Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Faut qu't'arrêtes de te ruiner la santé dans la peur de la perdre !

Publié par plume de cib sur 22 Mai 2009, 09:54am

Catégories : #ACTUS SUR LE ZINC



Je viens de lire un article chez Charlotte sur la grippe porcine. Je l'ai trouvé clair et la teneur est si évidente qu'elle devrait enfin permettre à ceux qui le lisent de souffler un peu. Les médias ont reçu ordre de propager la peur dans le Monde entier afin que chacun ait plus à se préoccuper de sa santé personnelle et de celle des siens plutôt que de la santé de son Pays, voire à la rigueur de son porte-monnaie.

La peur de perdre la santé, voire de mourir est viscérale et réveille en nous des instincts primaires de conservation de la race. Le culte de la santé a de loin remplacé toutes les religions dans les Pays occidentaux, touchés par la maladie du capitalisme. Se sentir bien à n'importe quel prix ets depuis longtemps le sujet principal développé à la Une des médias de France et d'ailleurs. Cette propagande est sans aucun doute indispensable pour contre balancer les mécanisme de pollution sans précédent engendré par la révolution industrielle dont l'une des premières conséquences est le taux de mortalité par cancer entre 1950 et 1988 a augmenté de 262 %. Le culte de la Santé a par ailleurs fait naître et prospérer des industries chimiques qui sont la cause essentielle de la détèrioration de notre écosystème.

Mais la propagande continue de motiver les médias qui dressent plusieurs fois par jour le bilan de santé du virus de la grippe porceline comme l'appelle ma fille ! Les industries pharmaceutiques se posent en sauveur de l'humanité, se déclarant prêtes à s'investir dans la fabrication de 5 milliards de vaccins. Personellement, c'est plutôt cette annonce qui me fait flipper. Qu'est-ce que c'est que ce vaccin ? Et pour qui la piquouze ? On fait monter la peur des gens jusqu'à l'insupportable puis on le propose le remêde qui va les sauver. Il n'est pas utile d'être très imaginatif pour deviner qu'une propagande sur une pandémie dans une période charnière qui risque de tuer le capitalisme, constitue son dernier bluffe avant l'effondrement. Mais a-t-on des pensées plus diaboliques dans les coulisses d'un pouvoir basé sur le capitalisme moribond ? Les médias ne seraient-ils pas au service d'une sorte de gourou capital qui ne souffrirait pas qu'on lui survive ?


Extrait de l'article

... Ce qui nous fait douter également du caractère désintéressé de la campagne médiatique sur la grippe porcine, c’est qu’il existe dans nos sociétés actuelles, des maladies beaucoup plus dangereuses et plus meurtrières que celle qui fait actuellement les choux gras des mass medias et des multinationales capitalistes de l’information. Prenons quelques exemples accompagnés de quelques chiffres pour fixer les idées et pour montrer que la grippe porcine est un simple thème de propagande capitaliste. Les maladies infectieuses restent l’un des premiers fléaux : les maladies tuent chaque année plus de 50 millions de personnes dont 17,8 millions ayant pour cause des infections. D’après l’Institut Pasteur, 50 000 personnes meurent chaque jour dans le monde d’une maladie infectieuse. Les responsables de l’hécatombe sont les microbes : bactéries, virus ou parasites présents dans l’environnement de l’homme.

 

Le cancer est la première cause de mortalité chez les hommes en France et la deuxième avec les maladies cardio-vasculaires. Le taux de mortalité du cancer a augmenté de 262% entre 1950 et 1988, de 20% entre 1980 et 2000. le pourcentage de décès est passé de 7% en 1920 à près de 30% en 2000. Aujourd’hui, en France, 1 homme sur 3 et 1 femme sur 4 meurent du cancer. Le cancer tue chaque année 150 000 morts en France, 500 000 aux Etats-Unis et plus de 7 millions dans le monde. Comparons les 7 millions de morts du cancer au SRAS, qui avait fait 800 morts dans le monde entre 2002 et 2005 avant de disparaître. Tous les ans, le nombre de ceux qui meurent du cancer équivaut à l’hécatombe de la Grande Guerre. Même sans contagion, on peut parler d’épidémie et même de pandémie. En France, le cancer du poumon est de loin la première cause de décès par cancer : il tue chaque année près de 27000 personnes et représente à lui seul 18% des 150 000 décès par cancer. Le cancer du côlon tue chaque année 18 000 personnes. Les facteurs de risque les plus connus sont liés à l’alimentation : régime trop riche en graisse animale, insuffisance dans la consommation des fruits et légumes. Si l’on commence à rechercher les causes du cancer, on trouve en arrière-plan, de intérêts privés capitalistes. Naturellement les multinationales capitalistes ne veulent pas en parler, car cela mène à la source de tous les malheurs de l’homme actuel, un système mortifère et anxiogène qui met les hommes et leurs nerfs à rude épreuve, le système productiviste capitaliste.  SUITE ICI et ailleurs, la liste est longue, voir sur ce site...


Commenter cet article

Charlotte 27/05/2009 00:43

Charlotte 26/05/2009 13:23

"Ils ont vendu leur ame pour s'acheter une conscience" le stock devait être épuisé alors...

plume de cib 26/05/2009 13:57


en fait, elles étaient périmées ! Comme le tamiflu !


Roland 25/05/2009 19:03

"Le culte de la santé a de loin remplacé toutes les religions dans les Pays occidentaux"en effet c'est tout à afait ça, si on se remet bien dans la sitiuation de ce que représentait la religion, le salut les "interêts du ciel" etc, et les gens et les mentalités qu'ils y avait autour; considérant que la religion (chrétienne) est morte et enterrée (contrairement à ce que font mine de s'imaginer les "bouffeurs de curés"), la question qui s'impose est : qu'estce qui a prit la plece de ces roles sociaux,  , et les gens qui il y a un, deux, trois siècles auraient été dévots, bigotes, dames patronesses, missionnaires, nonnes dans un couvent, du "parti des prêtres", bon chrétien bien soumis, inquisiteur, où va-t-on les trouver à notre époque ?bon exercice, non ?pour moi, ça commence comme ça:http://miiraslimake.over-blog.com/article-25443667.htmlethttp://miiraslimake.over-blog.com/article-18467004.htmlje voyais d'un mauvais oeil les anti-cléricaux, mais maintenant , en voyant les avatars modernes des "calotins" d'autrefois, je commence à comprendre leur exaspération

plume de cib 25/05/2009 19:20


c'est-à-dire qu'avant les gens croyant avoir une âme et que celle-ci leur ouvrirait la porte du paradis, il la soignait. Mais aujourd'hui, ils ont vendu leur âme pour s'acheter une conscience et
donc ils ne leur reste que leur corps à adorer !! Mais cela vient du fait certainement, du consumérisme devenu divinité... Intéressant roland. On pourrait développer dans un autre article...


plume de cib 25/05/2009 11:46

cela pourrait être une bonne chose en fait.... tout dépend de ce qui est prévu ensuite... Néanmoins le peuple reste acteur et doit se fondre dans la peau du personnage que les manipulateurs lui font endosser...

Marie 25/05/2009 11:18











La stratégie du choc

Ou comment  réinitialiser un groupe humain en provoquant son amnésie par un traumatisme fondateur, pour permettre  à un intervenant extérieur de travailler dessus pour la reformater, la réécrire, la recomposer comme la production intentionnelle de chocs régressifs, sous la forme de crises économiques planifiées et-ou de traumatismes émotionnels méthodiques, afin d’anéantir les structures données jusqu’à une table rase permettant d’en implanter de nouvelles.
 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents