire changer la constitution. C'est un peu
la politique du Cheval de Troie. Faire croire aux gens qu'en s'abstenant de voter, cela va changer la vie politique est une imposture. Puisque de toute manière leur vote n'est pas pris en compte.
Il suffit de voir ce qui se passe après chaque élection à fort pourcentage abstentionniste ! Est-ce que les élus en tiennent compte ? NON ! Pendant ce temps la vie politique continue tranquillement
et les gens continuent de raler....


Naradamuni 10/06/2009 12:53


> D'accord, j'ai rêvé de papiers blancs, c'était mieux que 60% abstention...Les votes blancs n'étant pas comptabilisés n'apparaissent nul part, ne venez donc pas dire que cela est mieux, il reste donc que l'abstention pour se faire entendre et avoir une visibilité!Lors du référendum malgré la propagande ouiouiste :30% d'abstention, pour le vote d'un parlement sans pouvoirs réels : 60%!La différence montre bien que le déni démocratique actuel est ressenti de plus en plus profondément par les français entre autres (les slovénes roumains, polonais, tchèques... font nettement mieux, de 70 à 80%!).Si vous pensez, croyez encore, que c'est en ergotant sur des alliances, combines,  (con-sensuels et sans suite comme le chantait Gainsbourg) que la situations pourra changer c'est que ce merdier ne vous déplait pas autant que vous l'écrivez et qu'il vous plaît même d'y participer. Alors continuez à patauger dans cette mascarade démocratique et misez sur vos arapèdes cratocrates , limbés de votre illusion de citoyenneté.
Certains optent pour la cagoule (blackblock) vous c'est l'isoloir, soit ! C'est a se demander quel est l'anonymat le plus légitime des deux !
 

plume de cib 10/06/2009 13:13


houla Naradamuni, votre passion vous conduit à l'intransigance quasi absolue. Tout ce qui ne pense pas pile poil comme vous devient la pire des insultes à la démocratie.  Dommage, vraiment car
votre avis si tranché soit-il appelle à la réflexion.
Il n'est pas inutile de voter blanc, bien au contraire. Il y a de plus en plus de votes blancs et de votes nuls, ce qui conduit forcément l'assemblée à s'en préoccuper. C'est ce qu'elle a fait,
mais le projet n'est pas encore passé au Sénat. Quoiqu'il en soit, s'il y a de plus en plus de votes blancs, il y aura une pression de plus en plus forte sur le système électoral et nous en
arriverons à faire valoir le vote blanc comme un vote civique reconnu, comptabilisé

La qualification du vote blanc [14] offrirait alors, comme
première conséquence, et lors d’un premier tour électoral, une somme des voix obtenues par les différents candidats inférieure à 100%, la différence étant assurée par le vote blanc. Lors d’un
second tour, cela implique l’hypothèse qu’il soit possible que le vainqueur de l’élection ne soit pas élu à la majorité absolue, mais seulement relative [15]. Ainsi, dans le cas de l’élection
présidentielle, il faudrait modifier l’article 7 de la Constitution du 4 octobre 1958 [16] afin de prévoir que le
Président pourra être élu, au second tour, à la majorité relative [17].  quelques réflexions complémentaires ICI

Bonne journée Naradamuni.


Nath 09/06/2009 19:40

D'accord, j'ai rêvé de papiers blancs, c'était mieux que 60% abstention...

plume de cib 10/06/2009 09:41


.... voui. Malheureusement, on doit faire avec.


linlin 09/06/2009 18:05

j'ai en lu des conneries, mais comme celles-là non !!! Tu as pris ta calculette pour voir que la droite avait perdu les élections européennes ??? Mais alors selon tes calculs qu'est devenu le P.S. ?? il est sous terre !!!. Les écologistes vont exploser car leur alliance provisoire est contre nature si l'on peut dire.  Quand à l'abruti qui veut que les Français se suffisent à eux même avec le Bio il aura des difficultés à faire aller le peuple aux champs dans ces conditionsBonne journée quand même

plume de cib 09/06/2009 18:27


Merci pour votre commentaire .... plutôt enflammé linlin. Dommage que vous n'ayez pas mis l'adresse de votre blog pour que nous puissions vous découvrir mieux.
Ce n'est pas parce que le PS s'est effondré que l'UMP a gagné. Moins de 5 millions d'électeurs acquis, sur 45 millions d'inscrits, je le répète, ça ne fait guère plus de 10 % d'électeurs linlin.
C'est comme ça. Les autres électeurs ont soit voté pour un autre parti, mais 60 % ont décidé de faire un vote abstentionniste. Qui n'est donc pas un vote de ralliement à l'UMP mais bien de
contestation totale. Bonne journée...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents