Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plume dans l'kawa

réflexions - réactions - humeurs -


Le Nouveau Paquebot FRANCE

Publié par plume de cib sur 14 Mai 2009, 09:59am

 

 

 

 

C'est avec le coeur en écharpe que beaucoup ont suivi les dernières étapes avant son démantèlement de notre Paquebot France. Il fut bien sûr une gloire nationale mais surtout le témoin d'une époque révolue. Il est tout ce que nous aimons et tout ce que nous semblons avoir perdu au cours de la 5e république qui n'en finit pas de nous enfoncer dans le chaos.

Le France était notre fierté et quand il s'est appelé NORWAY, nous l'avons accepté car nous l'aimions pour lui et non pour le garder quitte à l'étouffer, quitte à le laisser mourir. Il voguait sous un pavillon étranger mais son âme était toujours française. Il est vrai que sa fin est tragique, ce navire prestigieux est devenu une plaie pour l'humanité avec tout le poison qu'il enfermait dans son ventre.

Mon coeur fit un bond quand hier je le vis apparaître dans ma télé, aux infos des régions de France 3 ! Un homme veut le reconstruire, non pas à l'identique, les temps changent et nos ambitions aussi, évidemment. N'empêche que l'idée a fait son chemin et que les études sont bien avancées. Il lui faudra ensuite collecter 200 millions d'euros de fond pour la mise en oeuvre du chantier jusqu'à sa finalité.

L'homme s'appelle Didier Spade, il a créé la Compagnie des bateaux à roue sur la Seine. Il veut que le descendant de l'illustre Paquebot soit aussi prestigieux mais avec des formes novatrices et tout ce qu'il faut pour respecter l'environnement. Un bateau écolo oui, mais pas une barquasse ! Didier Spade a bien l'intention de mettre à l'eau le nouveau FRANCE en 2015.

Pour collecter des fonds, il a l'idée d'ouvrir le capital de sa société aux particuliers. Ce pourrait être aussi un genre de SCI d'attribution, une co-propriété. Une participation minimum de 5000 euros pourrait être demandée mais rien n'est encore arrêté.

Cette idée me plaît et pour plusieurs raisons :

- C'est un projet qu'on pourrait qualifier de solidaire, un projet collaboratif, voire d'intérêt général. Pourquoi ?

  . Il nous projette dans un avenir constructif, il est générateur de symboles positifs, il est comme un coin de ciel bleu dans un horizon plombé de gris.

  . Il nous aide à ressortir le petit drapeau France que nous gardons au fond du coeur avec nostalgie. L'agiter, c'est comme prendre l'air, ça développe les poumons et nous permet d'attraper au vol des quantités d'espoir. 

- Ce projet est un trait-d'union entre le passé et l'avenir. Il nous aide à comprendre et à admettre qu'une civilisation vient de mourir mais que nous, nous ne sommes pas morts, nous avons nous aussi des descendants,  nous avons tout à gagner à nous investir dans la construction d'une nouvelle civilisation.

 

Bayrou au Pays de sirènes...

C'est avec de tels projets que nous reprendrons confiance, et non pas en nous infligeant une politique de sanctions, non pas en nous parquant dans la terreur. Non pas , comme M. Bayrou le fait, en enfonçant des portes ouvertes, en faisant du racolage pour essayer de plaire au plus grand nombre. Le temps d'avant est derrière nous, M. Bayrou, c'est un peu une lapalissade me direz-vous, mais pourtant vous usez des mots comme d'un savon pour nous faire glisser vers une époque révolue. Vous dressez des tableaux idylliques d'un temps qui ne peut plus être. Car tout ce qui était avant faisait déjà partie du mirage. Nos yeux aujourd'hui habitués à ce type de paysage ont découvert que nous sommes en fait dans le désert. Vous et vos acolytes êtes les corps morts d'un navire qui fit illusion et aujourd'hui est en plein naufrage. Drapez-vous de votre dignité car il n'est  plus impudique qu'un politique qui met à nu sa gourmandise vis-à-vis du pouvoir. Allez courir les fonds marins et quand vous aurez trouvé les sirènes, surtout gardez vous bien de revenir pour nous le dire !  Vous aurez alors tout le loisir de vous mesurer à elles au concours de contes de fées ! Merci beaucoup !

 

 

Didier Spade et Jean-Pierre Véron sur le nez du France, au port de Grenelle.

 

Le projet peut paraître un peu fou mais deux passionnés veulent construire un nouveau France. 
SAINT-NAZAIRE

Ce ne serait pas tout à fait le sister-ship du France qui alignait 315,66 mètres dédiés au luxe. Mais avec ses 240 mètres de long, le futur navire qui s'inspire directement de l'architecture de l'ancien paquebot aurait de quoi faire rêver ses futurs passagers privilégiés. 

« Il aura une originalité sans égale, une coque longue et effilée et de faible hauteur », note Didier Spade à l'origine du projet. 

Un illuminé comme en trouve dès que l'on évoque le nom de France ? Ce qui est certain c'est que cet armateur sur la Seine a la navale dans le sang, « mon grand-père, mon père et mon oncle furent décorateurs des plus grands paquebots, dont le France ».

SUITE ET SOURCE PRESSE OCEAN

Commenter cet article

sixtine 16/05/2009 08:04

C'est beau d'avoir un rêve et de vouloir le concrétiser...Ma fille dirait : " Oui, c'est beau, mais ça ne sert à rien ! "...une autre façon de voir les choses, n'est-ce pas !

plume de cib 16/05/2009 11:12


Oui... Entre le trop de rêve et le pas assez, il doit y avoir un juste milieu...


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents